H Cup : L'Italie ne compte pas se laisser faire
L'avenir de la H Cup n'est pas encore bien défini...

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Dans l'optique de la prochaine réunion de l'ERC prévue à Rome le 8 octobre, la FIR avance ses pions et refusent de lâcher sur les quotas.
Décidément il ne se passe pas un jour sans qu’on parle de l’avenir de la H Cup. Aujourd’hui c’est au tour d’Alfredo Gavazzi, le président de la Fédération Italienne de Rugby (FIR) fraîchement nommé, d’avancer ses billes.

Alors que les clubs anglais et français militent pour une compétition réduite à 20 clubs avec seulement 6 qualifiés issus de la ligue celtique, Gavazzi s’est montré totalement opposé à cette configuration. Selon lui, les quotas doivent perdurer : « Il est clair que les changements ne seront pas dû à des actes de provocation unilatéraux. Le rugby italien se battra pour ses deux places en H Cup et ses 4 billets pour l’Amlin Challenge Cup […] ». A Rome, le 8 octobre prochain, l’ERC se réunira à nouveau pour tenter de parvenir à un accord. Et même si les avis divergent Afldredo Gavazzi se dit « confiant » et affirme « qu’une solution va être trouvée ».

L’Italie, qui a vu son nombre de licenciés quadrupler depuis l’an 2000, compte bien peser sur les discussions. Passés à deux doigts de l’organisation du Mondial 2015 (coiffés sur le poteau par l’Angleterre), les Italiens ne veulent pas être la dernière roue du carrosse concernant le prochain format des compétitions européennes.

On a hâte de connaître l’issu de la réunion de Rome car, pour le moment, l’avenir de la H Cup semble en tout cas des plus flous.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • GLouFi
  • il y a 8 ans

La question serait plutôt de savoir si ça vaut toujours le coup d'y envoyer 6 équipes Française (parfois 7), en sachant de toute façon que la moitié d'entre elles ne jouent pas la compétions à fond... Et que certains pays pleurent pour être mieux représentés !

Je ne sais pas s'il est pertinent que l'Italie ait deux places en H cup, mais une semble vraiment nécessaire.
L'an dernier, en ayant battu Biarritz, fait match nul avec les Ospreys et perdu de seulement 6 points contre les Saracens, Trévise a démontré que l'Italie avait sa place en coupe d'Europe.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News