La FFR répond aux présidents du TOP 10 féminin
Top 10 : Rentrée difficile pour les clubs de Top 10 comme Lille et Montpellier.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
A en croire la lettre adressée aux clubs du TOP 10 féminin, la FFR ne compte pas revenir en arrière. Les propositions des présidents ont été rejetées.
Dans l’attente d’une réponse suite à la réunion du 26 août dernier avec la FFR, les membres du Top 10 féminin se sont vus adresser une lettre signée de George Duzan, vice-président en charge du rugby amateur. Un courrier qui reprend les grandes lignes des propositions des clubs et tente de faire du projet de la fédération la meilleure option pour ces derniers et leurs éléments. Pour rappel, la FFR projette une refonte du championnat avec un passage à deux poules de cinq équipes et la création d'un challenge pour donner la priorité aux joueuses internationales en vue de la Coupe du monde qui sera organisée en France l’année prochaine puis des JO de Rio où le 7 féminin fera son entrée au même titre que son homologue masculin.



A en croire certains commentaires postés via la page Facebook des Lionnes du Stade Bordelais, où l’on peut trouver la fameuse lettre, tout porte à croire que la situation n’est pas prête de changer. Il faut dire que « la création du Challenge de la Fédération » ne fait pas vraiment l’unanimité. « Ca va être tellement bien ce challenge Mickey de merde en compensation... 15 heures de bus pour aller jouer un match amical, trop coooooool ! » lance Marie Relou via le réseau social. Aux propositions des clubs de Top 10, la fédé répond même par une fin de non-recevoir car selon elle cela « entraîne un nombre plus élevé de matches pour les internationales » avec, une fois encore d’après ses calculs, des doublons. Ce que les deux parties souhaitent éviter.



Quid de la situation aujourd’hui ? La Fédération campe sur ses positions au même titre que les clubs mais il y a fort à parier que l’un des deux camps prendra inéluctablement le dessus sur l’autre. Selon la FFR, ce changement radical de calendrier doit impérativement se faire. Si cette dernière reconnaît qu’il faudra un temps d’adaptation, elle garde en tête « l’intérêt général de la pratique féminine ». Ce dont semblent douter les principaux acteurs du rugby féminin.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • leminet34
  • il y a 6 ans

C'est du n'importe koa, on a une bonne équipe et encore cette FD qui E............. tout le monde.
Le existe un seul rugby les 2 sexes.

  • rouge cerise
  • il y a 6 ans

Des solutions il en existe. Quand on a affaire à des cons, il faut l'être plus qu'eux. Que ferait ces fédérastes si les internationales boycottaient les épreuves internationales à7 commeà 15 ? Au pire, il existe 2 rugbys encore une solution envisageable.

C'est pathétique.
Deja que les feminines se demmerdent souvent par elle meme en etant internationale malgres leurs beaux matchs (je pense nottament a la derniere CdM avec leur victoire sur les Angloises) la fédé en remet une couche

Malgré toutes ces merdes de la fédé, une bonne chose en est quand même sortie :
Marie Relou est très fière d'avoir été citée par le Rugbynistère ! 😉

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans

Merci Rovalie, tu me l'apprends.

a Kadova

Les filles ne sont pas pros (même l'élite) et même pas semi-pro, elles sont complètement amateurs.

Mais la lettre en guise de réponse reste néanmoins du foutage de gueule.
A la fédé ils savent très bien que les filles veulent avant tout jouer qu'elles joueront leur match (et d'ailleurs pour la plupart prendront une autre licence dans un autre sport pour avoir une saison sportive digne de ce nom).

Politique et politicien rien ne change ....... c'est mecs sont à vomir !!!!!

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans

C'est ce que j'allais dire....ce sont les memes blocages que pour le rugby masculin...et puis recevoir une reponse de qqn qui s'occupe du rugby amateur quand on est pro, c'est pas un peu du "foutage de g....", ca?

L’intérêt général de la pratique féminine... Maaaaaiiiis bien sûr!!
Alors déjà que concernant le championnat "mâles" l'intérêt des joueurs passe derrière, il faut pas rêver il font ce qui semble bon pour la fédé!!(ou ses dirigeants quoi!!!)

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News