Le projet de ligue fermée, ''le rugby travaille déjà dessus''
L'ancien Secrétaire d’Etat aux Sports Thierry Braillard lâche une petite bombe.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Suite à la crise du coronavirus, le rugby tricolore pourrait être amené à changer son format pour apporter plus de sécurités financières à ses acteurs.

[OFFICIEL] Top 14/Pro D2 - Fin de saison : pas de phases finales en 2019/2020[OFFICIEL] Top 14/Pro D2 - Fin de saison : pas de phases finales en 2019/2020La LNR a sonné le glas de la saison 2019/2020. La Ligue doit encore statuer sur le cas du champion , les qualifications pour la Champions Cup ainsi que sur les modalités de reprise de l'exercice 2020/2021. D'aucuns diront qu'il aurait fallu s'y prendre plus tôt et que l'instance tricolore et ses acteurs ont perdu du temps à vouloir à tout prix jouer des phases finales. Il faut dire qu'ils étaient motivés par leur survie financière. Privés de match pendant six mois, les formations professionnelles vont accuser le coup et devoir se serrer la ceinture. Les joueurs sont d'ailleurs appelés à faire faire un effort pour soutenir leurs clubs.
Top 14 - 30 %, 40 %, vers une baisse de salaires jamais vue ?Top 14 - 30 %, 40 %, vers une baisse de salaires jamais vue ?Mais quel avenir pour le rugby en France ? Cette crise ne doit-elle pas servir aux instances pour revoir le format des championnats ? "Le rugby travaille déjà dessus", confiait Thierry Braillard via France TV début avril. L'ancien Secrétaire d’Etat aux Sports sous François Hollande ne parle pas ici du Top 16 ou Top 12 mais de l'idée d'une ligue fermée. Ça existe déjà sur la planète ovale avec le Super Rugby ou encore dans le basket avec la NBA. Braillard imagine déjà la levée de boucliers face à ce ce format "qui irait à l’encontre du modèle français du sport, mais les entreprises qui ont beaucoup investi et qui vont perdre de l’argent vont avoir besoin d’être sécurisées d’avantage." En France, le principe de montées/descentes fait partie du paysage rugbystique. Mais d'autres nations européennes n'y apportent peut-être pas autant d'importance.

"Le rugby travaille déjà dessus", mais qui ? Les nations celtes ? La crise sanitaire et économique actuelle touche tout le monde. Et si d'aventure certains championnats européens venaient à modifier leur format que ce soit dans le basket, le football ou encore le rugby, la France pourrait elle aussi y réfléchir. "On peut refuser sur le plan de l’éthique mais c’est un choix qu’il faudra assumer si nos voisins espagnols, allemands et italiens y viennent. Ce problème n’est pas franco-français, c’est une question surtout européenne." Quand on voit le temps qu'il a fallu pour annoncer la fin de la saison, on se dit les discussions pourraient durer des années pour choisir combien de clubs resteraient dans l'élite et qui serait condamné à ne jamais monter.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Revenir aux années 80,90 , semi pros et arrêter avec ces mécènes, en vue d un championnat plus équitable où aujourd'hui des clubs de renoms seraient en voie de disparition pour annoncer des clubs en faillites (sans mécènes), ne comptant que sur les abonnés, la billetterie, buvettes etc....?? Le rugby doit se repenser, après le coronavirus !!!!!!!!

  • INDI34
    2429 points
  • il y a 3 semaines

On devrait en profiter pour appliquer le modèle anglais = 12 clubs, 1 descente le dernier et les 4 premiers jouent les phases finales. Longtemps évoqué il y a une décennie et vite oublié .....Quant à la ProD2, les 4 premiers jouent les phases finale, le champion monte.
Ah c'est vrai c'est trop simple, puisqu'en rugby on applique le vieil adage "pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer." 😐 😐

Moi je pense que l'avenir peut s'articuler dans une formule de championnat européen mais avec passerelle avec championnat nationaux pour les Fédés qui le choisissent.
Echelon 1 = Championnat européen concernant les pays du VI Nations. Quota de places attibué pour chaque Fédération. Anglais = 6, France =6, Galles=4, Irlande=4, Ecosse=2, Italie=2. Soit 24 Clubs (ou Franchise selon pays) divisés en 2 Poules de 12. On ventile à part égale chaque nation sur les 2 poules. Chaque Poule est composée donc de 3 Anglais + 3 Français + 2 Gallois + 2 Irlandais + 1 Ecossais + 1 Italien. Championnat A/R Demis croisées chez le mieux classé, finale. Chaque Fédé choisit pour son quota d'équipes si elle fait des promotions/relégations ou pas. Pour ce qui concerne la France = Oui. Le plus mal classé de chaque Poule est reversé en championnat national au bénéfice des 2 finalistes.
Echelon 2 = Championnat national Top14 (mm modèle de compétiton qu'aujourd'hui).
Echelon 3 = Prod2 mm modèle de compétition qu'aujourd'hui.
Précision sur l'aspect économique. Chaque Fédé (ou Ligue affiliée) gère sa quote-part des dividendes économiques européennes à sa guise. Pour ce qui concerne la France mis dans un pot-commun avec Top14 équitablement répartis (idem pour dividendes Top14) pour ne pas créer ligne de fracture entre les 6 européens et les 14 autres.
Avantage gain de dates pour EDF (plus de coupes européennes), pas de système de franchise fermée (pas culturel chez nous), meilleures perspectives de développement économique mais qui profite à tous.

  • ephileth
    6433 points
  • il y a 3 semaines
@MARCFANXV

L'idée est sympa mais l'absence de matches entre les deux poules de l'échelon 1 supprime des derbys écossais, gallois et irlandais que ces fédérations ne valideront jamais

  • fabien81
    18275 points
  • il y a 3 semaines

j'aime pas le principe de ligue fermée, tout simplement car la la mi saison la moitié des équipes n'a déjà plus rien à jouer.

Aujourd'hui quand le 12eme rencontre le 11eme à la 20 eme journée, les 2 équipes ont le maintien à jouer, avec la ligue fermée ça deviendrait un match sans intérêt. Vous connaissez beaucoup de monde prêt à perdre 3h (je prends en compte le déplacement entre le stade et la maison en plus du match) pour aller voir un match sans intérêt?

A part vider les stades je vois pas ce que ça peut apporter

@fabien81

Je ne suis pas du tout d'accord.

On sait que la pression du résultat amène beaucoup d'équipes à beaucoup de défauts. Ils ne valorisent pas la formation car c'est trop peu rentable et mettent une pression morale énorme sur les joueurs et les arbitres.

La ligue fermée permettrait de donner un modèle durable au rugby et comme je l'avais de nombreuses fois dit ici, un modèle de franchises avec une ville de référence me semblerait intéressant.

Non seulement ces franchises seraient une vitrine du rugby, mais à l'image de La Rochelle qui attire tous les supporters de la région ou de Vannes, elle permettraient de ne pas vider les stades.

La Pro D2 favoriserait ainsi la formation pour envoyer des joueurs en première division et le supporter moyen aura l'occasion de supporter et sa région et son club local.

Ce qui vide le stade en Super rugby n'est pas valable pour la France qui économiquement et culturellement n'a rien à voir. C'est le côté international du Super rugby qui vide les stades (entre autres).

  • xeuz
    4201 points
  • il y a 3 semaines
@coupdecasque

perso, j ai du mal à comprendre pourquoi les stades ne sont pas remplis en SuperRugby. C'est une sacre compet, du spectacle, du suspense...Je dirais meme la meilleure compet

@xeuz

Pour moi c'est le côté international, chaque nation est une nation très "fermée" d'un point de vue culturel, ils ne sont pas au contact de beaucoup de nations rugbistiques donc c'est peut être ça qui ne les intéresse pas.

Je trouve que le plus étrange c'est de ne pas l'accepter et de faire des championnats de première division avec comme je le suggère un double titre qui permettrait une internationalisation et en même temps des matchs à enjeu et relevés en terme de niveau.

  • fabien81
    18275 points
  • il y a 3 semaines
@coupdecasque

ce que tu veux c'est pas un rugby de supporters mais un rugby de spectateurs.
Ce que tu veux ce sont des équipes sans âme qui représentent personne.

Tu les fait comment tes franchises? tu suis les régions administratives actuelles? les anciens comités régionaux de la FFR?
on va essayer avec les régions actuelles:
occitanie: on base l'équipe à Toulouse, mais les supporters du CO, du MHRC, de l'USAP, de l'ASBH, de Montauban n'iront jamais voir jouer une telle équipe
Aquitaine: on base l'équipe à Bordeaux, va expliquer à Brive, Biarritz, Bayonne, la Rochelle et Pau que cette équipe les représente, bonne chance.
ARA: on base l'équipe à Lyon, on fait quoi des clermontois?
Normandie, Bretagne: un seul club en Prod2, tu comptes serieusement faire une franchise avec eux? va falloir beaucoup d'argent pour faire monter assez de bons joueurs du sud ouest pour faire une équipe crédible
Pays de la Loire, centre val de Loire, Hauts de France, Grand Est, BFC, Corse: aucun club pro, tu la met où ta franchise sans joueurs ni supporters?
PACA: il n'y a que Toulon, si la franchise est basée à Toulon sa peut le faire, mais si elle est à Marseille je vois mal les toulonnais suivre.
Ile de France: on a déjà 2 clubs sans âme et un gros club formateur, mais je vois pas les supporters du Racing aller à Jean Bouin et les supporters de Paris aller dans la salle de concert.

Elle va être passionnante ta saison, on connait déjà les 4 demi finalistes

@fabien81

Je crois que tu ne sais pas ce que je veux.

Je ne crois pas que les joueurs du stade français représentent Paris comme les joueurs de Brives peuvent le faire.

Il me semble qu'avec tout le respect que j'ai pour toi, tu essayes de te convaincre que les joueurs sont encore issu de la région qu'ils représentent.

Je prend juste en compte un fait, celui qu'il faut développer la formation français et qu'il faut garder un "rugby de village" où l'enfant peut devenir un représentant de sa ville. La formule que je propose le fait c'est simplement qu'elle ne s'appuie pas sur l'illusion que les habitants de Brives vont pouvoir fournir assez d'enfants pour avoir un club qui existe dans l'élite.

Avec ma proposition un enfant de Brive qui est bon représente sa ville puis sa région. Comme pour les All blacks qui après une blessure peuvent revenir jouer avec leur premier club pour se remettre en forme ce sera aussi possible.

Les joueurs de "ma" formule représenteraient toute une région et un esprit peut être plus qu'aujourd'hui car ils ne bougeraient pas de club autant qu'aujourd'hui. Ils n'auraient pas de pression financière et il n'y aurait plus de joueurs "mouchoirs" que l'on jette en fin de saison.

Encore une fois je crois qu'on ne peut pas dire "ils ne feront jamais telle ou telle chose". S'ils sont d'accord en majorité ça se ferait. Je pense aussi qu'on pourrait déterminer les différentes franchises en fonction du nombre de supporters dans la région.

Si tu prends des régions administratives ça ne marche forcément pas puisqu'elles ne prennent pas en compte l'histoire. Le découpage serait intéressant car chaque franchise aurait des "clubs de ville" qui l'alimenterait.

De façon général, tu bases toute ton argumentation sur le fait que les franchises ne marcheraient pas alors que l'on a jamais essayé. Je crois vraiment que le rugby du MRH ou de Brive existerait plus s'ils était des clubs de formation de jeunes en transmettant leur histoire et leurs passions. Ce système n'empêcherait pas cela, c'est juste que les meilleurs joueurs représenteraient une région et une histoire qui ne serait pas celle d'un village ou d'une ville, mais d'un territoire.

  • fabien81
    18275 points
  • il y a 3 semaines
@coupdecasque

je m'en branle d'où il vient le joueur, ce que je regarde c'est comment il joue, je préfère un joueur né à Dunkerque arrivé au club à 23 ans et qui se met minable chaque match, qu'un joueur né dans la même maternité que moi mais qui en branle pas une
Ce que je veux c'est voir le nom de ma ville sur le maillot, et voir que les joueurs qui le portent le respectent.
Une franchise Occitanie, ou même Midi Pyrénées basée à Toulouse, elle me représente en aucune façon

@fabien81

Aucune raison d'être grossier ou agressif.

Dans ce que je propose tu représente une région et ça ne te plaît pas ça j'ai compris, mais tu oublis qu'il reste une division nationale où chaque ville peut être représenter.

De mon point vue, ce que je propose permet aux ville de donner une plus grande part à leur formation et d'être pour certaines doublement représentées.

"Une franchise Occitanie, ou même Midi Pyrénées basée à Toulouse, elle me représente en aucune façon"
C'est un peu comme dire que si tu es de Puilboreau, La Rochelle ne te représente pas. C'est faire preuve d'une grande mauvaise foi, tu te sens bien représenté par les joueurs de l'équipe de France non ?

@coupdecasque

Ah bah oui, les supporters castrais vont se mettre à supporter Toulouse, les supporters de Béziers Montpellier. Et puis tant qu'à faire, il faut pas que le rugby se limite au Sud donc on fait une équipe par région : pour la région Auvergne-Rhône-Alpe Lyon deviendrait donc le "club de référence" que soutiendront avec vigueur tous les clermontois 🙂

@DDCodorniou

Tu n'as pas compris ce que je propose il me semble, je t'invite à relire mon commentaire et celui ci-dessus.

ben la voila la solution que CVC desire

ok pour la Ligue fermée.

Faut prévenir l'USAP : " il n'y a aucune raison que vous l'ayez dans le c... que cette année" !
😡😡🤬

Donc si les autres (Espagnols, Allemands, Italiens, Moldo-croates...) le font, nous le ferons aussi !
Ca c'est être un leader !!!

Sinon, la ligue fermée c'est juste une idée pour sauver "à jamais" le Stade Français de la descente ! 😀

  • Jak3192
    56052 points
  • il y a 3 semaines

Perso c'est pas que ça m'enthousiasme mais je crois qu'il va falloir sérieusement se le mettre dans le cabochon cette histoire de Franchises immuables.
Faut pas oublier qu'il faut savoir rester entre gens de bonne compagnie en toute circonstances....
😂

Une Ligue fermée ? Pourquoi pas, mais alors avec uniquement les clubs ayant gagné au moins une fois la Coupe d'Europe 😅🤣😂

  • Jak3192
    56052 points
  • il y a 3 semaines
@Noir&Blanc

👍👍👍
Je sais pas pourquoi,
mais je trouve que c'est magnifique l'abnégation et le désintéressement
🤣

  • Jak3192
    56052 points
  • il y a 3 semaines

Message perso à: @Rchyères

Qu'est ce que je te disais il y a une dizaine de jours ?
🤣🤣🤣🤣🤣

"...Ça existe déjà sur la planète ovale avec le Super Rugby..."
"... les entreprises qui ont beaucoup investi et qui vont perdre de l’argent vont avoir besoin d’être sécurisées d’avantage..."

Faudrait dire à ce Monsieur que le Super Rugby est lui aussi dans la mierda économiquement et cela n'a rien à voir avec une ligue fermée ou non !

  • etutabe
    855 points
  • il y a 4 semaines

" mais les entreprises qui ont beaucoup investi et qui vont perdre de l’argent vont avoir besoin d’être sécurisées d’avantage." Une faute d'orthographe à "davantage" qui donne tout son sens (caché?) à la phrase de Braillard : être sécurisées d'avantages = une ligue fermée réservée aux seules équipes bankables pour un retour sur investissement au profit des actionnaires. Quid des clubs formateurs qui n'ont pas des moyens financiers démesurés ? Quid du rugby école de la vie ?

Ce serait la pire catastrophe qui pourrait arriver au rugby français... Bon, ok je suis pas objectif ; mais sans rigoler se dire que jamais plus on ne verra Béziers, Biarritz ou l'USAP (je fais exprès de le citer en dernier) dans l'élite ça fait chier. Supporters toulonnais, imaginez qu'une telle situation ce soit produite 10 ans avant, pareil pour Bègles, etc.

Je comprend qu'il y ait des impératifs financiers mais par pitié messieurs les dirigeants, le rugby en France est un sport de clubs depuis toujours. C'est les clubs qui font vivre le rugby, lui donnent une âme, de la ferveur populaire.

Ne transformez pas notre sport en un ersatz de sport américain, un sport spectacle vulgaire qui ne répond qu'à la loi de l'argent.

Et puis, on fait quoi ? On garde les clubs actuels et donc prive une très grande partie du territoire de chance de voir le rugby s'y développer ? Ou alors on fait des équipes par région mais bafouant ainsi les peuples qui suivent avec passion ce sport depuis plus d'un siècle ?

Tout, mais pas ça.

  • dusqual
    31795 points
  • il y a 3 semaines
@DDCodorniou

je milite depuis des années pour la ligue fermée. mais à 30 ou 32 clubs. on sépare le pro de l'amateur.
y a deux modèles très intéressants:
-trois divisions à 10 clubs. avec des descentes montées entre les étages.
-une seule grande division avec 4 poules de huit.
dans tous les cas, la descente administrative reste possible si le club s'endette plusieurs années de suite ou si sportivement il est à la ramasse sur une période trop longue également.
et dans les deux cas on peut également voir à faire participer des clubs amateur invités sur une saison.
même avec une ligue fermée, certains clubs pourront prétendre au pro. et ces clubs peuvent venir montrer leur valeur sur le terrain.

on a longtemps eu un problème majeur dans le rugby français qui était qu'on jouait pour ne pas perdre plus que pour gagner. du fait justement de la descente. si un club veut reconstruire son modèle économique ou sportif, il peut prévoir sur du long terme, ce qui n'est plus possible à l'heure actuelle. de fait soit t'as les thunes direct pour les diverses raisons qu'on connait tous, soit tu galères et tu vois pas plus loin que le bout de la saison.

après ça a ses défauts, mais il faut aussi voir la quantité d'avantages que ça peut avoir...

@DDCodorniou

Une ligue fermée bien sûr que ce serait une horreur et j'espère qu'on n'en arrivera jamais là.
Pourtant, si tu y regardes d'un peu plus près elle est déjà à demi fermée, avec une sélection qui se fait par l'argent, on ne monte pas en Potes à Goze sans gros moyens financiers sinon quand on y arrive on sait qu'on n'a aucune chance pour figurer dans le peloton de tête et qu'on est juste bon à essayer d'éviter de redescendre le plus longtemps possible. Et pour avoir les moyens d'aligner des budgets à 40 M€ tu n'as pas 36 solutions :
- soit tu es dans une grande ville et avec un bassin économique florissant donc de gros sponsors.
- soit tu trouves un gros mécène, mais vraiment gros.
Les autres, passez votre chemin ou prenez un abonnement pour l'ascenseur. Le problème est le même en Pro D2, dans une moindre mesure car les budgets sont bien moindres.
Alors au lieu aujourd'hui d'imposer une réduction des salaires aux joueurs, imposons une réduction des budgets avec l'interdiction de dépasser par exemple 13 M€ (Agen : 12,5 M€) Tous les clubs seront au même niveau , on se battra enfin à armes égales et les salaires seront donc automatiquement réduits.
Et si les gros clubs refusent, créons une super ligue fermée de 6 ou 7 clubs, avec un gros budget minimum pour y accéder et pas de contrainte de JIFF. Et à côté le championnat normal à 10 ou 12 clubs.
Mais ce sont justes des élucubrations de vieux khon.

  • xeuz
    4201 points
  • il y a 3 semaines
@lelinzhou

Une ligue fermee avec X clubs respectant un budget equivalent,me semblerait une bonne solution pour eviter effectivement cette mascarade ou les petits n'ont d'autres choix que de lutter/redescendre.
Finalement qu y aurait il d injuste à ce que chacun boxe dans sa categorie ?
Apres le coté fermé ne doit pas être definitif. Si un club plus modeste a un jour les moyens, il doit pouvoir participer.

Ça serait inéquitable de faire une ligue fermée uniquement avec les clubs actuels.
Pourquoi Bayonne mériterait l'élite et pas l'USAP ?

Si on veut faire une ligue fermée, il faut que ça soit des équipes régionales.

  • dusqual
    31795 points
  • il y a 3 semaines
@arbitre31

ça c'est ce que voudrait faire laporte. des championnats régionaux et des franchises pour le pro.
mais ce n'est pas un modèle qui correspond au rugby français. en france tu as trois régions qui possèdent chacune +/- 300-400 clubs et toutes les autres régions qui au mieux vont aller taper dans les 150 clubs. ces trois régions devraient à priori rafler à elles trois une grande partie des trophées.
si tu prends la situation actuelle, une région comme la nouvelle aquitaine pourrait profiter des joueurs de 6 clubs de top 14 sur les 14, presque la moitié ) elle toute seule. qu'auraient à proposer les hauts de france ou le grand est pour mettre en face? ça n'aurait aucun intérêt sportif.

@dusqual

Dans un premier temps, c'est clair qu'il y aurait une grosse différence, avec le temps ça s'équilibrerait, les joueurs iraient dans tous les clubs.

Par exemple l'équipe des highlanders en nouvelle zélande.

Sur les trois territoires qui la composent, southland, otago, north otago ce sont des équipes de deuxième et troisième division nationale. Et pour autant les highlanders ne sont pas complètement à la ramasse en super 15.

Honnêtement le système de franchise régionales plutôt bien, mais ça ferait mal d'abandonner nos clubs historiques.

  • dusqual
    31795 points
  • il y a 2 semaines
@arbitre31

ouais franchement, je me disais que c'était possible, mais je pense quand même que ces clubs là gagneront jamais rien et que même à terme, ça restera les italiens du top 14.
les highlanders on eu quelques périodes correctes où ils on réussi à être dans le top 4, mais la plupart du temps, ils oscillent entre 5e et 10e place. et ils ont jamais gagné.
je pense que notre histoire rugbystique fait qu'on ne fonctionne pas comme ça. le rugby c'est le sport des clochers, l'identité des clubs est forte. alors je dis pas que c'est impossible, mais je pense que ça dénaturerais le rugby français tout autant que quand on a essayé de jouer à la sudaf...

la ligue fermée, je pense que c'est un mal nécessaire pour pouvoir développer au mieux notre rugby. je dis un mal parce que ça flinguerait l'ascenseur social des montées descentes. néanmoins, ça permettrait d'avoir un meilleur contrôle.
pour moi, le schéma optimal c'est les 4 poules de huit.
on prend les 30 clubs pros actuels, et on rajoute deux invités de fédérale 1 qui changent chaque année.
et les descentes se font administrativement si le club s'endette trop ou s'il triche avec le salary cap ou d'autres fautes graves.
ça permet aux prétendants de monter quand une place se libère.
le format poules plaît pas à tout le monde et j'en suis conscient, mais ce modèle dure 6 mois avec trois phases bien dissociables (pratique pour placer les autres compétitions). surtout,il a l'avantage de posséder bien plus de matches à élimination directe qu'un format poule unique.

@dusqual

Oui mais tous les bons joueurs ne pourront pas jouer dans l'équipe régionale donc ils iront dans les régions moins pourvues pour pouvoir accéder à l'élite. Mais bon je suis contre le principe, les clubs c'est ce qui fait la richesse du rugby français.

  • dusqual
    31795 points
  • il y a 3 semaines
@Gonze à l`eau t`es fada !

je les vois bien aller jouer en fédérale 1...
non, je pense que certaines métropoles finiront par avoir une vraie équipe avec les années, et du coup dans 20 ou 30 ans ça finira par ressembler à quelque chose... mais comme tu dis ça dénaturerais le rugby français.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News