Fédérale 1 et 2 : dix clubs sanctionnés par une relégation administrative !
Coupe de massue pour le Stade Niçois !

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le Midi Olympique révèle que dix clubs de Fédérale 1 et Fédérale 2 vont être relégués administrativement.

"Il y a trop de clubs vertueux qui sont frustrés. Nous devions faire respecter l’équité sportive." Les mots sont signés Thierry Murie, vice-président de la FFR chargé des compétitions du monde amateur. Et accompagnent une décision lourde, révélée dans le Midi Olympique : dix clubs de Fédérale viennent d'être sanctionnés d'une rétrogradation administrative.

En cause ? Des difficultés financières, - "situation nette négative" selon le journal - forcément, des engagements non respectés, ou des masses salariales dépassées... Le Conseil supérieur de la DNACG a donc tranché, et Tarbes n'est pas le seul sanctionné.

Fédérale 1 - La DNACG envoie Tarbes en Fédérale 3 à la fin de la saisonSelon le Midol, les clubs sanctionnés sont : 

  • Saint-Médard-en-Jalles : Fédérale 1 > Fédérale 3
  • Rodez : Fédérale 1 > Fédérale 3 + 8 points en moins cette saison
  • Nice : Fédérale 1 > Fédérale 3 + amende 5000€
  • Nantes : Fédérale 1 > Fédérale 3 + 5 points en moins cette saison
  • Tarbes : Fédérale 1 > Fédérale 3 + 8 points en moins cette saison
  • Strasbourg : Fédérale 2 > Fédérale 3 + amende de 7500€
  • Vichy : Fédérale 2 > Fédérale 3
  • Epernay : Fédérale 2 > Fédérale 3
  • Tulle : Fédérale 2 > Fédérale 3 + 5 points en moins cette saison
  • Limoges : Fédérale 2 > Fédérale 3
  • Périgueux : Fédérale 2 > Fédérale 3

Sur les clubs convoqués, seul celui de La Seyne n'a pas été sanctionné d'une relégation administrative, mais d'un point en moins pour une "Masse salariale supérieure à la limite autorisée." On note que la plupart des clubs ont déjà connu des problèmes financiers par le passé, comme Limoges, Strasbourg ou Périgueux. Nouvelles têtes d'affiche de la Fédérale 1, Nice et Nantes ont été épinglés.

Le journal de préciser qu'un plan de redressement, qui permet à la FFR d'accompagner les clubs, pourrait leur permettre d'être moins lourdement sanctionnés. Les formations de Fédérale 1 étant par exemple envoyées en Fédérale 2 plutôt qu'en Fédérale 3.

Retrouvez tous les détails dans l'édition du Midol de ce lundi 24 décembre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Loyam
    37059 points
  • il y a 1 an

Si j'ai bien compris, douze clubs ne respectent pas la "règle", mais un seul, pour une raison "inconnue", n'est pas sanctionné.
Quant la Seyne passe à travers les gouttes.
En fait, si je comprends bien, le rugby est passé professionnel, mais pas les instances.

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an

C’est le message de Laporte pour aider les clubs amateurs ..... à redescendre .....

Et les comptes de la Ffr...????
Le ministère de tutelle ne devrait pas tolérer des millions d'euros de déficits,
Des méthodes de management terroristes
Etc etc... MARRE DES FEODEAUX

les 2 derniers finalistes du Jean Prat ne sont pas concernés, pourtant il y a 17000 habitants à eux 2, comme quoi on peut gagner en étant pauvre et honnête.

Faudrait leur demander comment ils font vu que apparemment beaucoup de clubs n'y arrivent pas.
Parmi les clubs punis on parle pas de villages qui subissent la loi économique de clubs de villes plus grosses qu'eux, on parle de clubs de grosses villes qui prennent la place de clubs de village en trichant.

Autre gros problème, la phase allez est terminée, on fait quoi? le championnat est faussé

Deux trucs que je comprends toujours pas:
1. c'est pourquoi après un tel dépôt de bilan ces "entreprises" continuent de "travailler" jusque fin de l'année (sportive)... Le résultat sportif n'est-il donc pas tronqué ?
2. pourquoi ces bilans n’apparaissent qu'en décembre (fin d'année civile) ?
On est dans le sport, pas dans une entreprise. Dans le sport, l'année débute en septembre pour terminer en juin de l'année d'après. Et en conséquence, pour la question précédente (résultat tronqué) n'y a-t il pas de fait une corrélation très étroite ? Vraiment impossible d'exiger des bilans pour ... bien plus tôt dans l'année ?
Tout cela me laisse dubitatif
depuis plusieurs années.

  • AKA
    49120 points
  • il y a 1 an

Comme dit le Papé (celui de Pagnol, pas celui de Paris): "attendons la fin...la fin des couillonnades"!!!

  • Pianto
    35964 points
  • il y a 1 an
@AKA

ou comme dirait Pierre Seillant, président emblématique de l'élan béarnais au basket qui a perdu de nombreux titres face à un adversaire qui ne respectait pas les règles financières "c'est à la fin du bal qu'on compte les cocus." Et souvent c'étaient nous parce qu'il n'y avait pas de sanction...
Respect aux clubs qui parviennent à rester dans les clous de ce qu'ils peuvent faire sans vouloir aller péter plus haut que leurs culs. C'est dur de ne pas céder à la course aux armements quand on voit les voisins s'équiper à tour de bras.

  • AKA
    49120 points
  • il y a 1 an
@Pianto

Ha! Un match de basket à La Moutète... Une autre époque!

  • Pianto
    35964 points
  • il y a 1 an
@AKA

tu en as vécu ?
c'était assez unique en effet...

  • AKA
    49120 points
  • il y a 1 an
@Pianto

Bien sûr! C' était quelque chose!!! L' épopée de la Coupe d' Korac,le grand M Bisséni et ses minots, Pffff!!!

  • Revahn
    14637 points
  • il y a 1 an

Très triste pour Tarbes (là d'où je viens !) et Nantes, qui était dans le vert sportivement...

La Seyne a débordé .Qui l'eut cru ?

  • PIPIOW
    41382 points
  • il y a 1 an

c est peut etre un petit message subliminal envoyé aux clubs des etages supérieurs

  • PIPIOW
    41382 points
  • il y a 1 an

c est peut etre un petit message subliminal envoyé aux clubs des etages supérieurs

Thierry Murie ex-président Seynois, faut-il y voir causalité quand à la relative clémence à l'égard du club Varois ???

@MARCFANXV

Tu ne penserais quand même pas que nos instances constituent un système féodal opaque où règnent les échanges de bons procédés et la protection aux serviteurs loyaux? C'est un peu gros... si c'était le cas il y aurait des comités où règne le grand n'importe quoi sans que la Fédé intervienne, des comités où des clubs sont protégés malgré des finances foireuses ou une culture du jeu violent, ou encore la Fédé serait détenue par une bande de magouilleurs et les comités les soutiendraient quand même en échange du pouvoir qu'on leur octroie chez eux.

@MARCFANXV

Vlà t-y pas que tu fais du mauvais esprit maintenant. Sache que ce genre de pratique ne peut exister à la FFR.

Ben non, c'est pas du jeu!
Si on commence à faire respecter les règles, où va-t'on?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News