Lee Byrne souhaite à nouveau porter le maillot gallois
Lee Byrne aimerait revenir en sélection

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'arrière gallois de Clermont, Lee Byrne, aimerait revenir en sélection nationale bien que Warren Gatland soit toujours réticent à appeler des expatriés
Cette après-midi Clermont jouera une partie de son avenir en H Cup sur le terrain des doubles champions d’Europe en titre du Leinster. Au poste d’arrière ce ne sera ni Jean-Marcelin Buttin, grand espoir français à son poste et révélation de la saison dernière, ni Anthony Floch, titulaire lors du titre de champion de France remporté en 2010. Non, le taulier c’est Lee Byrne, gallois de son état et d’une régularité exemplaire.

A 32 ans, l’international (46 sélections) est la caution sécurité de l’effectif Jaune et Bleu. Vern Cotter ne s’y trompe pas et l’aligne presque systématiquement lorsque l’orage se pointe. Impeccable sous les ballons hauts, tranchant offensivement et doté d’un jeu au pied sûr, le joueur se verrait bien revêtir de nouveau le maillot des Diables Rouges. Alors qu’il y a un an Warren Gatland menaçait les joueurs expatriés en France (Mike Philipps, James Hook à l’époque désormais rejoints par Luke Charteris ou encore Gethin Jenkins) de ne plus les prendre en sélection, le régime s'est un peu assoupli, sauf pour le numéro 15. Une menace mise à exécution pour le seul Lee Byrne qui n’a pas été rappelé depuis par le sélectionneur. Sur le site d’ESPN le gallois a renouvelé sa volonté de porter à nouveau le maillot frappé du poireau : « Je n’ai pas vraiment eu de contacts avec les sélectionneurs depuis l’automne. J’espérais être au niveau pour revenir en équipe nationale pour les Tests mais ça n’a pas été le cas. Tout ce que je peux faire c’est garder le même niveau de performance en H Cup et en Top 14 et espérer que quelqu’un regardera mes matchs. On a toujours envie de revenir en sélection mais pour le moment je prends énormément de plaisir à Clermont et si je dois faire une croix sur le Pays de Galles, je ne peux pas y faire grand-chose malheureusement. ».

Ce qui est sûr c’est que Clermont sait s’appuyer sur son arrière, à l’image du quart de finale de H Cup l’an passé sur le terrain des Saracens.



Espérons pour l’ASM que le Gallois planera sur les airs et dans le jeu cette après-midi à l’Aviva Stadium car si les hommes de Vern Cotter compte faire un coup, ce passera assurément par un bon Lee Byrne.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

en même temps vu les résultats actuelles du pays de galle ils ont pas vraiment les moyens de faire la fine bouche

Lee Byrne est très bon, mais Leigh Halfpenny a pris les commandes en 15. Il récite un très bon rugby et en plus, il est le buteur gallois. Donc Byrne passe après et son âge ne plaide pas pour lui.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News