L'Angleterre a besoin de Steffon Armitage selon... Delon Armitage
Delon Armitage milite pour le retour de son frère en sélection

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Bien qu'il ait fait une croix sur sa propre carrière internationale, Delon Armitage milite pour la sélection de son frère Steffon...
En Angleterre, le cas Steffon Armitage fait encore et toujours débat ! Depuis le début de la Tournée d'Automne, le XV de la Rose est à la peine. Solides mais pas suffisamment efficaces, les Anglais ont été battus d'une courte tête par l'Australie (14-20) et l'Afrique du Sud (15-16). Deux défaites qui leur ont fait perdre tout espoir d'être tête de série pour le tirage au sort de la prochaine Coupe du monde, puisque la France ne peut désormais plus quitter le Top 4 du classement IRB.

Outre-Manche, le pauvre Chris Robshaw a servi de punching bag national après ces deux défaites. En cause, ses choix en tant que capitaine, mais aussi son jeu. Warrent Gatland, le sélectionneur gallois, critiquait récemment l'absence d'un « vrai N°7 » chez les Anglais, un joueur de classe mondiale dans le domaine du jeu au sol, capable de récupérer des ballons ou de gagner des pénalités. Un profil qui fait forcément penser à Steffon Armitage, qui brille dans ce registre avec Toulon depuis plus d'un an.

Après avoir reçu le soutien de Johnny Wilkinson, l'ex-flanker des London Irish peut également compter sur celui de son frère Delon. L'arrière international (28 ans, 26 sélections) a vraisemblablement fait une croix sur le maillot blanc, considérant que le XV de la Rose dispose suffisamment d'arrières talentueux avec Ben Foden, Mike Brown, Alex Goode ou Johnny May. Par contre, il ne s'explique pas la non-sélection de son petit frère :

« En fait, j’ai compris : si je veux jouer pour le XV de la Rose, il faut que je retourne jouer en Angleterre, Stuart Lancaster l’a dit. Mon frère, Steffon l’a compris aussi. C’est vraiment dommage pour lui, car il est certainement plus performant ici, en Top 14, qu’à l’époque où il évoluait en Premiership, alors qu’il avait été sélectionné à ce moment-là (5 sélections entre 2008 et 2010). Techniquement autant que physiquement, Steffon a largement le niveau international. Il le prouve à Toulon, comme le font, d’ailleurs, Fred Michalak ou Maxime Mermoz notamment. Eux, ils jouent bien au sein de leur équipe nationale et ils sont à la hauteur des attentes en sélection, non !? »

« Personnellement j’ai 28 ans; je voulais voir autre chose en club. Cela me change. Je suis heureux à Toulon. J’ai toujours envie de jouer pour ma sélection nationale, mais bon, avec les principes instaurés par Stuart Lancaster, ce n’est pas possible en l’état. Dans ces conditions, j’ai donc tiré provisoirement un trait avec l’équipe d’Angleterre. A regret. En ce qui me concerne, cependant, il y a actuellement de bons arrières en sélection, mais le XV de la Rose a surtout besoin d’un numéro 7 comme Steffon ! Le pire, c’est que les sélectionneurs cherchent, justement, un joueur de son profil et ils savent que Steffon est prêt ! Du coup, je ne comprends pas pourquoi il ne peut pas être appelé en sélection pour la seule raison qu’il ne joue pas dans le championnat anglais. Il est jeune (27 ans), c’est l’un des meilleurs joueurs du championnat de France et il ne peut pas jouer avec sa sélection nationale !? C’est incompréhensible. »

C'est en tout cas sans Steffon Armitage que le XV de la Rose va défier la Nouvelle-Zélande cet après midi à Twickenham (15h30). Bonne chance à eux...

Source : La Provence
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est culturel et dans leur manière de jouer. A noter que pour les britanniques
le défenseur-gratteur est le 7 alors que chez nous c'est le 6 !
Eux privilégient l'impact, mais sont forts au sol quand même, tous leurs avants
savent ralentir les sorties de balles.
Historiquement cela avait été long pour Neil Back de devenir titulaire mais
c'est bien avec lui qu'ils devinrent champions du monde.

Concernant Steffon, qu'ils nous le laissent, nous on est content de l'utiliser !

Pour terminer gallois et anglais perdent en ce moment mais il ne faut pas
oublier que les 2 équipes sont particulièrement amoindries, notamment
au niveau des packs.

N'ayez crainte les anglais seront là pour le Tournoi et devraient le remporter
puisqu'ils nous reçoivent ; un sérieux avantage, nous n'y gagnons que très rarement.

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News