Espoirs. De belles affiches en demi-finales
Les espoirs de l'Aviron Bayonnais au rendez-vous des demi-finales.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
On connaît désormais les équipes qui s'affronteront lors des demi-finales du championnat Espoirs, découvrez les oppositions à venir.
C'est officiel, on connaît désormais les affiches des demi-finales du championnat Espoirs, qui se disputeront sur terrain neutre le dimanche 4 mai 2014.

Dans la poule Elite, le suspens restait entier avant la dernière journée puisque trois équipes pouvaient finir en tête : l'USAP, l'Aviron Bayonnais et le Stade Toulousain. Les Bayonnais croyaient avoir fait le plus dur en s'imposant à Mayol (14-30) mais les Perpignanais sont parvenus à se défaire de Toulouse sur leur terrain (22-17), et s'adjugent donc la première place de la poule. Ils défieront le quatrième Clermont en demi-finale, tandis que Bayonne et Toulouse se rencontreront.
Poule élite :
  • USAP / ASM
  • Aviron Bayonnais / Stade Toulousain


Dans la poule 2, l'incertitude régnait également puisque les six premiers étaient au coude à coude et seuls Biarritz et le Racing-Métro étaient sûrs de se qualifier. Au final, les Franciliens, malgré un bonus défensif à Tarbes (35-28), se font souffler la première place par La Rochelle qui a dominé Biarritz sur sa pelouse (29-17). Avec cette défaite, les Biarrots se retrouvent troisièmes. L'UBB réalise le gros coup de cette dernière journée, et s'adjuge la quatrième place grâce à sa victoire devant Narbonne (13-6). Les Tarbais et Narbonnais, malgré une bonne saison, meurent respectivement à un et deux points de la quatrième place... Les demi-finales seront donc La Rochelle-UBB et Racing-Métro-Biarritz.
Poule 2 :

  • Atlantique Stade Rochelais / Union Bordeaux-Bègles
  • Racing-Métro / Biarritz Olympique


Dans la poule 3, Colomiers était sûr de finir premier de poule. En revanche l'indécision subsistait pour éviter la quatrième place entre Oyonnax, Auch et Mont-de-Marsan. Les Oyonnaxiens qui se déplaçaient à Colomiers n'ont pu réaliser d'exploit et se sont inclinés assez largement (30-7). Dans le même temps, les Auscitains se sont imposés sur la pelouse du Stade Montois (13-16). Les demi-finales seront donc un "remix" de la dernière journée puisque Colomiers affrontera Oyonnax, et Auch et le Stade Montois seront à nouveau opposés. Les demi-finales promettent d'être explosives !
Poule 3 :

  • US Colomiers / Béziers (suite à la disqualification d'Oyonnax)
  • FC Auch / Stade montois


On pourra noter que les quatre derniers de Top 14 joueront une demi-finale de championnat Espoirs, la palme revenant à Bayonne et Perpignan qui s'adjugent les deux premières place de la poule Elite...

Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

@Eric juste comme ça : Au Stade Toulousain Doussain, Baille, Bezy, Galan sont des -23 ans Camara, Fickou et Tolofua sont eux encore Reichel (-21).... j'en ouble peut-être
Noves (comme Laporte et d'autres d'ailleurs) préfère sans doute les aguerrir en Top 14 plutôt que dans un championnat Espoir sans intérêt mais imposé par le règlement.
Le clubs pro on obtenu la fusion des Espoirs avec les Reichel à partir de la saison prochaine (de +18 à -22ans) ce qui libérera la moitié de l'effectif qui ira grossir plus vite les rangs des fédérales où se retrouvent in fine la majorité de ces joueurs ce qui est mathématiquement logique (avec 40 groupes espoirs en Pro tous ne peuvent intégrer le Top14 ou la D2)

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 6 ans

Bon j'avais prévenu que j'étais pas un expert aussi ...

  • Eric
  • il y a 6 ans

L'équipe de France dont tu parles est celles de -20 ans soit plus des Reichels que des espoirs (-23 ans) d'où la raison de leur non présence lors de ce tournoi.

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 6 ans

Du coup il me faut d'autant plus un article, que dis je un dossier complet 🙂 sur le sujet.
Tous le joueurs que tu cites ne me semblent pas faire partie du pôle France, si ? Leur nom ne me dit rien donc j'envisage soit de ne pas la avoir vu lors du 6 Nations soit de vieillir prématurément et d'avoir le cerveau qui flanche 😳
Bref pour moi la question reste entière, les jeunes usapistes ont ils fait le choix de se priver de pôle France dans l'espoir de jouer en top 14 ou étaient ils un cran en dessous de ceux retenus ?

  • Eric
  • il y a 6 ans

Effectivement, pour Novès, les Espoirs n'ont pas le niveau. Il n'en a fait joué que peu cette saison.
Du côté de l'USAP, ce n'est pas le cas: Tim Menzel, Tom Ecochard, Jean Baptiste Custoja, Pascal Cotet, Rapahel Carbou, Nicolas Rabat, Isikeli Davetawalu, Adam Sinclair, Karl Château, Jens Torfs, Tommy Allan ont joué soit des matches de Top 14 cette saison (Menzel, Davewalu et Sinclair seulement en amical).
Tommy Allan est devenu international italien cette saison.

  • Fophe
    3720 points
  • il y a 6 ans

@Quentin et Fabbel, à quelques exceptions près il semble pourtant que la marche soit effectivement bien trop haute. Je suis loin d'être personnellement connaisseur du sujet mais j'ai lu cette année plusieurs articles où des entraîneurs Top14 (dont Novès, les autres je ne me souviens plus) soulignait la pauvreté du championnat espoir. Le mot pauvreté m'avait marqué ...
Et je pense que ce n'était pas que pour pleurer étant donne l'organisation française avec le pôle France espoir réunissant à Marcoussis les jeunes à plus haut potentiel (ceux qui nous ont offerts le grand chelem cette année)

@Rugbynistère, si vous chercher des idées d'articles, c'est un sujet intéressant qui n'est que peu (ou pas) traité. J'ai du mal à voir comment s'articule ce pôle France par rapport aux clubs ? Et les meilleurs ne sont ils intégrés que pour les phases finales ? Ou autres ?

Les rencontres sur terrain neutre en général à égal distance entre les deux équipes.
ex, Racing - Biarritz risque de se dérouler en Poitou Charente.

Quelqu'un sait où se disputeront les rencontres? Merci!

  • Booly
  • il y a 6 ans

C'est pourtant le cas, lors du match à Grenoble, il y avait pas moins de 5 espoirs et anciens espoirs dans le groupe.

  • fabbel
    207 points
  • il y a 6 ans

Encore et toujours le même souci en France
on veut se sécuriser avec des étrangers alors que nos centres de formations regorgent de joueurs qui pourraient être très utile

Bayonne et Perpignan en sont l'exemple

La marche n'est pas trop haute tant que cela est dans une politique de club
Toulon est le bon exemple : on voit apparaître dans ce club des jeunes qui viennent prendre du temps de jeu auprès des stars et se bonifient alors que Toulon pourrait s'en passer : je prends cet exemple car souvent ce club dont je le précise je ne suis pas supporter est décrié pour sa politique de recrutement par les mêmes qui ne laissent que du désespoir au espoirs!!

Belles affiches en perspective!

Mais une question me turlupine tout de même : si Perpignan et Bayonne ont de si bons centres de formation, pourquoi ces jeunes joueurs n'ont pas été appelés à la rescousse en Top 14 ? Un mauvais Sud-Africain ou Fidjien est il meilleur qu'un bon espoir?
Ou la marche est elle trop haute?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News