Le format du Super Rugby va-t-il encore évoluer ?
Hawaï dispose d'une superbe enceinte avec le Aloha Stadium.
Le Super Rugby pourrait à nouveau évoluer. Des discussions sont en cours concernant la création d'une équipe basée à Hawaï.

Va-t-on assister à un nouveau retour vers le futur en Super Rugby ? C'est en novembre que la SANZAAR, le consortium qui possède les droits du championnat de l'hémisphère sud, dévoilera les contours de la compétition pour les années à venir. Alors que le deal actuel se termine à la fin de l'année prochaine, la presse locale évoque la possibilité de voir une nouvelle équipe intégrer le championnat. Une équipe qui pourrait être basée à Hawaï. Pour rappel, le Super Rugby se joue actuellement entre 15 franchises depuis l'exclusion de la Western Force, des Southern Kings et des Cheetahs, lesquels ont depuis intégré la Ligue Celtique. Si d'aventure il devait avoir une nouvelle expansion, ce sera pour repasser à 18 franchises afin de conserver un bon équilibre dans chaque groupe.
Pourquoi la Fédération néo-zélandaise a-t-elle racheté les Auckland Blues ?La SANZAAR cherche à développer son produit mais pas n'importe comment. La Fédération néo-zélandaise ne peut pas soutenir une sixième équipe tandis que l'Australie et l'Afrique du Sud se satisfont de leurs quatre représentants. Aussi, les Etats-Unis font partie des pistes envisagées. Et Hawaï est justement un état américain. Cependant, la franchise qui pourrait y être basée ne serait pas composé de locaux mais de joueurs issus des nations du Pacifique, à savoir les Samoa, les Tonga et les Fidji. Un groupe de joueurs îliens engagés en NFL (le championnat de football américain) serait prêt à financer la création de cette équipe à hauteur de 4,5 millions de dollars US, soit environ 4 millions d'euros. Une proposition qui relance ainsi l'idée d'avoir une équipe de Super Rugby dans le Pacifique.

Selon Tuilaepa Sailele Malielegaoi, qui occupe le poste de premier ministre des Samoa et président de la Fédération samoane de rugby, les discussions sont en cours. Aux centres des négociations, l'argent bien évidemment car aucune des fédérations du Pacifique n'est en capacité de soutenir une franchise de Super Rugby. Selon radionz.co.nz, la SANZAAR demande pas moins de 12 millions de dollars (environ 10 millions d'euros) d'investissement par an. Hawaï serait idéal à plusieurs points de vue. Sa situation géographique réduit radicalement les trajets avec les autres nations. Avoir une équipe composée de joueur du Pacifique serait un véritable plus pour les sélections nationales. En témoigne la progression du Japon et l'Argentine après l'intégration des Sunwolves et des Jaguares. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Une franchise à Hawaï avec des Iliens: encore des matchs de super rugby dans un stade vide. Même si les expatriés tongiens ou samoans peuvent être nombreux ils ne feront pas le poids face à l'attrait du foot us et de l'université d'Hawai

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos