Fédérale 1 - Poule Elite : l'USA Limoges interdit de monter en Pro D2
Fédérale 1 : Limoges interdit de monter.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Après Saint-Nazaire, Auch et Tarbes, une quatrième formation de la poule Elite ne peut prétendre à la montée.

C'est à se demander à quoi sert la poule Elite de la Fédérale 1, mise en place depuis cette saison. Pour rappel, cette poule rassemble les équipes prétendantes à une place dans l'équivalent de la Pro D3, véritable tremplin vers le monde professionnel. Saint-Nazaire n'a pas survécu, Auch lutte... et la majoité des clubs de la poule viennent d'apprendre qu'ils ne disputeront pas les phases finales pour accéder à la Pro D2.

VIDEO. Fédérale 1 Elite - Auch continue de se mobiliser pour se sauverEn cause ? Ici, pas de problème de trésorerie, de mobilisation ou d'appel aux dons, mais un fonds de réserve insuffisant ne lui permettant pas de prétendre à la montée, comme le révèle Le Populaire du Centre. Soit le même souci qu'à Tarbes... Un fonds de réserve doit permettre aux clubs de faire face aux aléas inhérents à l’activité sportive ou d’en diminuer les effetsLa Dépêche de préciser que le TPR tente de prouver que les 100 000€ (la somme du fonds de réserve demandée par le cahier des charge) sont bien sur les comptes du club, une réponse quant à son éligibilité pour la montée étant peut-être donnée ce mardi.

Le journal rapporte également que le club de Chambéry serait également hors-jeu :"les infrastructures ne seraient pas adéquates à l’accession à la Pro D2." S'l n'y avait pas de cahier des charges pour participer à la poule élite - il suffisait d'avoir un centre d'entrainement labellisé et de faire acte de candidature avant le 15 juillet 2016 - il faut répondre en tout point au cahier des charges pour jouer la montée en Pro D2. En juin dernier, Limoges se montrait ambitieux...

VIDEO. Fédérale 1 : ambitieux, le club de Limoges vise la montée en Pro D2... mais visiblement, le club savait depuis le début qu'il ne pourrait pas monter.

Crédit vidéo : France 3 Limousin

Les phases finales :

D'après le règlement, si un club classé aux places qualificatives pour la PRO D2 (rangs 1 à 5) ne respecte pas tous les critères, "un club classé au-delà des 5 premières places pourra être « repêché »" sauf s’il est dernier ou avant-dernier et s’il respecte tous les critères.

Les différents cas :

• Aucune équipe ne respecte le Cahier des Charges : aucune accession en PRO D2.
• Une seule équipe respecte le Cahier des Charges : cette équipe sera directement promue en PRO D2.
• Deux équipes respectent le Cahier des Charges : ces deux équipes seront directement promues en PRO D2.
• Trois équipes respectent le Cahier des Charges : l’équipe la mieux classée sera directement promue en PRO D2 / les deux autres équipes s’affronteront en match aller-retour. Le vainqueur sera promu en PRO D2.
• Quatre équipes respectent le Cahier des Charges : l’équipe la mieux classée sera directement promue en PRO D2 / l’équipe classée 2ème sur 4 affrontera, en match aller-retour, le vainqueur d’une opposition préalable, en match aller-retour, entre les deux équipes les moins bien classées. Le vainqueur sera promu en PRO D2.


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Limoges... et pourquoi pas Lille, tant que l'on y est !!!
N'oubliez pas vos dons pour Auch, ça fait plus rrrrougggueby...

la proD2 et la Fed1 sont plus des championnats d'administrateurs que de rugby.

Si ça continue comme ça, les dirigeant du rugby auront une bonne excuses pour créer une sorte de top 14 et pro d2 fermé, avec des montés et descentes qu'entre ces deux divisions.

@Ocwarrior

En même temps quand on regarde où sont aujourd'hui la plupart des clubs de Fédérale 1 qui avaient construit des "projets ambitieux" pour rejoindre la ProD2, on se demande si des ligues fermées ou protégées ne rendraient pas autant service aux pros qu'aux amateurs.

@Team Viscères

Possible oui c’est clair. Mais du coup on ferme la porte à pleins de villes qui ont de l’ambition comme le club de vanne par exemple, qui dans une configuration fermé n’auraient jamais connu l’élite ou soyaux Angoulême qui réussi bien en plus son intégration. Mais ce qui est sur c’est que la question va se poser un jour ou l’autre.

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 3 ans
@Ocwarrior

Une possibilité serait de faire des ligues semi-fermées... Avec montée/descente classique en TOP14/ProD2, la monté descente en ProD2/Fed1 se ferait sur opposition entre le dernier (sportif) de la ProD2 contre le champion de la Fed1 A CONDITION que ce champion remplisse ce fameux cahier des charges.

@Minotop

Ce serait une alternative intéressante c’est vrai.

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 3 ans
@Ocwarrior

Paul, Bernie, venez sur le site, on va vous le faire avancer le rugby français !!

  • cahues
    126036 points
  • il y a 3 ans

En meme temps avec la professionnalisation, du rugby, on sait qu'il faut avoir les reins solides pour jouer au haut niveau.Est-il préférable de les empecher de monter ou bien les laisser accéder a l'échelon supérieur et voir le club disparaitre 1 an après?
Si le rugby pro continu a cette allure tout l'édifice de ce sport va s'écrouler.

Et Rouen qui n'a pas pu jouer dans cette poule alors que les finances se portent bien, que les infrastructures seront prêtes et que sportivement le club se porte très bien...

@Michel Lartot

Il manquait le centre de formation. Ils pourront intégrer la poule l'an prochain surement

  • benny
    15373 points
  • il y a 3 ans

Les USA limogés et interdit de prod d2 ??

La prochaine fois je lis plus attentivement le titre

N'y-a-t-il pas une commission chargée de scruter le financement des clubs ainsi que leur(s) structures pour pouvoir accéder niveau pro que sont la Pro D2 et le Top 14..??
Il me semble que oui...mais alors que fait-elle..?? ok,pour certains clubs,ce sont les dirigeants qui se sont plantés,mais quand même !!! ça fait beaucoup pour des clubs en Fédérale 1,non ??

Entre les équipes de ProD2 qui se font reléguer pour des motifs financiers et celles de Fed1 qui ne peuvent monter, on se demande qui il va rester.

En Angleterre, les problèmes financiers et le fossé entre chaque division a lancé dans le pays un débat sur la pertinence d'un championnat fermé, afin d'éviter des situations équivalentes à celle des London Welsh ou des trop nombreux clubs français qui jouaient au-dessus de leurs moyens.
Je sais qu'en France chaque village et chaque sous-préfecture rêve d'être un jour dans le haut du panier, mais je commence à me demander s'il ne faudrait pas nous résigner à vérouiller l'accès à la 1e division, quitte à l'élargir légèrement.
Aujourd'hui, quel club de ProD2 semble avoir la carrure pour devenir une écurie majeure du Top 14 ? Agen ? Oyonnax ? On a vu le résultat. Biarritz ou l'USAP, glorieux anciens ? On voit bien qu'ils ne boxent plus dans la même catégorie ? Montauban ? Difficile d'attirer des sponsors locaux quand Toulouse, Castres et Agen sont si près. On pourrait lister presque tous les clubs de ProD2 ainsi.

Bref, je ne veux pas être trop fataliste, mais en supprimant la notion de relégation, on apporterait une stabilité qui permettrait d'assainir les finances des clubs, trop dépendantes des résultats de leur équipe.
Reste à savoir qui ferait partie de cette élite, et il risque d'y avoir des déçus.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News