Les 5 points à retenir de la défaite des Barbarians Français face aux Crusaders
Les Barbarians Français se sont inclinés face aux Crusaders.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
A Christchurch, pour le premier match de leur tournée, les Barbarians se sont inclinés 42 à 26.

Couac d'entrée

Une équipe expérimentale, vraiment ? Si le n°14 Israel Dagg était bien là, les Crusaders n'alignaient pas leur équipe-type, avec plusieurs internationaux absents et deux joueurs qui faisaient leur première apparition dans le XV de départ. Mais dès la première minute, Mike Delany amuse Thomas Jolmes avec un gros raffut et profite du bon soutien de Mitchell Drummond à l'intérieur pour l'envoyer à l'essai, d'une magnifique sautée. A 36 ans, l'ancien n°10 de Clermont est grisonnant, mais il fait mal d'entrée aux Baabaas. 7-0 au bout d'une minute trente... et 14-0 au bout de quinze minutes avec l'essai de Rameka Poihipi qui vient récompenser la domination néo-zélandaise.

Baptiste Pesenti, Djibril Camara, et Emerick Setiano touchés

Suite au deuxième essai inscrit des Crusaders, Baptiste Pesenti a été victime d'un KO. En cause ? Un plaquage où le n°8 de la Section Paloise s'est totalement éteint suite à un coup sur la tempe. La tournée va logiquement s'arrêter là pour Pesenti – qui a récemment prolongé avec la formation béarnaise – remplacé par le futur Lyonnais, Patrick Sobela. De quoi sonner l'équipe ? Déjà pas dedans, l'équipe de Christophe Urios et de Xavier Garbajosa encaisse un troisième essai sur l'action suivante. Mitch Hunt conclut sur une superbe phase d'attaque avec plusieurs offloads. 21-0. Cinq minutes plus tard, Djibril Camara et Emerick Setiano sont également passés par le protocole commotion après un choc sur un déblayage, mais sont eux revenus en jeu.

Groupé, réaction... et Damian Penaud avec les gros !

C'est avec une touche conquérante et un ballon porté efficace que les Barbarians ont remis la marche en avant et relevé la tête, Damian Penaud – venu aidé ses « gros » - inscrivant un essai à la base du poteau (27e). De quoi revenir à 21 à 7, puis à 21-14 suite à un deuxème ballon porté... et au doublé de Penaud. Non, le Clermontois n'a pas été titularisé dans le pack, mais il a été récompensé de son engagement pour aplatir une nouvelle fois en Terre promise suite à un bon travail collectif.

Les Crusaders, un autre monde

Série de dix victoires consécutives, une première place de conférence... Les tenants du titre en Super Rugby ont prouvé que le rugby néo-zélandais était à part. Et on a clairement vu la différence entre une équipe rodée et les Baabaas, réunie depuis quelques jours et presque fessée sur la pelouse de Christchurch. Les coéquipiers de Dagg jouent juste, profitent de leur domination territoriale... et savent accélérer quand il le faut. Juste avant la mi-temps, Mitch Hunt s'offre ainsi un doublé après une relance assassine, de quoi repousser les Tricolores à quatorze points aux citrons. 

Course-poursuite en seconde période

Dès le début du second acte, les Bleus ont appuyé là où ça fait mal : devant. C'est donc sur un... troisième ballon porté que les Baabaas inscrivent leur troisième essai, par Julien Marchand (44e). Pas vraiment le style qu'on donne généralement à l'équipe, mais d'une efficacité certaine. Une efficacité dont ont également fait preuve les Crusaders, Israel Dagg (50e) marquant lui aussi pour maintenir un certain avantage au tableau d'affichage. Si le rythme a ensuite baissé, les défenses prenant le pas sur les attaques, les Barbarians ont tenté de faire la course-poursuite pour arracher la victoire. En vain, les Kiwis inscrivant même un nouvel essai par Drummond, avant que Judicael Cancoriet ne clot le spectacle, bien servi par Arthur Retière. Rendez-vous la semaine prochaine face aux Highlanders.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon les Highlanders ne sont pas les Crusaders surtout s'il leur manque quelque petits joueurs comme Aaron Smith,Ben Smith, Naholo, L. Whitelock ou Squire, en fonction de l'équipe Black pour le 3e test. Donc, ça peut passer, même pour une France A qui a des automatismes réduits. Mais il faudra être très vaillants et ne pas céder à la tentation de tout miser sur la défense, ça pourrait coûter cher .

  • AKA
    50469 points
  • il y a 2 ans

Je suis quand même rassuré un de nos jeunes centres que l' on donne pour un sérieux candidat à l' EDF a marqué 2 essais, belle performance... Ah on me signale que c' est sur 2 ballons portés!!! 😉 😀

  • Nbat64
    8565 points
  • il y a 2 ans

Contre des Crusaders c... sans compter les AB sélectionnes demain il manquait quand même Todd, Hall, Mo'Unga, Bateman, Goodhue, Tamanivalu, Bridges, Havili...
Face au Landers qui ont moins de AB cela va être encore plus difficile.

  • AKA
    50469 points
  • il y a 2 ans
@Nbat64

C' est vrai que çà interpelle! Je suis de près le Super Rugby et je ne connaissais pas beaucoup de joueurs... Quand on voit aussi comment "papy" Delany leur a fait la misère!

  • AKA
    50469 points
  • il y a 2 ans

@STRAITS Comme tu as l' air d' être là bas tu peux dire aux NZ qu' il n' y a pas qu' eux qui sont "interpellés"!!! Arrêtons aussi cette pommade de "Barbarians" (dont l' esprit a été jeté aux orties) qui est là juste pour placer des potes à Nanard; comment peut on prétendre que cette formation jambon-haricots-pinard (pour une grande partie de l' encadrement) peut être la réserve de l' EDF? Un encadrement hétéroclite, un staff qui change tous les 6 mois, aucun suivit etc., etc.

  • straits
    19343 points
  • il y a 2 ans
@AKA

J'en suis revenu mais ma fille est installée là bas. Par contre, honnêtement, ils s'en foutent... La tournée des français n'est pas leur première préoccupation. A Christchurch, c'est plutôt le ski en ce moment.
Mais effectivement ma fille était au match avec des collègues avec qui j'ai pu chatter et c'était bien pauvre apparemment. A noter que sur les affiches, c'était bien France vs Crusaders 🙂

  • straits
    19343 points
  • il y a 2 ans

Comme dit par ailleurs, vu des tribunes c'est Patrick Sobela qui a été le plus remarqué.
Sinon, équipe très moyenne et sans génie des Babaa's face à une équipe très expérimentale des Saders, privée des internationaux et de pas mal de titulaires (mais encadrée par de vieux briscards) dans laquelle peu de locaux croyaient. Au final, l'état du rugby français a beaucoup interpellé les NZ.

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@straits

Sobela, c'est pas lui qui mange grossièrement un surnombre ?
Il a peut-être des qualités par ailleurs, mais si on n'est pas capable de jouer correctement une situation aussi basique le haut niveau n'est pas envisageable.

  • straits
    19343 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

Je ne suis moi-même pas un fin tacticien. Je me contente de relater ce qui est ressorti des tribunes et non pas d'une vision plus clinique à la TV. Et celui qui a marqué les NZ est Sobela par sa puissance et sa capacité à perforer.

  • Mat83
    104 points
  • il y a 2 ans

Et on peut aussi féliciter la défense en seconde période avec Sobela et Rebbadj qui se sont bien battus ! Après niveau offensif dommage qu'on est pas trop eu le ballon mais bon c'est un match à prendre en leçon et qui peut que faire évoluer nos Français pour la suite !

Je n'ai pas vu le match, mais à lire l'article, il faut croire que le match des Baabaas n'a pas vraiment été une publicité pour le rugby.
Mais bon... 42-26, 6 essais contre 4, je m'attendais presque à pire. Par rapport à samedi dernier, c'est pas infamant non plus.
Les Highlanders sont normalement moins forts, avec un peu plus de rodage et d'ambition dans le jeu, qui sait...

  • straits
    19343 points
  • il y a 2 ans
@artillon

Oui mais les Landers auront certainement une équipe plus proche de leur équipe type même s'ils auront quand même des absences notables et un banc moins fourni que les Saders

@artillon

Non c'est sûr que l'esprit Baabaas n'y était pas vraiment...
Quand on compare les deux équipes en attaque ya pas photo. Pour l'une (les crusaders) les passes sont rapides, précises, le jeu assez simple mais efficace. Pour les Baabaas, l'attaque est brouillonne, les passes sont moins précises, résultat : ça va moins vite.
C'est marrant parce que les baabaas jouent exactement comme une équipe de top14 et les Crusaders comme une équipe de super rugby. Il y a vraiment un style particulier pour chaque championnat. L'un est plus efficace que l'autre...

Un joli match de rugby avec encore un arbitrage maison !!!

@Bobbynet

Bof, j'ai rien vu de scandaleux côté arbitrage.

  • WebDiv
    17541 points
  • il y a 2 ans
@Remets tes Rangers

Ah non hein! Si une équipe française joue contre une équipe qui ne parle pas français, l'arbitrage est maison contre les Français, ça fait partie des cours d'arbitrage de haut niveau. D'ailleurs World Rugby est fourbe, les règles du jeu ne sont pas les mêmes en français et dans les autres langues. Ils ont même essayé à un moment de faire croire qu'on devait faire les passes vers l'avant, au pied et avec un ballon rond, mais c'était trop gros ce n'est pas passé

@WebDiv

On est bête! Au lieu de faire faire des skills aux joueurs, on devrait leur donner des cours d'anglais! Comme ça plus de problème...
Bon après, le problème c'est qu'on aura plus d'excuse quand on perdra!

@Remets tes Rangers

serieusement les joueurs devraient apprendre a parler anglais, comment veux tu que le capitaine puisse influencer l'arbitre s'il le comprend a peine

@Yionel ma star

D'accord avec toi! Mais je pense que l'EDF a plutôt intéret à se focaliser sur son jeu plus que sur son anglais.

@Remets tes Rangers

Il ne suffirait pourtant que d’une heure par jour pour apprendre rapidement à parler anglais

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News