David Skrela ne sera pas conservé par l'ASM
A 34 ans, David Skrela veut encore jouer... mais ce ne sera pas à Clermont.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
David Skrela ne sera pas conservé par Clermont à la fin de la saison. L'ancien demi d'ouverture du Stade Français et de Toulouse souhaitait pourtant prolonger d'une année.
C'était un des transferts "surprise" de l'intersaison 2011. Beaucoup auraient imaginé que David Skrela terminerait sa carrière chez lui, à Toulouse, où il aurait probablement trouvé une reconversion assurée, lui qui possède un diplôme d'ingénieur. Finalement, l'ouvreur international (23 sélections) avait signé à Clermont, qui lui proposait un contrat plus long et plus intéressant financièrement.

Un contrat qui court jusqu'à la fin de cette saison... mais qui ne sera pas prolongé. Skrela, qui aura 34 ans au mois de mars, commence à se faire vieux pour le club auvergnat, qui souhaiterait recruter un joueur plus jeune pour épauler Brock James (les rumeurs évoquent le nom de Camille Lopez, ou encore de Dan Carter, même si cela semble un brin utopique).

Skrela, qui sera titulaire samedi contre Toulouse, a appris la nouvelle hier. Déçu, il ne se montre pourtant pas rancunier envers son staff : «  Je suis naturellement déçu car j'aurais aimé poursuivre l'aventure ici à Clermont, mais cela n'a rien à voir avec ce que j'ai vécu il y a deux ans quand j'ai quitté le Stade Toulousain. A l'époque, je ne m'y attendais pas du tout et cela s'était mal passé. Aujourd'hui, avec l'ASM, c'est plus clair. L'ASM a fait un choix que je comprends. Je ne peux pas dire non plus que j'ai été très performant cette saison. Il faut accepter cet aspect d'un sport professionnel dans lequel le club doit prendre des orientations et faire des choix. Là, j'ai vu Vern (Cotter), Franck (Azéma) et Jean-Marc (Lhermet) et il n'y a pas eu de coup tordu, ils m'ont expliqué les raisons de leur décision.»

Reste maintenant à savoir quelle direction va prendre l'ancien joueur du Stade Français, qui souhaite continuer à jouer. Formé à Colomiers, il n'exclut pas un retour dans son club de coeur : « Je ne sais pas trop vu que l'annonce est fraîche. Dans l'absolu, j'aimerais jouer encore un ou deux ans. Il faut voir où et comment. Pourquoi pas terminer ma carrière à Colomiers ? Ce serait une façon de renvoyer l'ascenseur à un club auquel je dois beaucoup de choses, qui m'a formé entre l'âge de 6 et 23 ans. Après, pour repartir en Pro D2, il faut peser le pour et le contre. »

En attendant, Skrela compte bien finir sa saison avec l'ASM. Souvent réduit au rôle de doublure de Brock James, il espère encore apporter aux Jaunards, et finir sa saison sur un titre : « Déjà, je tiens à dire que je ne suis pas encore parti. Je n'écarte pas la possibilité de rester ici en Auvergne, une région que l'on adore où nous avons été très bien accueillis. Si je pars, j'aurais un pincement au coeur pour la région, les gens et le club aussi. Sportivement, mon rêve est de finir cette saison en beauté. Sur un titre, qui serait le cinquième de ma carrière ».

Source : La Montagne
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Julien
  • il y a 7 ans

Reviens à Colomiers David !

  • enfin...
  • il y a 7 ans

C'est aps pour être méchant, mais Skrela n'a absolument pas le niveau pour jouer dans un grand club de top 14, on n'aurait jamais du faire l'erreur de le recruter, si Toulouse n'en voulait plus, c'était pour une bonne raison....

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News