JEUNES : coup de tonnerre chez les Crabos du Stade Français Paris, relégués en Balandrade !
Le Stade Français ne jouera pas en Crabos cette saison.
Le Stade Français représentera le Top 14 en Balandrade, accompagné par quatre formations de Pro D2.

Ils s'appellent Jules Plisson, Jonathan Danty, Paul Gabrillagues ou Théo Millet. Tous évoluent régulièrement avec l'équipe première du Stade Français Paris... et tous ont un point commun : avant de porter le maillot rose du club de la capitale en Top 14, ils l'ont également porté chez les juniors, en Crabos ! À leur époque, les Crabos faisaient le lien entre les cadets Alamercery et la catégorie Reichel, devenue depuis Espoirs/Reichel. Alors, qui seront les prochains Danty et Plisson ? Si le club parisien a toujours prouvé que ses jeunes auraient leurs chances en équipe fanion, le champion de France 2015 vient de vivre un vrai coup dur : il ne pourra pas engager d'équipe en Crabos cette saison !

Une phase de brassage assassine

Le Stade Français a en fait été victime d'une phase de brassage dont il n'a pu se dépétrer en ce début de saison. Pour faire simple, trente-deux équipes disputeront le championnat Crabos cette saison. Parmi elles, vingt-quatre équipes étaient automatiquement qualifiées pour la saison régulière, soient "les équipes classées de la 1ère à 24ème place du classement national CRABOS à l’issue de la phase qualificative 2016-2017", comme l'explique le réglement de la FFR.

Huit équipes complémentaires pouvaient prétendre à intégrer ce championnat via une phase une brassage : des associations support des clubs professionnels classées à partir de la 25ème place à l’issue de la saison 2016-2017 - comme le Stade Français, donc, mais aussi Dax, Carcassonne ou Montauba, - mais aussi "les équipes des associations de divisions fédérales ou de séries territoriales ayant reçu l’accord de la commission des Epreuves Fédérales", toujours selon le réglement. 

Mode d'emploi de la phase de brassage

En tout, seize équipes, réparties en quatre poules, se sont battues pour intégrer le championnat national, au terme de trois rencontres disputées sur terrain neutre. Les deux premiers de chaque poule se qualifient, quand les deux derniers se voient rétrograder en Balandrade. Soit le niveau habituellement réservé aux meilleurs clubs... amateurs ! La génération 2000/2001 du Stade Français a donc échoué à se qualifier : un gros coup de tonnerre dans le rugby francilien et pour les juniors parisiens, reversés en Balandrade.

Voici les quatre poules (en gras, les clubs qualifiés).

  • Poule 1 : Dax, Elite Gard, Auch, Blagnac
  • Poule 2 : Bourgoin, Carcassonne, Stade Français, US Bressanne
  • Poule 3 : Béziers, Rovaltain, Nevers, Narbonne
  • Poule 4 : Mont-de-Marsan, Albi, Montauban Soyaux-Angoulême

Victorieux de Bourg-en-Bresse (15-6) puis de Carcassonne (13-12), les Parisiens avaient les cartes en main avant la dernière rencontre face à Bourgoin. Las, une défaite 13-11 face au CSBJ les mettaient sous la menace d'une victoire bonifiée de l'USC face à l'USBPA... et les Audois - vainqueurs de Bourgoin lors de la 1ère journée - n'ont pas raté le coche. Côté Stade Français, on regrettera longtemps cette absence de bonus offensif face à Bourg !

Vous l'aurez compris : le Stade Français sera la seule équipe de Top 14 à ne pas posséder d'équipe Crabos cette saison... mais pas le seul club pro ! Engagés en Pro D2, Nevers, Narbonne, Montauban et Soyaux-Angoulême ont également échoué. On peut se poser la question de l'intérêt de leur présence en Balandrade : ne vont-ils pas déséquilibrer le championnat

Les équipes directement qualifiées pour la phase régulière :

Grenoble, Agen, Toulon, UBB, Stade Toulousain, Clermont, Castres, Massy, Colomiers, Pau, LOU, Biarritz, Bayonne, Brive, Racing, Provence Rugby, Tarbes, La Rochelle, ABCD XV, Montpellier, Oyonnax, USAP, Vannes, Aurillac

Le championnat débute le 8 octobre prochain, et les poules seront dévoilées ce jeudi 27 septembre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

c'est sûr que ça marque mal pour le club mais pour les jeunes c'est pas plus mal . Ils vont faire une année balandrade ponctuée certainement de victoires avec des phases finales au bout alors qu'ils aurait été trop légers pour des Crabos . C'est pas sûr que les juniors de Carcassone passent une meilleure saison qu'eux en fin de compte .

  • ced
    97996 points
  • il y a 2 ans

c'est tout simplement logique, les meilleurs sont qualifiés, ça a toujours été comme ça, ils ont peut être une génération un peu en dessous du niveau ou des problèmes aux niveaux des formateurs, etc ...

Le sf paye une politique plus repectueuse et bien moins agressive que ses deux principaux concurrents et voisins. C'est dommage que le plus vertueux ne soit pas récompensé, mais c'est le sport pro.

Sur une poule de 4 ils finissent 3e. Et les scores sont tres serres. Donc clairement ils ne sont pas au dessus des autres equipes et leur "relegation" n'a rien de scandaleux. Pourquoi desequilibreraient-ils le championnat et pas Carcassonne par exemple, qu'ils n'ont battu que d'1 point ? Esperons que ca leur mette un coup de pied au cul et qu'ils investissent de maniere plus efficace dans la formation. Mais vu le peu d'interet a former des joueurs pour les clubs pro, j'en doute.

"On peut se poser la question de l'intérêt de leur présence en Balandrade : ne vont-ils pas déséquilibrer le championnat ? "
Drole de question. Si ils sont là c'est parcequ'ils sont moins forts que les clubs qualifiées.

@loloetalex

Ces clubs ont de gros moyens et très souvent de bonnes équipes jeunes, avec un gros vivier dans leurs régions respectives.
Si cette descente n'est dûe qu'à un coup du sort, un mauvais week-end ou n'importe quoi d'autre, ces équipes risquent de retrouver un niveau bien meilleur dans les semaines/mois qui vont arriver, et se retrouverons un peu à l'étroit en Balandrade.
Je trouve ce micmac de brassage peu clair et peu efficient.

@loloetalex

C'est ce que je me suis dit en effet

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News