Les 5 points à retenir de la victoire en finale de la Challenge Cup du Stade Français sur Gloucester
Challenge Cup - Geoffrey Doumayrou marque face à Gloucester

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Ce qu'il faut retenir de la victoire en finale de Challenge Cup du Stade Français sur Gloucester (17-25) à Murrayfield.

Premier sacre européen pour le Stade Français

Après quatre finales perdues (2001, 2005 puis 2011, 2013), le Stade Français a été titré pour la première fois de son histoire aux dépens de Gloucester. Il a fallu attendre la 71e minute de jeu et un exploit dans la défense du centre Geoffrey Doumayrou pour voir les Parisiens faire la différence et prendre le large. Un titre en Challenge Cup qui sauve leur saison puisqu'il leur permet d'être qualifiés pour la saison 2017-2018 de Champions après avoir raté la qualification pour les phases finales de Top 14.

Des Parisiens solides en mêlée

Les Soldats Roses ont notamment bâti leur succès à Murrayfield sur leur excellente mêlée. Ils ont donné le ton dès le premier affrontement à la 8e minute et n'ont ensuite jamais laissé les Anglais reprendre confiance. Ces derniers, pris sur introduction adverse comme sur les leurs, ont ainsi concédé de nombreuses pénalités et permis à Paris d'investir leur camp. No scum, no win.

Des attaques brouillonnes

Dans des conditions fraîches, les deux équipes n'ont pas hésité à lancer le jeu au large après une phase d'observation au pied. Néanmoins, de nombreuses fautes de main sont venues perturber les attaques (23 turnovers pour Paris). Le Stade Français a marqué par Sergio Parisse (32e) dans le premier acte mais l'action a été brouillonne après un coup de pied de Genia pour Pyle. Deux autres essais, par May (14e) et Danty (57e), interviendront d'ailleurs sur des interceptions.

Des Anglais en place en défense...

Côté anglais, on n'a guère était inspiré en attaque malgré un jeu au pied de pression souvent juste de la part d'Heinz et Laidlaw. Gloucester a construit son match sur sa défense en se consommant peu dans les rucks puis en montant rapidement sur les Parisiens. Lesquels se sont faits beaucoup de passes devant le rideau défensif sans pour autant trouver des solutions en raison de soutiens offensifs en retard.

...mais indisciplinés

Gloucester a beau avoir joué et gagné deux finales de Challenge Cup, ils ont manqué de maîtrise en mêlée mais aussi dans la zone de plaqueur-plaqué, obligeant l'arbitre à user de son sifflet. Ils seront au final, pénalisés à 12 reprises quand les hommes de Gonzalo Quesada n'ont été pris par la patrouille que deux fois ! Bien que menés 10 à 0 après un quart d'heure, le titre ne pouvait pas leur échapper.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bravo les mecs !... Les Anglais et leur plan de jeu ultra-défensif ne pouvaient rien contre le mental des minots de Paname... Belle récompense pour cette génération 90, Camara en chef de file, tellement sa gniaque semble contagieuse, Plisson, Slimani, Danty, poings levés sur les essais style podium des Jo de Mexico... La nique aux contempteurs des "sportifs de banlieue"...
Finalement, l'OPA hostile de Lorenzetti aura été un carburant de rêve pour cette équipe tripeuse.. Merci qui ?.. Merci Jacky !...

Grand bravo au SF ! C'était très mérité. J'ai eu peur en voyant la physionomie du match qui ressemblait énormément à notre demi-finale. Gloucester qui ne propose rien mais qui défend très fort, et Paris qui domine mais ne franchit pas et se fait intercepter. Le SF a su être patient, là où nous avions péché en demie, c'est entièrement mérité !

PS : Sergio, c'est quand même facile le rugby pour lui..

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans

Les 5 points que je retiens perso :

1- Bravo pour le titre, il sera à nous l'année prochaine !
2- Plisson a clairement pas le niveau international
3- Son poto Danty non plus
4- Camara me surprend de plus en plus, quelle gnak
5- Doumayrou mérite clairement de jouer avec les NZ

@oZbeck

J'aime bien Doumayrou mais les Blacks, c'est 80mn et 6 ou 7 séquences de perce-muraille pour les centres... Camara ?.. Par pour rien que le Gitan l'a appelé... Perso, je me dis que Dulin a de la concurrence...

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@ginobigoudi

Humour hein pour Doumayrou 😊
Oui, Camara, j'avais pas trop eu l'occasion de le voir jouer cette saison. Huget et comme tu dis Dulin ont un peu de soucis à se faire !

@oZbeck

Sur le point 5 : à condition qu'il commande des mains pour Noël...

Putain, dire que ce club a failli disparaitre... Bravo les parigos ! Sacré mental !

  • Iyhel
    22974 points
  • il y a 3 ans

"No scum, no win." hum hum

@Iyhel

Exactement ce que je voulais écrire

  • vevere
    50770 points
  • il y a 3 ans

@Thibault Perrin : vous êtes sûr que "Un titre en Challenge Cup qui sauve leur saison puisqu'il leur permet d'être qualifiés pour la saison 2017-2018 de Champions Cup"...moi pas. 😉

Il me semble que le SF est barragiste, non?

  • Fophe
    3716 points
  • il y a 3 ans
@vevere

Exact. Ça me turlupinait et je suis allé vérifier sur le site de l'EPCR :

Les clubs suivants participeront aux barrages:

Le septième club le mieux classé du TOP 14, ou le vainqueur de la Challenge Cup s'il provient du TOP 14 et s'il n'est pas déjà qualifié pour la Champions Cup.
Le septième club le mieux classé de la Premiership, ou le vainqueur de la Challenge Cup s'il provient de la Premiership et s'il n'est pas déjà qualifié pour la Champions Cup.
Les clubs classé huitième et neuvième du PRO12, ou le vainqueur de la Challenge Cup s'il provient du PRO12 et s'il ne s'est pas déjà qualifié pour la Champions Cup. Le cas échéant, pour les matchs de barrages, ce club prendra la place du club classé neuvième.

Contrairement au précédent format, le fait de gagner la "petite" coupe d'Europe ne qualifie plus pour la grande, seulement pour les barrages.
Et ce, pour les Français comme pour les Anglais.

@Fophe

Merci pour les infos... Règles bancales à mon avis : mettre sur un pied d'égalité le 7è du Top14 et le vainqueur de la compétition, heu... De plus, il y a une tradition dans les sports-co qui consiste à qualifier d'office le vainqueur de la dernière édition, sorte de prime à la victoire qui me semble cohérente et motivante... Plus tu as transpiré, plus tu as le droit de te reposer...

  • Iyhel
    22974 points
  • il y a 3 ans
@vevere

Exact et c'est fort dommage !

  • ploufe
    2081 points
  • il y a 3 ans

Quelle bande d'abrutis!!!! Je vous love le SFP!!!

Bravo au Stade français ! Bon match, dominé d'abord devant. En fin de 1ère mi-temps, j'ai cru qu'ils allaient nous refaire le coup des mauls stériles, comme les Rochelais en demie. Quand on pense à leur retour extraordinaire contre Bath, cette équipe a de la moelle.
Il n'y avait pas photo entre les deux équipes. Les Anglais n'ont fait que défendre. Encore bravo pour ce 1er titre européen.

  • ositia
    13267 points
  • il y a 3 ans

Bravo au Sf, ils reviennent de loin...les Anglais se sont montrés trop indisciplinés et trop peu investis pour l'emporter.
Que tout ça puisse inspirer Clermont demain...

Bravo à eux, ils reviennent de loin. Pas volé celle là et sans Papé c'est encore plus beau. A vous les jaunards !!!!

  • Khris
    19611 points
  • il y a 3 ans
@Spaggiari

Non c'est moins beau sans Papé, ils etaient à 15 contre 15 😉

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Chroniques
Vidéos
News
News
Transferts
Transferts