La Géorgie avec 18 "Français" pour les test-matchs d'automne
La Géorgie ne pas se passer de Mamuka Gorgodze.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le contingent de joueurs évoluant en France au sein du groupe de la Géorgie est impressionnant.

Pendant que le XV de France était en stage à Marcoussis, la Géorgie avait choisi Toulouse pour son premier stage de préparation avant de recevoir le Japon et les Samoa le 12 et 19 novembre puis de se déplacer en Écosse pour un match historique. Le choix de la ville Rose peut facilement s'expliquer par le fait que sur les 37 joueurs initialement retenus dans le groupe, 18 jouent en France. 11 évoluent notamment en Top 14 dont le vétéran de Toulon, Mamuka Gorgodze, son ancien coéquipier Mikautadze, le Toulousain Kakovin, le Parisien Zhvania ou encore le Clermontois Kolelishvili.
VIDÉO. Top 14 - Mamuka Gorgodze porte Toulon vers la victoire sur Clermont
On note également la présence de quatre pensionnaires de Pro D2 : les troisièmes lignes Beka Gorgadze (Mont-de-Marsan) et Lasha Lomidze (Béziers) ; le centre d'Aurillac Merab Sharikadze et celui d'Agen Tamaz Mtchedlidze. Mais aussi le 3e ligne d'Angoulême, désormais en Pro D2, Salva Sutiashvili. Outre Bitsadzen évoluant en Fédérale 1 à Chambéry, un joueur de Fédérale 2 s'est aussi glissé dans la liste, le vétéran George Chkhaidze (35 ans). Désormais à Domont, il est bien connu des supporters puisqu'il a joué au Racing et au MHR, à Tarbes et plus récemment à Lille.

Un contingent, réduit à 30 pour le rassemblement du 7 novembre, qui aura la lourde tâche de permettre à la Géorgie d'accéder au Top 10 mondial. Après avoir remporté deux tests en juin, les Lelos (75,23 points) pointent à la 11e place juste derrière les Fidji (75,49 pts). Autant dire que l'objectif est à portée d'essai. Néanmoins, s'il reste sur un 19 partout contre les Samoa, ils vont devoir s'employer face aux Japonais et aux Écossais. Si la puissance de leurs avants sera un atout, il va également leur falloir envoyer du jeu derrière pour rivaliser.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Moi je dis BRAVO au RCt et au MHR pour investir autant dans la formation ...



georgienne !

Nariashvili - Bregvadze - Chilachava
Mikautadze - Nemsadze
Kolelishvili - Gorgodze - Sutiashvili
ça fait pas rire grand monde ce pack!

  • mimi12
    76171 points
  • il y a 3 ans

Vu que les Géorgiens, ont fait leur stage de préparation en France cela aurait été intéressant, de faire une petite opposition. Par contre, je suis étonné de l'absence du joker médical montpelliérain (je n'ai pas voulu écorcher son nom). Quelqu'un pourrait éclairer ma lanterne ?

@mimi12

Shalva Mamukashvili. Il a décliné la sélection en espérant obtenir un contrat sur la durée avec le MHR.
Heureusement, la Géorgie dispose de l'expérimenté Bregvadze (Worcester), du polyvalent Zhvania (Stade Fr) et du prometteur Alkhazashvili (Toulon) pour occuper le poste

Quand ton propre championnat domestic permet plus aux nations émergentes de progresser qu'à la tienne...

@crazyrugby

Cela s'appelle de la sous-traitance...
Ben... quoi... le Top 14 (qui se joue à XV, d'ailleurs...) est comme une multinationale: ses plus grands profits ne reviennent jamais à ceux qui lui ont permis d'exister...

trente vaillants comme Gorgodze, ça doit être sympa l'ambiance dans les vestiaires avant le coup d'envoi ! ça doit transpirer la testostérone

le SAXV est en proD2...

@franchement

pas mieux ! leur base de donnée a un de retard

Je suis persuadé que le sélectionneur Géorgien ne fera pas jouer Gorgodze en seconde ligne !!!

@ogoshiste

Evidemment, Gorgodze est mieux en 8 qu'en deuxième ligne.

  • Oulala
    6236 points
  • il y a 3 ans

Du beau monde ! De vrais guerriers ces Géorgiens

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News