France U20 réalise un doublé historique en battant l'Australie en finale
Les Bleuets ont soulevé le trophée de champion du monde pour la seconde fois.
Ce qu'il faut retenir de la finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans entre la France et l'Australie. La France a conservé son titre.

Pas de round d'observation

Cette affiche inédite en finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans a démarré sur les chapeaux de roue. Ce sont les Australiens qui ont tiré les premiers avant même la minute de jeu. Sur un ballon en apparence inoffensif, l'arrière Lucas a cassé le plaquage puis fixé et donné son ailier Nawaqanitawase. On a craint que les Bleuets ne connaissent un premier acte similaire à celui face à l'Argentine. Mais ils ont su se remettre la tête à l'endroit rapidement. Une bonne pression défensive a débouché sur un contre-ruck bonifié par Coly. Le demi de mêlée a servi son talonneur Lachaud qui, arrivé lancé, a tout emporté sur son passage. Grâce à un Carbonel toujours aussi précis face aux perches, les Bleuets ont pris le match en main (5-10).

Du réalisme de chaque côté

Avant ce match, l'Australie était la nation qui avait réalisé le plus de franchissements (15.8) et battu le plus de défenseurs (39.8) en moyenne. Les Bleuets savaient à quoi s'attendre. Les Junior Wallabies n'ont pas changé leur stratégie pour cette finale. Des ballons rapides et des joueurs lancés avec un jeu direct pour faire sauter le verrou défensif. Et ça a payé. Comme sur le premier essai, un plaquage manqué débouché sur la réalisation de Lonergan. Les Bleuets, eux, ont aussi fait preuve de réalisme. Alors qu'ils n'avaient vu les 22m australiens depuis de longues minutes, une pénaltouche de Carbonel a débouché sur l'essai de Burin après un ballon porté.

L'Australie a sa main

Les jeunes Wallabies ont attaqué le second acte comme le premier. A l'envie, ils ont ajouté un jeu au pied d'occupation qui leur a souri. Ils ont en effet investi le camp français pendant près de quinze minutes. Chose possible grâce aux nombreuses fautes tricolores dans les rucks. Une domination (90 % de possession et 75 % d'occupation à la 55e) récompensée par l'essai de Wilson. Alors qu'ils avaient l'occasion par trois fois de tenter la pénalité, ils ont préféré aller en touche. 

Carbonel porte les Bleuets

Tenante du titre, la France partait avec l'avantage d'avoir dans ses rangs pas moins de sept joueurs ayant été titrés l'an passé. Des joueurs qui, malgré leur jeune, âge devaient apporter leur expérience de cette compétition et pesé notamment sur cette finale. De manière globale, ils ont répondu présent avec un Carbonel précis face aux perches qui a porté les siens dans le second acte avec plusieurs pénalités ; un Joseph actif au grattage et qui a tenté de peser sur la défense avec ses prises de balles. On peut aussi ajouter Geraci, Vincent, Delbouis ou encore Lebel qui n'ont pas ménagé leurs efforts. Dans cette rencontre tendue et serrée, ils étaient important qu'ils apportent leur sang-froid pour faire la différence.

Doublé historique

Avant cette finale, seule la Nouvelle-Zélande et l'Angleterre avait réussi à faire un doublé dans cette compétition des moins de 20 ans. Désormais, la France est entrée dans l'histoire grâce à cette deuxième victoire. Tout n'aura pas été parfait dans cette finale comme durant toute la compétition avec des fautes de main qui ont découlé de l'envie tricolore de produire du jeu. Mais comme face aux Baby Boks, on a vu une énorme solidarité dans les rangs bleus qui n'ont pas été abattus par les deux essais encaissés dès les entames des périodes. À la faveur d'une belle défense en fin de match, ils ont coupé court aux offensives australiennes pour s'offrir un doublé historique.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • spir
    16593 points
  • il y a 2 mois

Je pense que, cette année surtout, nous étions bien moins bons que les sudafs, les aussies, et même les argentins (je sais pas les autres, pas vus jouer). Si on gagne, c'est donc sur d'autres qualités, en l'occurence humaines et "communautaires" ("l'humain est un mammifère communautaire" est ma phrase clé depuis pas mal de temps). Est ça, c'est pour moi un signe de grande qualité du staff avant tout : depuis la sélection (de joueurs qui ont ces qualités potentielles) à la critique (aider à comprendre les actes qui font du bien ou au contraire du mal au groupe).
Alors je me repète : Sébastien Piqueronies en EdF senior ! (avec Olivier Magne !)

  • spir
    16593 points
  • il y a 2 mois

Leur folle joie fait plaisir à voir :
https://www.dailymotion.com/video/x7bp91t
https://www.dailymotion.com/video/x7bp9ag
(mais pensons aussi à tous les perdants malheureux)

  • spir
    16593 points
  • il y a 2 mois

Sébastien Piqueronies en EdF senior ! Virons Galthié avant même qu'il s'installe !

Bravo les gars !.. Quelques errances défensives en début de seconde, mais bien rattrapées dans les dix dernières minutes... Même si jouer le chrono pendant 6 mn, c'est pas forcément l'option géniale... Deux à la suite, c'est fort, encore une et l'Angleterre et les Baby Blacks sont derrière !...

Carbonnel, Joseph, Lebel,... Ils sont double champions du monde face à des mecs qui sont les futurs All blacks, Wallabies,... Qu'est ce qu'on attend pour les faire jouer ?

@pauletxe64

Carbonnel est le seul qui a pour l'instant sa place chez les grands
Joseph n'a pas été au niveau des attentes qu'on avait de lui, et chez les grands la concurrence est rude Alldritt, Cros, Tolofua, Jellonch, Gourdon, Macalou pour moi sont encore au-dessus de lui dans la hiérarchie
Et Lebel, il faudrait qu'il nous fasse une grosse saison au Stade et qu'il pousse sur le banc ou en tribune un des deux vieux et encore tu vas avoir la concurrence de Tauzin,
Avant de pensé à les voir en bleu, faut qu'ils s'imposent dans leurs clubs
Et en plus tu as oublié Geraci en deuxième lignes, Gros à la pile qui est un sérieux client, Vincent au centre qui eux sont titulaires en club et qui ont fait une grosse compet

@Placeb35

Carbonel le mérite, au-delà de sa constance au pied : vista, franchissements, alternance, qualité de passe, accélération, et il ne s'échappe pas en défense... Et d'accord avec toi sur les autres cités, et notamment Joseph, qui manque encore de consistance, de niaque, de vitesse... Hélas pour lui, je ne crois pas que ce soit chez les Altoséquanais qu'il va apprendre tout ça...
La génération précédente avait quand même Ntamack, Laporte, Couilloud, Barassi... Et aucun n'a signé au Racing, tiens...

  • Ahma
    78107 points
  • il y a 2 mois
@ginobigoudi

Il y a deux ans pour Couilloud.

@Placeb35

même Carbonel est pour moi trop juste pour l'instant

  • BoBoB
    6790 points
  • il y a 2 mois
@Rchyères

Trop juste sur quoi?

@BoBoB

A mon sens il est en dessous de jalibert et n’tamack. Sur les 4 matches qu’il joue sur le tournoi il passe quand même deux fois à travers même s’il réussit pleinement les deux capitaux. Il sera certainement un jour international mais pour moi il y a mieux pour l’instant.

@Rchyères

Jalibert depuis sa blessure n'a plus rien prouvé, il était derrière le vieux Brooke James
Après il serait préférable d'exploiter Ntamack en 12 avec Carbonnel ou Belleau en 10
Et est ce que tu as suivi la saison de Toulon au passage ? Il fait une grosse fin de saison, qui le propulse à cette coupe du monde U20. Après ce qu'on lui demande pour l'instant c'est d'être plus constant, mais le gamin il a un gros mental, et avec lui tu peux te passer de Ramos à l'arrière vu que c'est un très bon buteur

  • oli 30
    5623 points
  • il y a 2 mois
@Placeb35

J'aurai mis Dupont en 9, Carbo en 10, Ntamack en 12, Vincent en 13 et Jalibert en 15. Thauzin et Lebel sur chacune des ailes et là ça ira très vite...

@oli 30

Penaud, Retiere, Rattez, Fickou, Bezy sont devant certains de part leurs expériences au niveau professionnel
Il serait plus opportun d'aligner une ligne de trois-quarts :
9 Bezy 10 Carbonnel
12 Ntamack 13 Fickou
11 Retiere ou Rattez 15 Rattez ou Retiere ou Ramos 14 Penaud
En théorie tu vas avoir un jeu de mouvement basé sur la vitesse et l'évitement
Après Thauzin, Dupont, Vincent vont rentrer en seconde période et en plus tu joues avec la polyvalence de tes joueurs
Après pour Jalibert j'attends de voir sa saison avec Bordeaux, j'ai pas l'impression qu'il est revenu à son niveau d'avant blessure et j'ai des doutes sur sa progression

@Rchyères

Tu le fais commencer le match et à la seconde mi-temps tu le remplaces, Toulon l'a fait toute la saison avec Belleau en alternance
En équipe de France tu le fais commencer en 2eme mi-temps soit tu mets Dupont à l'ouverture ou bien Ntamack, voir Jalibert si il arrive à s'imposer en temps que titulaire à Bordeaux
De toute façon dans ce rugby moderne, il devient de plus en plus courant que la charnière ne fasse plus un match en entier

@Placeb35

Vrai sur les changements à la charnière... Sinon Dupont à l'ouverture, il me semble que les deux derniers matchs du stade ont confirmé qu'il n'était pas à l'aise au poste... Ntamack a le profil idéal pour devenir le chef d'orchestre d'un XV qui joue... Mais je sens comme un frein, venu de je ne sais où, et j'attends les com sur son "caractère" ou ce genre de fadaise... Bon, tant qu'il n'est pas blacklisté façon Macalou, hein...

Pas de baby-blues grâce à nos bébés bleus, merci à eux!!!
Par contre une relecture de l'article par un correcteur compétant aurait été assez appréciable et une jolie forme de respect envers leur formidable exploit ...

@Fait-bien Pelouse

Tu aurais aussi besoin d'un correcteur "compétant"

@lelinzhou

en deux mots....ça peut se concevoir 😭

@yandelug

Tu as raison, je ne vois d'ailleurs de quel droit on empêcherait un khon de manger des féculents.

@lelinzhou

Toujours prêt à attaquer, toi.
Pas de répit !
Grrrr!!

@RUGBYDEOUF

Quand on critique les fautes d'un article, faut pas se mettre en posture de faire soi-même des fautes dans son commentaire...

  • epa
    33843 points
  • il y a 2 mois
@lelinzhou

Mouais... ça marche pour tout? Par exemple :" quand on critiques les rugbymans pro il faut se mettre en posture d'être au niveau pro?"
Si on ne pouvait critiquer que quand on est soi-même irréprochable, je pense que 99% des conversations en France seraient interdite...
Et moi je pense que je serais interdit de parole

@epa

Le tout est dans la forme. Il y a une différence entre relever une erreur pour la faire remarquer à l'auteur et relever une erreur pour accuser l'auteur d'un manque de respect et de compétence. Si tu pars dans le deuxième registre, il vaut mieux être irréprochable.

Pour reprendre ta comparaison avec les joueurs, c'est la différence entre émettre une critique sur le niveau d'un joueur et dézinguer le joueur. Si je dis "Lopez a failli dans son jeu au pied en finale" peu importe mon niveau personnel l'analyse reste juste, alors que si je dis "Lopez a été nul à chier, même un trisomique unijambiste aurait fait mieux" il serait légitime de me répondre que vu mon niveau personnel je suis en dessous du trisomique unijambiste.

@epa

Ben oui, si tu ponds un commentaire sur l'orthographe de quelqu'un c'est mieux de surveiller la tienne. Ce qui ne veut pas dire que tu ne fasses jamais de fautes toi-même par manque de relecture souvent dans d'autres cas. Et corriger quelqu'un, ce n'est pas le mépriser, c'est lui rendre service s'il ne s'agit pas d'étourderie.
Tiens, pour info :
Rugbymans : est une forme validée du pluriel depuis 1990.
https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/rugbyman_rugbymen/70217

Pas de baby-blues grâce à nos bébés bleus, merci à eux!!!
Par contre une relecture de l'article par un correcteur compétant aurait été assez appréciable et une jolie forme de respect envers leur formidable exploit ...

  • gregi
    2708 points
  • il y a 2 mois

Félicitations aux bleuets pour le titre et aux babywallabies pour leur parcours et leur belle finale.

Ce match donne beaucoup d'enseignements sur la faiblesse française fondamentale selon moi : l'occupation du terrain.

Combien de ballons joués bêtement à la main dans des positions ultra dangereuses ?

Quand on regarde les matchs des séniors, toutes les équipes du top 8 font ça contre nous, elles balancent le ballon dans notre camp et attendent nos fautes ou erreurs de jugement en nous mettant sous pression par une défense agressive, puis reprennent avantageusement la main suite à un mauvais dégagement, nous mettent un essai ou une pénalité, et ainsi de suite.

Contre l'Afrique du sud à l'inverse c'est là ou nous avions été excellents, en jouant constamment au pied pour aller jouer en zone neutre ou chez l'adversaire et quelques fois à la main pour de belles chevauchées.

Vous avez vu comme moi ?

Au-delà de ça, il y a de belles promesses dans cette génération, j'espère qu'ils vont avoir du temps de jeu en top 14, tout le monde y gagnera.

@gregi

Totalement d'accord, je crois que c'est le second essai australien qui intervient après une tentative de relance des 22 sans aucun raison altos qu'après la pénalité réussie il fallait se dégager proprement.

Nous aurions pu largement dominer le match avec ces joueurs mais j'ai l'impression que les choix stratégiques des deux demis de mêlée n'ont pas été excellent durant ce mondial.

L’Australie a de quoi avoir des regrets.

  • dusqual
    27655 points
  • il y a 2 mois
@gregi

oui en effet, j'ai pesté sur l'occupation au pied aussi. mais bon, les relances aussies étant ravageuses, ce devait être une consigne qu'ils ont peut être un peu trop pris à la lettre. un peu plus d'alternance aurait clairement pas fait de mal ( et on sait qu'ils savent le faire).

Excellent résultat combiné à un très bon rugby comme quoi ..... Il y a quelques pépites dans cette équipe ( Haddad , Taofifenua , Géraci,, Coly , Vincent , Hamonou ...) qui j'espère perceront très vite

Comme le dit Laporte le problème du rugby français c'est sa formation ! Bernard je te le dis , je crois bien que tu dis des âneries. Deux fois champion du monde des U20, voilà qui apporte la contradiction à ces propos.
Je crois bien que le problème vient d'ailleurs, peut-être que Serge devrait faire un audit pour l'identifier.

2 ans en poste, 1 six nations et 2 coupes du monde : Piqueronnies confirme qu'il est un sacré manager, presque aussi compétent que le duo Laporte Brunel. Et il est même pas médecin.

@Imblairable Connord

t'inquiète, ça va pas durer. Lalourde va vite gerer le cas de cet incapable qui arrive pas à empêcher des gamins de jouer et même pire de gagner en jouant au rugby!!!

Superbe fiers de nos bleus

Je souhaite de bonnes vacances à Jérome (Garcès...) ; repose toi bien Jéjé, même si je sais qu'aujourd'hui tu as fulminé, tu es sorti de tes gonds plus d'une fois en voyant ces nombreux en-avants non sifflés, aussi bien durant les quarts du Super Rugby que lors de cette finale des moins de 20 ....ses arbitres sudistes sont incorrigibles ...!

Bluffant !
Bravo les Bleuets, ces mecs ont une sacrée tronche...
La fin du match m'a fait penser à France Irlande et au drop de Sexton ou à France Galles cette année. La gestion des dernières minutes est exemplaire, parce qu'ils savent, contrairement à leurs aînés, renverser la pression, gérer un score, faire bloc durant un temps faible.
On dirait que quoiqu'il arrive, ils ne s'affolent pas. La marge n'est pas énorme. Mais l'Australie a un niveau équivalent et méritait au moins autant de gagner.
Les Bleuets ont su mettre l'accent sur leurs points forts (oui, la mêlée sert encore à qq chose...).

Il faut être honnête, c'est un titre chanceux vu ce qui s'est passé en poule contre les Argentins, sans parler du résultat AFS-NZ qui a permis aux Bleuets de passer.
Les Sudafs ont ensuite gravement sous-estimés nos Bleuets.
Mais les Australiens n'ont-ils pas été laminés par les Anglais de leur côté ?
Ce qui tend à prouver que la compétition était au fond assez homogène, 4-5 équipes pouvaient l'emporter.
2 années de suite, c'est unique dans le sport français pour un sport collectif, mis à part le hand sans doute.

@artillon

Les Australiens avaient pris un rouge contre les anglais assez tôt

@artillon

Oui, contrairement aux autres années la compétition était bien plus homogène. Ces Bleuets avaient moins de marge que ceux de l'année dernière, mais ils ont été forts quand il le fallait et ont su se reprendre en main à chaque fois qu'il le fallait. Cela fait deux ans qu'on a une maîtrise dans les moments où traditionnellement on coulait dans cette catégorie d'âge. J'ai hâte de voir les prochains Bleuets, malgré la fin de la génération Abdoul et le changement de staff il y a un vrai matériau de qualité à exploiter.

Sinon c'est difficile de comparer avec les autres sports collectifs, le rugby ayant cette particularité de faire un Mondial tous les ans chez les U20 il permet de disputer deux éditions de suite en gardant un noyau commun. Dans la plupart des sports c'est 2 ou 4 ans, cela ne représente pas la même continuité.
Cela a d'ailleurs peut-être plus de sens comme on le fait, au regard la courte durée de la catégorie d'âge ce n'est pas idiot de resserrer la répétition de la compétition pour imposer de la continuité dans le travail.

  • dusqual
    27655 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

j'aurais dit que cette année, le niveau était tellement homogène que c'est le mental qui a fait la diff. que ce soit en demie ou en finale, les bleus ont su prendre l'ascendant psychologique alors que dans le jeu ils étaient plutôt dominés. leur gestion des temps faibles, le pragmatisme dans la zone adverse a du écoeurer leurs adversaires.
je pense que cette génération, sur le papier, avait finalement peu de chances de l'emporter. mais que mentalement, ils étaient bien supérieurs aux autres.

@dusqual

Oui c'est tout à fait cela, depuis deux ans nos minots montrent une très grande force mentale et une capacité à gérer ses temps faibles (surtout la finale cette année) qu'on ne voyait pas chez les générations précédentes. Or c'est ce qui fait la force collective en donnant la capacité de ne pas se désunir dès que le match se déroule autrement que prévu dans le plan initial, et ce qui fait la différence entre ces crus 2018 et 2019 et les autres générations qui étaient douées individuellement mais manquaient de cohésion et de maîtrise.

@artillon

Est-ce qu'on sera capable de faire la passe de trois

@Placeb35

Ouais peu importe, ils n'ont plus rien à prouver... Mais tu veux parler des grands qui essaient de se faire 3 passes ?

On ne saura donc jamais qui était le septième à faire le doublé ? La loose....

  • dusqual
    27655 points
  • il y a 2 mois
@Benazzizanie

beh si, il suffit de regarder le groupe de l'an dernier et de comparer avec celui de cette année. c'est pourtant pas bien compliqué, ahma a réussi à le faire.

  • Ahma
    78107 points
  • il y a 2 mois
@Benazzizanie

Il n'y en a que cinq cités dans l'article, les deux autres sont Gros et Zegueur.

Ils l'ont fait. Dur et un tantinet chanceux mais ils l'on fait.
Pourvu qu'ils n'aillent pas maintenant coller des bouts de sparadrap n'importe où...

@lelinzhou

Quelle mauvaise foi, le sparadrap n’est pas « n’importe où » 😁
Second degré requis 😉

  • METI69
    4493 points
  • il y a 2 mois
@Benazzizanie

Évidemment, on met toujours un sparadrap là où il faut qu'il soit...

  • dusqual
    27655 points
  • il y a 2 mois
@METI69

ATTENTION SPOILER!!!!!!

sur le nez du capitaine?

  • mimi12
    66234 points
  • il y a 2 mois

Félicitation les petits !

Quel match, il y avait du suspense. Heureusement pour la France que l'Australie n'était pas en réussite dans l'exercice du jeu au pied
En tout cas il y avait du jeu, ce qui est de bon augure pour l'avenir de l'équipe de France

Félicitation aux U20 pour cette Coupe du Monde

  • breiz93
    39416 points
  • il y a 2 mois

Ça c'est une équipe..., du numéro 1 au kiné on sent une communion
Bravo les mômes.

Quel pied ! C'était à mon sens une performance moins aboutie que contre l'Afrique du Sud en demi. Heureusement que Carbonel était là pour passer les poinds au pied, parce que les Australiens ont su se créer plus d'occasions que les Français. Mais ça n'a plus aucune importance quand la victoire est au bout ! Bravo aux deux équipes et savourons ce grand moment.

  • bernie
    9550 points
  • il y a 2 mois

C'est bien de féliciter les joueurs et c'est mérité mais il ne faudrait pas oublier le staff et surtout Piqueronnies qui a fait un sacré travail.

Je sais que l'amour rend aveugle, la joie aussi sûrement, mais relisez quand même vos sous-titres ! "Carbonnel portent les bleuets"...

@Imblairable Connord

Carbonel pardon 😅

@Imblairable Connord

Oui, relis quand même... 😉

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Sponsorisé News