Ecrit par vous !
Futurs adversaires des Bleus, comment les USA ont fait face aux Irlandais ?
Les USA ont tenu quarante minutes face aux Irlandais avant de craquer.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'ancien talonneur international et sélectionneur des États-Unis, Tom Billups, dresse un bilan du match Irlande-États-Unis (57-14).

Avez-vous été surpris par le niveau de l'Irlande ?

Le match était important pour les États-Unis, l'Irlande s'étant révélée être l'une des meilleures au cours des dernières saisons. Ils sont performants non seulement dans les Six Nations, mais aussi contre les équipes de l'hémisphère sud. Le score est une représentation juste de la position des deux équipes dans leur développement. Cela dit, les Irlandais ont démontré leur force en alignant une équipe différente de celle qui battu la Nouvelle-Zélande la semaine précédente. Ce qui est un indicateur puissant de la force du rugby irlandais en ce moment et de ce à quoi s'attendre lors de la prochaine Coupe du monde.

Quelle a été la clé du match ?

Pour moi, les États-Unis devaient être en mesure de rivaliser avec la vitesse du jeu de phase de l'Irlande. En début de partie, avant même que le score ne devienne déséquilibré, les États-Unis n'ont pas été en mesure de se réorganiser et de défendre contre les Irlandais qui amenaient beaucoup de vitesse. Par conséquent, les Irlandais ont toujours joué chez les Américains, ce qui a causé des problèmes. Les États-Unis ont remporté plusieurs matches en 2018, mais aucun n'a été joué au tempo des matchs des meilleures équipes du monde.

Qui a brillé selon vous côté américain ?

Malgré sa blessure effrayante en début de match, Joe Taufete a été très dangereux offensivement et possède les compétences techniques pour pouvoir rivaliser au plus haut niveau. Il a été l'un, si ce n'est le meilleur joueur, des États-Unis cette année. Face aux Irlandais, il a (encore) été très en vue pour les États-Unis.

Qu'est ce qui a manqué aux États-Unis ?

Les États-Unis sont capables à l'image de Joe Taufete, de créer du jeu avec des pénétrations. Lorsque qu'il est sorti du terrain, les Américains n'ont pas été capables de faire de même. Ce qui a facilité la tâche aux Irlandais.

Les USA ont résisté lors de la première période. Est-ce un motif de satisfaction ?

J'ai entraîné le capitaine des États-Unis, Blaine Scully, pendant qu'il jouait au rugby universitaire. Grâce à cela, je sais qu'il ne sera pas content d'avoir seulement été compétitif pendant quarante minutes. En tant que pays qui aspire à être hautement compétitif sur la scène mondiale, rivaliser quarante minutes n'est pas satisfaisant.

Quelle est la suite pour les États-Unis ?

Les États-Unis ont beaucoup de joueurs qui arrivent à maturité au bon moment. Avec les retours de joueurs importants comme AJ MacGinty et Samu Mamoa, l'équipe devrait être encore plus expérimentée. Alors si tout se passe bien, les USA devraient avoir une bonne équipe en vue de la Coupe du Monde.Crédit vidéoIrish Rugby TV

BaptistePiquel
BaptistePiquel
Cet article est rédigé par BaptistePiquel, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

57 - 14 ont ils fait face ?

Certains mouvements étaient limpides, du jeu très simple et effectué parfaitement

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 1 an

Bli.

—> []

Super article.
Il sent quand même le "google trad"
Heureux pour eux qu'ils soient optimistes( comme dirait Georges : What else ?)

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 1 an
@garcon63

Ça sent surtout le discours convenu d’après-match...

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News