Leigh Halfpenny pourra-t-il reprendre la compétition cette saison après sa commotion ?
Leigh Halfpenny n'a pas rejoué depuis 8 semaines.
A huit mois de la Coupe du monde et à seulement quelques semaines du Tournoi des 6 Nations, Leigh Halfpenny est dans une situation compliquée.

Les commotions cérébrales sont au centre de toutes les préoccupations en ce moment dans le monde de l'ovalie. Professionnels ou amateurs, tout le monde est concerné. On a beau être l'un des meilleurs joueurs du monde et faire la meilleure préparation, on n'est pas à l'abri de subir une commotion et de voir sa carrière prendre une tournure inattendue. C'est ce qu'est en train de vivre Leigh Halfpenny en ce moment. L'arrière du Pays de Galles aux 713 points en 80 sélections n'a pas rejoué depuis le 10 novembre dernier. Ce jour-là, il avait subi une commotion suite à un plaquage à retardement de l'Australien de Samu Kerevi. Crédit vidéoRugby Mad SA

Un geste qui, comme beaucoup d'autres lors de cette tournée de novembre, avait fait naître de nombreuses interrogations quant à la constance des sanctions, la prévention et la sécurité des joueurs. Des questions entourent toujours le retour à la compétition de l'ancien Toulonnais. Alors qu'il devait rejouer avec les Scarlets face à Cardiff dans le Pro 14, Halfpenny a été contraint de déclarer forfait en raison de maux de tête. Il avait pourtant pris part à plusieurs entraînements avant le match. 

Le coach des Scarlets Wayne Pivac indique via Skysports que l'arrière international va consulter un spécialiste pour savoir quand il pourra reprendre la compétition. Sa participation au Tournoi des 6 Nations pourrait être compromise alors que le Pays de Galles affronte le XV de France le 1er février à Saint-Denis. Les Scarlets comme la sélection ne veulent pas prendre le risque de le faire jouer à moins qu'il soit à 100 % de ses moyens. A huit mois de la Coupe du monde au JaponHalfpenny se retrouve dans une situation délicate.

Wayne Pivac

Leigh est très frustré. Vous pouvez voir une blessure à la jambe, ces choses sont faciles à gérer. Vous pouvez définir une date de retour. Les muscles prennent un certain temps pour guérir, pareil pour les os cassés. Mais on n'en sait pas autant sur les blessures à la tête. C'est frustrant pour toutes les personnes concernées, plus encore pour Leigh.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et si l'on commençait la lutte contre ces gestes par notre façon d'en parler? Comme par exemple arrêter de dire "plaquage" pour parler d'un geste qui n'est pas un plaquage. C'est une "percussion à l'épaule à retardement". Ça peut paraître tout con, mais ça change beaucoup de choses. Quand on dit "plaquage à retardement" le débat va se porter sur le "retardement" : est-ce que c'était dans le mouvement, est-ce que le joueur avait le temps d'arrêter son geste? Quand on dit "percussion à l'épaule à retardement" d'un seul coup le débat est tout autre : qu'il soit en retard ou non, le geste n'est pas acceptable. Le problème de timing devient secondaire et on met en lumière le geste pour ce qu'il est : un geste illicite.



Ensuite une fois de plus on peut se poser la question de l'utilité des règles et directives pour la protection des joueurs. On fait tout un baratin pour dire qu'on ne laissera passer aucun contact dangereux à la tête même non intentionnel, on explique que ce sera jaune ou rouge suivant l'intention, la violence et le degré de maîtrise du geste, et puis on laisse un coup d'épaule à retardement en pleine tête sans la moindre sanction.

il change de direction juste avant l'impact, donc c'est volontaire, il n'avait aucune chance de toucher le ballon sur cette action par contre il pouvait faire mal.
Pour contrer un coup de pied il n'y a pas besoin de viser le joueur, il suffit d'aller vers la trajectoire du ballon, et sur cette action il s'en écarte pour taper sur le joueur.

On peut dire ce qu'on veut mais ça reste un plaquage en retard, un jaune aurait été mérité avec une pénalité au point de chute du ballon, mais vu qu'apparemment il n'y a pas encore assez de mort continuons comme ça

  • ced
    97305 points
  • il y a 9 mois

et pourtant il a un casque ...
je sais on pourrait ajouter une catégorie senior entre les joueurs de championnat et les internationaux

@ced

Le casque ne protège pas le visage, et la charge est directe sur son menton… Et puis, le casque est notoirement insuffisant pour protéger des traumatismes (http://www.bodyscience.fr/?Casques-et-protege-dents-ont-peu-d).

  • ced
    97305 points
  • il y a 9 mois
@Patrice Lagiclée

je m'en doutais, c'était juste pour soulever l'incohérence des "spécialistes" qui nous expliquent l'importance d'un casque et qui répondent par la mise en place d'une catégorie supplémentaire

Je comprend pas comment on ne peut pas juger ce genre d'action. Il ne s'agit pas de juger la volonté du joueur mais bien l'action.
Si un joueur veut contrer un coup de pied il peut le faire avec une course en diagonale. Si WR veut vraiment arrêter ce genre de geste anti-sportif ils peuvent le faire, une action comme cela pourrait être jugée comme un plaquage dangereux. Selon la zone le carton s'adapte. L'année d'après plus aucun gestes comme celui-la ne sera volontaire.

Une vidéo qui fait un peu écho à celle sur la suspension de Lowe.



On voit bien ici que juger de l'intention du geste pour sanctionner n'est pas logique (pour ce qui est du terrain). La seule conséquence c'est que les joueurs dans le pire des cas font semblant de regarder ailleurs pour dégommer leur vis-à-vis, dans le meilleur ils retombent dessus par négligence.



Dans les faits ça ne fait pas grosse différence pour ce qui est du résultat, le danger est là.



Si on se soucie véritablement de la santé des joueurs, peut importe le contexte, un joueur de rugby doit mettre au centre de ses priorité la sécurité de ses partenaires et adversaires sur le terrain.



Donc rouge dans un cas comme celui-ci. L'intentionalité peut ensuite être débattue en commission pour aggraver la sanction. Cette vidéo me scandalise, surtout si effectivement le joueur n'a pas été sanctionné.

  • Ahma
    80305 points
  • il y a 9 mois
@Glas.Wegian

On ne peut malheureusement même pas envisager des cartons rouges à court terme pour de telles fautes, vu l'état actuel des consciences. Il faudrait dans un premier temps prendre l'habitude de les sanctionner systématiquement d'un jaune, avant de passer au cran supérieur quand ce sera entré dans les mœurs. Ici, si l'arbitre avait sorti un rouge pour Kerevi cela n'aurait pas manqué de provoquer un gros scandale.

Pour les commotions il y a un moment que je pose la question. Si vraiment on veut se préoccuper de la santé des joueurs, pourquoi ne pas appliquer le règlement de la boxe ?
Oui je sais, trop d’enjeux...????????

On ne peut pas mettre un rouge à Lowe et rien là ! L'épaule va clairement au contact de la tête

Carton rouge ... sans hésiter ... le mec sait très bien en chargeur un joueur en train de calibrer son tir, qu'il y a un risque d'impact.
La victime, Halfpeyny, ne le voit en se concentrant sur le ballon !!!

Le débat sur tous ces chocs et ces commotions n'a pas de fin. Hier c'était Lowe.
Ca n'apparaît nulle part (Stats ? Etudes?), mais la plupart de ces fautes sont commises par des Sudistes (Sudafs, Pacifiques, Néo-z, ici Australien), quelle que soit la compétition, Top 14, Premiership, matchs internationaux...

Quand tu regardes la faute, c'est vraiment totalement gratuit e inutile, le mec y va clairement pour dézinguer son vis-à-vis, ni vu ni connu... Mais il y a le public + les caméras... Comment peut-on être aussi stupide ?

J'ai fait une recherche sur ce fait précis de jeu, et Kerevi n'a pas été sanctionné apparemment. Moins spectaculaire que la faute de Lowe débattue hier, mais bien plus préjudiciable pour la santé du grand joueur gallois ?
Il faut le croire, comme d'habitude une justice à plusieurs vitesses, les Sudistes sont souvent épargnés par les commissions.

  • Ahma
    80305 points
  • il y a 9 mois
@artillon

Je passe sur la théorie selon laquelle les Sudistes sont les principaux coupables de ces fautes, pour le reste, cette fois nous sommes d'accord. Quoique Kerevi ne soit peut-être pas si stupide : malgré le public, les caméras, les arbitres, l'arbitre vidéo et la commission de discipline, il n'a pas été sanctionné...

Et puisque l'arbitre explique que c'est purement accidentel, que les commentateurs estiment qu'il s'agit d'un de ces incidents qui font partie du jeu, et que beaucoup d'amateurs de rugby jugeront comme eux que "c'est du rugby, ça arrive", eh bien les joueurs ne se priveront pas de comprendre l'encouragement à commettre encore et toujours de tels gestes.

@Ahma

A mon avis, l'arbitre devrait lui-même subir un blâme dans ce cas précis. Il n'applique pas ni la règle ni l'esprit de la règle. Kerevi rentre à grande vitesse dans la tête d'Halfpenny avec son épaule.
C'est tout simplement incompréhensible. Dans le cas Grosso, on pouvait encore affirmer que l'ailier se baisse à cause de la manchette de Cane (elle-même non sanctionnée d'ailleurs, ce qui augmente encore la portée du scandale).
Mais là, aucune excuse n'est admissible.
Il y a l'épaule, la charge non maîtrisée, et la tête à l'autre bout... Mais l'arbitre connaît-il seulement la règle ???
Désolé j'insiste, mais ça me met hors de moi ce type de cas.
Car Kerevi n'ayant pas été sanctionné, et n'ayant pas subi de punition, on lui donne tout loisir pour refaire ce même geste, qui occasionnera une autre commotion etc etc...

  • Ahma
    80305 points
  • il y a 9 mois
@artillon

L'argument des défenseurs de la théorie du contact accidentel est le suivant : Kerevi va au contre, il est emporté par son élan, c'est un contact involontaire dans le mouvement, de plus il suit le ballon des yeux donc il ne voit pas Dicentim. Je ne souscris à rien de tout cela mais c'est le discours classique dans un tel cas. Avec parfois la fameuse phrase en prime : "quand on saute on est bien obligé de retomber".

@Ahma

Malheureusement il faut tenir compte des spectateurs qui paient pour voir des "chocs spectaculaires" comme ils iraient à la boxe non pas pour voir l'art de l'esquive et de l'escrime, mais pour voir un gars se faire démolir par un autre. Tant qu'on aura ce genre de crétins, qui nous bombardent avec "c'est un sport de combat , pas un sport pour tarlouzes !" avec l'assentiment de la presse spécialisée, on aura des arbitres qui hésiteront à sortir les cartons, même avec des consignes durcies.

@lelinzhou

Je suis assez d'accord avec toi, mais je pense qu'en plus les personnes que tu mentionnes et cautionnent ce genre de gestes sont largement minoritaires.

On le voit bien dans la vidéo, une dame se lève scandalisée, parce qu'on ne va pas au stade pour voir des mecs se faire mettre KO, pour la plupart d'entre nous.

Donc à terme le rugby se coupe d'une bonne partie du public (monsieur et madame tout le monde, qui va voir du rugby parce que l'état d'esprit y est -parait-il- bon) qu'il prétend conquérir.

Par contre je te rejoins sur la presse.

  • Ahma
    80305 points
  • il y a 9 mois
@Glas.Wegian

Une partie du public (que je ne saurais évidemment quantifier) est effectivement demandeuse de gros chocs entre joueurs - percussions et plaquages, licites ou non - mais ils sont sans doute peu nombreux à apprécier les fautes d'antijeu et les percussions sur des joueurs sans ballon. Ceci dit, ils ne sont probablement pas assez nombreux non plus à être franchement choqués. La dame scandalisée dont tu parles est très vraisemblablement galloise, ou à tout le moins supportrice du Pays de Galles. Si la même faute avait été commise en Australie, combien de locaux se seraient-ils levés pour clamer leur indignation de voir un de leurs joueurs mettre un adversaire en danger ?

@Glas.Wegian

Tout à fait Thierry.

  • Ahma
    80305 points
  • il y a 9 mois
@lelinzhou

C'est là que je ne défends pas non plus les arbitres : la pression ambiante n'est pas une excuse. La compromission est un choix, pas une fatalité. Si un arbitre veut vraiment agir en accord avec sa conscience dans le but de protéger les joueurs en priorité, il sera peut-être mal noté parce que jugé trop dur. Et il l'assumera. Celui qui se montre laxiste sur le jeu dangereux pour préserver sa position est responsable des conséquences de ce choix.

@Ahma

Faudrait être encore plus gâteux que je ne le suis pour ne pas être d'accord.

Pitêt que oui, pitêt que non...

« Leigh est très frustrée« ... je me disais bien que ce n’etait pas un homme, un vrai, un tatoué!

  • Ahma
    80305 points
  • il y a 9 mois
@Le Haut Landais

Bon à savoir : je viens de constater qu'on peut parfois supprimer ou modifier un commentaire sur l'appli quand on ne peut plus sur le site.

@Ahma

Il me semblait que je ne pouvais pas soumettre mon commentaire...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos