Guitoune, Raka, Vakatawa, ces internationaux qui ont brillé en Champions Cup dès leur retour
Virimi Vakatawa a été élu homme du match face aux Saracens.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La Champions Cup, c'est l'échelon juste en dessus du niveau international. Une compétition qui permet aux internationaux de briller.
On avait espéré le voir briller au Mondial mais il n'a pas eu le temps de jeu souhaité. De fait, Sofiane Guitoune est revenu à Toulouse en forme. Face à Gloucester, il a été le 3/4 le plus en vue avec 139m parcourus, 5 offloads et 3 franchissements. Mention très bien pour Thomas Ramos (103m, 14 points au pied).
Course
105
Alivereti Raka n'a également pas connu un Mondial exceptionnel. Mais face aux Harlequins, il a montré qu'il avait des cannes et qu'il était capable de faire la différence. Il a ainsi battu quatre défenseurs, réalisé deux passes après-contact et porté le cuir sur 105m pour deux essais marqués et une passe décisive. Une feuille de match plus que complète. Mention très bien pour Camille Lopez qui a été excellent dans la conduite du jeu (33 passes dont deux décisives).

L'ailier irlandais Jacob Stockdale n'a pas vraiment pesé en attaque lors du match contre Bath mais il a réalisé un sauvetage décisif en fin de rencontre pour empêcher les Anglais de marquer et de gagner.Champions Cup - Stockdale sauve l'Ulster avec un retour incroyable à la dernière seconde [VIDEO]Champions Cup - Stockdale sauve l'Ulster avec un retour incroyable à la dernière seconde [VIDEO]

19
Le Leinster a dominé les Italiens de Trévise assez facilement 33 à 19. Mais ça ne veut pas dire que les Irlandais ont passé un après-midi tranquille. En témoignent les stats au plaquage de certains joueurs de la 2e et 3e ligne, tous internationaux irlandais de retour du JaponRhys Ruddock (14), Josh van der Flier (18) et James Ryan (19).
Du côté du Munster, leur coéquipier au sein du XV d'Irlande CJ Stander a été au four et au moulin en attaque face aux Ospreys avec pas moins de 23 ballons joués à la main (!) pour 49m parcourus. Sans oublier ses 17 plaquages. Le troisième ligne n'a clairement pas ménagé ses efforts pour permettre à province irlandaise de dominer la formation galloise (13-32).
23
92
On peut aussi mentionner le demi de mêlée Conor Murray qui a passé son après-midi à faire vivre le cuir avec 92 passes au compteur ! Présent aussi au Japon, le numéro 9 du Leinster Luke McGrath est juste derrière avec...91 passes. Lui n'est pas Irlandais, mais le demi de mêlée champion du monde Cobus Reinach est revenu du Japon avec plein d'envie. En témoignent ses 114m parcourus en seulement 9 courses (et ses 3 franchissements) face à Lyon.
Dan Biggar est gallois mais il joue pour le club anglais des Saints. Ce dimanche, il a été un des principaux artisans du succès sur le LOU (25-14) avec six pénalités réussies pour un total de 20 points au pied. Preuve qu'il a bien récupéré de ses chocs à la tête subis au Japon.
Drop-2
Racing 92
Face aux Saracens (équipe B), Virimi Vakatawa a été intenable. Le centre du XV de France, avec ses appuis de feu, a donné toutes les peines du monde aux défenseurs anglais. Il a d'ailleurs franchi à quatre reprises et avancé sur 61m à la faveur de 13 courses.  Auteur du premier essai du Racing 92, il a mis ses coéquipiers sur les bons rails. Par la suite, l'Ecossais Russell a fait parler sa classe ballon en main et marqué un essai. Ses stats sont d'ailleurs similaires à celles de Vakatawa (67m, 13 courses, 4 défenseurs battus), preuve qu'il n'a pas été spectateur dans cette partie. On peut aussi mentionner Camille Chat, fer de lance de la formation francilienne avec 18 ballons portés pour 36m parcourus. 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Yato aussi est international 😉 J'ai trouvé sa prestation stratosphérique

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News