Fédérale 1. Albi - Arnaud Mela : ''les joueurs ne sont pas plus cons que moi !''
Arnaud Méla est le nouveau manager du SC Albi.
Le SC Albi a débuté sa saison de Fédérale 1 Elite par une défaite chez un rival, Chambéry (18-6). Devenu manager du club, Arnaud Méla revient sur ce match et évoque déjà la rencontre face à Limoges.

Arnaud Méla, revenons un peu sur cette malheureuse défaite à Chambéry :  vous avez été assez vaillants dans le combat, mais il y a eu aussi beaucoup de maladresses et de l'indiscipline, l'analyse est-elle juste ?

C'est bien résumé, on a été très vaillants, très généreux et c'est le point positif du match. On a été solidaires, on n'a pas pris d'essais, en étant confronté à une équipe qui avait un jeu très simple, avec une ligne de ¾ très solide, vraiment très physique, qui nous a vraiment tapé dessus ! On n'a pas reculé, en tout cas on a pas accepté de reculer, je suis très content de ça. Après, on a plus de possession qu'eux, on a "breaké" la ligne six ou sept fois, on est deux fois en position de marque sur un travail « des gros ». On n'a pas réussi à mettre au fond car il nous a surtout manqué le geste sur la dernière passe ou le premier soutien en retard ! On a mis beaucoup d'envie mais il manquait la précision !

On a vu qu'à l'entraînement, vous travaillez les libérations de balle, les lancements de jeu, ainsi que le jeu au pied, qui est un peu défaillant. Ce sont les gros chantiers à travailler actuellement pour le SCA ?

Disons que oui, en jouant les matchs amicaux, on joue tous les ballons. On s'est retrouvés pour notre premier match sans repère, c'est vrai que c'est peut-être une erreur de ma part : contre Lavaur, on aurait dû jouer comme un match de championnat !  C'est-à-dire, taper les pénalités, donc en louper, réessayer, travailler les renvois aux 22 m.

MATCH AMICAL. Face à Lavaur, on a (presque) retrouvé les jaunes et noirs du SC AlbiVoilà, il nous en a manqué un peu, on n'avait pas du tout travaillé le jeu au pied d'occupation et ça s'est vu sur ce match. Mais bon, mon optique, en allant à Chambéry, c'était de jouer un maximum de ballons et de tenir la balle le plus longtemps possible, pour essayer de les déborder. Ce qu'on a réussi à faire, mais il nous a manqué un petit peu de précision, pour pouvoir marquer des essais de loin...

Pour ramener le bonus défensif au minimum ?

Hé oui, un bonus défensif, qu'on manque de ramener à la dernière minute, avec un en-avant sur la ligne d'en-but et un travail des « gros » qui aurait pu être récompensé deux minutes avant. Mais bon, c'est comme ça, on se sert de ces matchs pour progresser ! On va bosser très dur ! Cette semaine, on a déjà ré-attaqué aujourd'hui (ce lundi, ndlr). C’était un très bon entraînement cet après-midi, on voit que les joueurs sont remobilisés, déjà, et c'est très positif pour ce week-end !

 On va essayer de se faire plaisir, de faire plaisir à tout le monde et surtout que les joueurs prennent du plaisir sur le terrain.

Et l'état d'esprit de vos joueurs ? Pendant ce long trajet de retour en bus (8h), ça a dû être la soupe à la grimace ?

C'est sûr que c'est dur à accepter : quand tu t'envoies à 100% et que c'est tes petites scories qui t'empêchent de gagner le match. Les joueurs, ils ne sont pas plus « cons » que moi : ils voient bien qu'ils avaient le niveau pour gagner ce match 100 fois ! De faire tomber ces petits ballons, ces petites imperfections, ça a fait qu'on n'a pas pu le gagner, et qu'on s'est retrouvés mis à l'écart, parce qu'on a été sanctionnés... Alors, il y a eu bien sûr des fautes de notre part, mais il y a eu des fautes qui étaient contestables. Mais bon en tout cas, ils ont eu sept pénalités à tenter, en face des poteaux et ils les ont mises, enfin six (cinq en définitive, Chambéry ayant passé un drop) et nous on n'en a eu que deux à taper !

Après on en a eu une de loin, qu'on a pris en fin de première mi-temps et en fin de match, on s'est retrouvés avec deux pénalités à taper. Mais bon, ça nous servait à rien, il fallait marquer. Donc voilà, on n'a pas eu les occasions qu'ils ont eu à taper devant les poteaux. Ils ont été sûrement plus disciplinés que nous, pourtant on a tenu beaucoup plus le ballon dans leur camp.

Et niveau infirmerie pas trop de « bobos » ? On a vu que Matthieu Peluchon avait dû sortir en fin de match, que Thomas Lacelle se ressentait de l'épaule, tout est rentré dans l'ordre ? .

Oui, « Peluch », on l'a juste fait souffler dix minutes, il avait les jambes un peu raides. Il n'avait pas joué depuis longtemps, et là, comme il y avait un peu de rythme quand même, c'était juste du coaching. Thomas est en phase de reprise déjà, donc normalement, il n'y a pas d'inquiétude au niveau du groupe. On récupère Nomani (Tonga) qui va être quasiment apte pour ce week-end. Je ne sais pas, s’il sera « prêt », mais en tout cas, cet après-midi, il nous a fait un bon entraînement, donc c'est bon signe.

Donc normalement vous allez lâcher la cavalerie contre Limoges, ce week-end au Stadium ?

On va essayer en tout cas ! On va essayer de se faire plaisir, de faire plaisir à tout le monde et surtout que les joueurs prennent du plaisir sur le terrain. Si on fait comme ça, ça va lancer notre saison !

Une dernière petite question, un peu plus perso. On sait que vous avez deux clubs de cœur, Albi et Brive. Vos impressions sur la situation de Brive et son départ calamiteux, en ce début de saison de Top 14 ?

Oui, je les suis de prêt, je les ai aussi eu au téléphone : ils sont un peu dans le dur. Bon, on a déjà vécu des périodes moins fastes, mais le groupe est très soudé là-bas, j'ai confiance en eux, ils vont s'en sortir ! Il faut juste qu'ils se resserrent autour des cadres et des joueurs d'expérience et ça va le faire ! Maintenant ils le savent très bien, il faut bosser et ça va payer.


En bonus, quelques photos du match :

L'interview audio d'Arnaud Mela est à retrouver ici.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Enfin je vois pas où ils sont les commentaires moqueurs!!!!

Arnaud Mela défend ses joueurs et cette phrase en est l'illustration !!!

Faut arrêter de toujours chercher midi à 14h et de voir le mal partout !!!

  • Ahma
    80459 points
  • il y a 2 ans
@Loïc Colombié

Je crois que l'expression exacte est " chercher minuit à quatorze ans ".
Mais c'est pas grave.

@Ahma

NON c'est bien"ne pas chercher midi à quatorze h ! " E ça se comprend ...

@Senior 47

je ne vois pas pourquoi on chercherait midi à quatorze heures, alors que minuit à 14 ans c'est possible.

  • Ahma
    80459 points
  • il y a 2 ans
@Senior 47

Au taon pour moi.

@Ahma

ne prends pas la mouche !

  • dusqual
    28068 points
  • il y a 2 ans
@Loïc Colombié

c est uniquement parce qu il a pondu ça. parce qu en effet, j'ai tiqué direct a la phrase de méla.
cela mis a part, on va voir d'ici quelques semaines comment se porte brive, mais si ça continue sur cette voie, ils risquent fort de regretter de l avoir laissé partir...

  • Ahma
    80459 points
  • il y a 2 ans

C'est pas sympa, dans une interviou aussi longue, d'isoler juste LA phrase qui va provoquer des commentaires moqueurs.

@Ahma

Se moquer de Méla ce n'est pas "un commentaire moqueur" mais "un commentaire inconscient". On remarque que le public du Rugbynistère reste extrêmement prudent (et lâche), il se moque plus facilement des nains que de Méla.

  • Ahma
    80459 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Ah ça... même en photo je n'ose pas le regarder en face.

@Ahma

Étant donné la différence de taille, je crois qu'en effet il ne vaut mieux pas que tu regardes en face de toi si tu le croises.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos