TRANSFERT : le Springbok Cobus Reinach sera-t-il le prochain n°9 du MHR ?
TRANSFERT : le Springbok Cobus Reinach sera-t-il le prochain n°9 du MHR ?
Le Top 14 vient à peine de commencer, que le marché des transferts pour la saison prochaine démarre. Premier gros coup de Montpellier ?

A l’intersaison, le nom de Sébastien Bezy circulait dans les travées du GGL Stadium. La semaine dernière le Midol révélait l’intérêt du MHR pour un joueur de stature internationale et l’on ne tardait pas à apprendre l’identité du joueur en question : Faf de Klerk. Depuis ? Nouveau démenti et nouvelle révélation du bi-hebdomadaire. Le président Altrad serait sur le point de s’attacher les services de... Jacobus Meyer Reinach.

Coupe du monde - La photo des Springboks bodybuildés choque les internautesCoupe du monde - La photo des Springboks bodybuildés choque les internautesLe demi de mêlée, âgé de 29 ans, est retenu par la sélection des Springboks à la Coupe du monde. Sa valeur n’est pas contestée, son excellente saison à Northampton lui a permis de retrouver une place en sélection nationale. Il y avait connu sa première cap en 2014. Ancien joueur des Sharks en Super rugby (59 matchs, 10 essais), il était aux Saints depuis 2017. Première saison honorable (16 matchs, 7 essais), c’est cette année qu’il a explosé (30 matchs, 17 essais) au point d’être retenu dans la liste des 5 meilleurs joueurs de Premiership.

Pour rappel, Kahn Fotuali’i (37 ans) n'a signé qu'un an. Enzo Sanga et Benoît Paillaugue arrivent en fin de contrat.

Fin de contrat aussi pour Sébastien Bezy, auquel le Stade Toulousain a transmis une proposition de prolongation portant sur trois ans. Selon les révélations du Midi Olympique, l’international français tarde à se prononcer. Aussi les dirigeants haut-garonnais s’organisent, le remplaçant désigné de Bezy s’il partait viendrait… du Racing 92: le nom de Teddy Iribaren revient avec insistance.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est vrai que ça avait vraiment bien marché avec Ruan Pienaar...

Va falloir qu'ils augmentent la natalité les Sudafs, sinon bientôt ils ne pourront plus fournir.

Un dimanche matin à Laragnasse.
- Salut Étienne, t'as une drôle de tête !
- Ouais, du dehors ça fait pas frais, mais en-dedans c'est Dominici
- ?
- Ben dedans ça va fort même sans la St Yorre. Tiens, à propos de flotte mets-nous y deux jaunes pour rallumer la chaudière, et un pour toi, c'est fête aujourd'hui qu'on est allé gagner à Roubiache hier.
- Juste quand même, 5 à 9.
- Vi, du suce-pince jusqu'au bout que j'ai failli me faire dessous que c'est moi qu'était sur la touche cause qu'il avait fallu faire jouer Loulou pour faire les quinze. Déjà on prend un jaune au bout d'un quart d'heure que Loulou était déjà cramé et qu'il dégueule sur l'arbitre qui lui colle une gaufrette." Accidentel mais c'est pour le principe" qu'y dit l'arbitre.Et là les autres empétardés y nous collent un essai en supériorité. Reusement, le Loulou quand il est revenu, il a réussi à en faire dégoupiller deux en un quart d'heure, résultat deux rouges pour eux et le pif éclaté pour Loulou, 2 pénos et on mène 5 à 6. J'y ai demandé après comment il avait fait, y m'a dit que c'était un secret, comme l'endroit où y a des cèpes, ça doit se dire à personne.
- Et après ?
- On a eu un peu de veine, leur 10 se met la clavicule en vrac sur un plaquage un tout petit peu appuyé de Loulou qu'avait bien récupéré, et le remplaçant c'en était un qu'avait un coup de pied de sansonnet qu'il se viande trois pénos fastoches. Et à la fin Seb nous claque un drop des 40 entre les pagelles, le premier de sa vie qu'il rate pas.
-Tain, ça dû être la joie !
- M'en parle pas ! On s'est fait la 3eme mi-temps tout seuls au restau du coin, vu que les mecs de Roubiache y z'ont pas voulu qu'on reste avec eux, qu'on était qu'une bande de putain de voyous salopards et d'enculés de merde et qu'on l'emporterait pas au paradis. On s'est fait virer du restau vers 3 heures du mat, qu'ils avaient appelé les flics cause qu'on mettait un peu de désordre et on s'est rentrés. C'est Loulou qui conduisait le bus, alors entre le pif éclaté et les Ricard, comme y dépassait pas les dix à l'heure et qu'on allongeait la distance à cause qu'y zigzaguait, on est arrivés vers les 6 heures. Jacquot avait pas encore ouvert, alors on est allés se pieuter.
- C'est la première fois qu'on gagne chez eux, non ?
- Vi, et p'êt ben la dernière. Allez Jacquot, remets-nous y ça, c'était le plus beau jour de ma vie ! Avec des caouettes comme s'il en pleuvait !
Le sourire du jour :
https://lelinzhou.blogspot.com/2019/09/le-sourire-du-16-septembre.html

@lelinzhou

Le sourire du jour explique clairement la raison laquelle le XIII n’a jamais été aussi populaire en France que le XV. Merci pour cette analyse

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
Sponsorisé News
Vidéos