Ecrit par vous !
Guide pour défendre le XV de France durant un repas de fêtes
Un repas de fêtes compliqué ? On a la solution

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Qui dit repas de fêtes, dit sujet de discussions. Et cette année, le XV de France l'emportera sur les gilets jaunes. Pour les défendre, nous t'avons préparé un petit guide.

Les fêtes de fins d'années... C'est comme les fêtes de Bayonne, mais tu dormiras pas dans ta voiture après les festivités. Quoi que. On sait tous que c'est l'occasion de revoir des membres de ta famille que tu avais oublié, de manière volontaire. Les repas peuvent prendre du temps, voire une bonne partie de la journée. Et après avoir comblé le vide par une blague de tonton, une recette de tatie célibataire, la nouvelle voiture du cousin qui a réussi sa vie, une anecote de toi gênante suivi des centaines de questions sur ta vie amoureuse, les vraies discussions arrivent. Non, pas les gilets jaunes ou le budget alloué par la mairie dans les décorations de Noël. Je te parle du XV de France.

En cette année de Coupe du Monde au Japon, tes oncles et cousins de 4ème série occitane se font tous "spécialiste du rugby français et mondial". Voici notre guide pour leur répondre, et défendre le XV de France durant un repas de fête

"On n'est pas au mieux pour la Coupe du Monde !"

Oui. Merci. Belle analyse de tonton Gérard, supporter du Stade Toulousain avec une pause durant les années sans titre. Aujourd'hui, il est redevenu le premier supporter rouge et noir, et il n'hésitera pas à sortir quelques anecdotes un peu bateau sur le club. "Vous saviez que les couleurs de Toulon, c'est nous qui leur avions donné ?" Une phrase à laquelle répondra sa belle-soeur à son mari : "tu vois, lui il est sportif au moins".  Il souhaiterait bien évidemment plus de Toulousains en équipe de France. S'il est perplexe sur les chances de nous qualifier au Japon, il déclarera qu'il a toujours su que la France arriverait en demi-finale. 

Lui répondre est simple et de manière à éviter le conflit (car pour rappel, tonton a une belle entreprise, et les plus beaux cadeaux c'est lui). Je te propose de lui répondre : "T'y connais quoi au rugby toi ?"

"Moi je me régale plus à regarder les féminines que les mecs !"

Deuxième intervention, cette fois-ci de Bertrand, le mari de ta soeur. Bertrand travaille à Decathlon : bien sûr qu'il est légitime pour parler de rugby ! Il compare le rugby au football, en faisant un petit détour par le handball. Et je te laisse imaginer le discours sur les féminines. Vu que c'est son premier Noël dans la famille, se mettre les femmes de la lignée dans la poche passe par un discours féministe qu'il attendait de caler (ici, c'est tomber sur le rugby), aider la mère à débarrasser et faire la vaisselle, et enfin, ne refuser aucun verre du père. Une des nombreuses formes du complexe d'Œdipe.

Lui répondre est simple et de manière à éviter le conflit (car pour rappel, Bertrand bosse à Décathlon et cette année, tu as eu plein d'affaires gratos). Je te propose de lui répondre : "Tu as déjà fait du rugby ?"

"Il faut faire revenir Novès !"

Oui cousin Kevin, fils de tonton Gérard le supporter du Stade Toulousain. Kevin connaît tous les joueurs du Stade, il les suit sur Instagram et même qu'un jour, Rodrigue Neti lui a répondu ! Pour lui, il faut faire revenir Guy Novès parce que c'est tout simplement le meilleur entraîneur du monde. Je comprends mieux sa mère qui me disait qu'il avait quelques difficultés en texte argumentatif à l'école. À ce moment-là, il est difficile d'expliquer que le rugby c'est pas Game of Thrones, et que Novès, ce n'est pas Jean Neige mais plutôt Ned Stark. Et non Tatie Sylvie, Ned n'a rien à voir avec Iron Man. Mais Kevin est un adolescent passionné de rugby, personne ne lui en veut. Surtout que c'est sa première intervention du repas, après le dossier lâché sur sa soeur pour réenchérir sur un moment de fous rires général. Gênant.

Lui répondre est simple et de manière à éviter le conflit (car pour rappel, cousin Kevin t'admire depuis petit, et tu ne veux pas le décevoir). Je te propose de lui répondre : "Dis-moi, tu dois plaire aux nanas à l'école toi !"

"De toute façon, y'a trop d'étrangers en équipe de France"

Lola, la grande soeur de Kevin, est en 2ème année à la Fac, et rêve de devenir journaliste chez Konbini. Elle mange avec son téléphone scotché dans les mains et nous demande d'arrêter de parler quand elle fait des stories #Foodporn sur Instagram. C'est aussi la rebelle de la famille : pour embêter son père, elle supporte Colomiers. Sauf qu'évoquer les étrangers en équipe de France, c'est encore plus tendu que la situation actuelle du club columérin. Très vite, le débat rebondit sur les immigrés et la situation des réfugiés...

Lui répondre est simple et de manière à éviter le conflit (car pour rappel, tu suis ta cousine sur Instagram, et ses copines sont vraiment pas mal). Je te propose de lui répondre : "Oui façon, sans les étrangers, j'aurais été pro..."

"Le rugby, c'est trop violent"

Les mamies se ressemblent toutes. Elles te font la gueule si tu ne te ressers pas six fois à table sous peine de mourir de faim, sont fans des bêtisiers avec des animaux, et ont l'impression que tout ce que tu fais est incroyablement dangereux. Tu as droit au couplet depuis ta première licence, chez les mini-poussins, et tu as entendu parler de ta fracture du poignet pendant des années. Bertrand de surenchérir : "le plus violent, c'est quand même de regarder un match de la France sans avoir le droit de zapper !" Gérard à la conclusion : "ou de payer ta place pour voir une paire de centre Doumayrou - Bastareaud..."

Lui répondre est simple et de manière à éviter le conflit (car pour rappel, si tu vexes Mamie, tu n'auras pas ton chèque cette année). Je te propose de lui répondre : "Et sinon t'as vu Mamie, Bernard Montiel est sur C8 maintenant !"

"Il faut surtout virer Laporte"

Logique, on fait revenir Novès et on vire Laporte. Celle-là elle vient de ta propre famille, ton père qui lit tous les articles sur Facebook et qui est un fan de la première heure de Pierre Salviac. Tu sens comme une trahison, par pour ce qu'il vient de dire, mais pour son analyse peu poussé. Mais quand tu lui demandes pourquoi, et qui mettre à la place, il te dira : "j'en sais rien moi ! Et c'est pas mon boulot !"

Lui répondre est simple et de manière à éviter le conflit (car pour rappel, c'est ton père). Je te propose de lui répondre : "je te rappelle que t'as pas marqué le club de ton empreinte papa."

"L'argent pourrit le rugby de toute façon"

Et voilà. Depuis les gambas où tonton Ludovic alias le réac' s'était déchaîné sur le sujet des gilets jaunes, vidéo complotiste à l'appui, le repas était calme. Tonton Ludovic a comparé les salaires de Wilkinson et le sien. Mais cette phrase a réveillé les pires démons du repas : Papi Jean. Sorti de sa sieste habituelle de vingt minutes toutes les heures, il est revenu des enfers : le rugby des années 70. Tu dois souffrir et écouter les anecdotes de personnes que tu ne connais pas, et pour que cela passe plus vite, tu n'as qu'à dire de temps en temps : "ah, Lacoste, le père de Bernard ?". Parce que oui, dans son histoire, il y a quatre familles différentes dans le même village qui portent exactement le même nom de famille. Les joies de l'Ariège.

Papi Jean te parlera du temps où il bossait à la ferme à 17 ans et partait en Renault Fuego pour jouer un match le samedi. Et le lendemain, il rejouait avec les séniors ! Dans son équipe il y avait deux internationaux seconde et troisième-ligne, comme dans chaque équipe du coin, à en croire les dires des anciens. Il te fera la comparaison en francs de ce que touchait un joueur.

Lui répondre est simple et de manière à éviter le conflit (car pour rappel, c'est sûrement le dernier Noël de Papi Jean). Je te propose de lui répondre : "Le rugby c'était mieux avant."

Oussama Boukercha Et Clément Suman
Oussama Boukercha Et Clément Suman
Cet article est rédigé par Oussama Boukercha Et Clément Suman, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • lau1
    12408 points
  • il y a 1 an

Il reste que Laporte et papi moustache pour ça

Qui a encore envie de parler du XV de France ??!!!

  • AKA
    49096 points
  • il y a 1 an

Le pire c' est quand un gars (souvent autour d' une bonne table) qui n' a jamais pratiqué et qui n' y comprends rien se lance dans une tirade sur le rugby et que toi par politesse tu ne peux pas (trop) contredire avec véhémence ses aberrations. Je préfère alors rester coi et le gonze s' arrête souvent tout seul faute de combattants...

@AKA

Tant qu'il dit pas Rudeby faut laisser dire...

  • AKA
    49096 points
  • il y a 1 an
@MARCFANXV

😉 LOL!

Il y a une vingtaine d'année j'étais avec un international du coté de Strasbourg au petit déjeuner dans un hôtel ; outre la séance habituelle des gens qui venaient le saluer un bonhomme (pas un gringalet ) arrive échange quelques mots et part ensuite dans une diatribe contre le rugby ; et là mon ami le regarde droit dans les yeux et lui dit : je ne parle pas rugby avec les gonzesses... tournage de talons, départ, Fin de la discussion
Aujourd’hui je pense que ce type de réflexion est totalement à coté de la plaque et surement à proscrire définitivement mais c'était une autre époque ; bon ce fut efficace ..ou peut-être était-ce le gabarit de mon ami ( impressionnant ) à bien y réfléchir ....mais votre chronique m'a remis en mémoire cette anecdote

Défendre le XV de France ?
C'est pas parce que tu as bu plus que de raison que tout et n'importe quoi est permis...

@MARCFANXV

Attends de voir le guide pour défendre la FFR le soir du 31...

@Team Viscères

Le 31 c'est dodo à 21 heures 04 dans ces conditions...

Pour s'en sortir il y a la carte Jamie "Bro" Cudmore : "t'as jamais joué au rugby de ta vie, ferme ta gueule!".

@Team Viscères

Ça ne marche que si tu fais 120kg et taille le bois de la tranche de la main

C'est presque pire quand la famille n'y connait rien, entre "Elle est bonne l'équipe de France en ce moment ?" et "C'est quand même violent le rugby non ?", difficile de répondre de façon honnête sans passer pour un taré qui aime se faire taper dessus...

Moi, l'avantage d'être en région parisienne, je suis le seul a avoir joué (avec ma nièce que j'ai contaminée ).
Je fais tout de suite figure de spécialiste, donc on me fout une paix ()vale.

@breiz93

Ahah pire pour le normand que je suis ! J'ai du faire 15 entraînements répartis sur 10 ans, et ptet 7-8 matchs. Mais comme je suis le seul à suivre ce sport, à le comprendre un minimum, et fort de ma pratique de ce sport (:'D) jsuis THE spécialiste de ma famille, de mes potes, de la famille de mes potes, de mes collègues de boulot bref. La légitimité coûte pas cher ! Vive le grand ouest francais :'D

  • GGdu19
    171 points
  • il y a 1 an
@GuichMuch

Une belle carrière en fait...

@GGdu19

Merci de le reconnaître :'D

@breiz93

Le problème dans ma famille, c’est que tout le monde y a joué à part mon petit frère qui se marre bien quand il entend les spécialistes raconter des conneries

@Le Haut Landais

bonjour ; je ne t'oublie pas ; disons que semaine prochaine je pourrai mettre en ligne

@Le Haut Landais

c'est donc chez toi l'article...

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News