Dan Carter n'a pas (encore) signé dans le championnat japonais
Le champion du monde est focalisé sur 2015. / Crédit Photo : geoftheref (licence
Alors que la campagne 2013 des Crusaders a très mal débuté le week-end dernier avec un premier revers sur la pelouse des Blues (34-15), Dan Carter est contraint aujourd’hui de nier un départ supposé au Japon à l’intersaison alors que la franchise se prépare à un choc contre les Hurricanes ce vendredi. « Je ne sais pas d’où ça sort mais une nouvelle fois c’est du mauvais journalisme, des spéculations. Je n’ai jamais envisagé de signer quelque part. Je ne sais même pas si je vais prendre une année sabbatique » a tenu à préciser le champion du monde 2011 via ESPN Scrum.

Cependant, les déclarations de l’ouvreur de la franchise de Christchurch laisse penser que s’il décide de jouer en dehors de sa mère patrie, le Japon pourrait être son premier choix. « J’ai déjà joué en Europe lors d’une année sabbatique et cela reste une très bon souvenir. J’ai réalisé à quel point le jeu était physique même si je n’ai participé qu’à cinq matchs. » Plus tout jeune (31 ans), Carter tend désormais à profiter pleinement de l’intersaison en prenant une pause ou bien à jouer dans un pays proche de chez lui, comme le Japon.

Sous contrat avec la fédération néo-zélandaise jusqu’en 2015, le joueur des Crusaders espère être de l’aventure en Angleterre lors du mondial. « Je me dois d’être prudent et de faire attention à mon corps. La saison vient tout juste de débuter, et je pense juste à donner le meilleur de moi-même pour mon équipe. » Au fil des mois, Daniel Carter aura tout le temps de s’interroger sur son avenir. « J’ai déjà fait face à ce genre de situation et je sais à quel point cela peut déstabiliser. Pour le moment je veux seulement jouer le plus de matchs possible avec les Crusaders et porter à nouveau le maillot noir. » En attendant le prochain épisode car plusieurs clubs nippons, comme le Toyota Shokki, seraient prêts à offrir plus d’un million d’Euro au All Black pour s’offrir ses services.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • TPhib
    55368 points
  • il y a 8 ans

Le mot employé par Carter est en fait "sabbatical" dont la traduction est année sabbatique ou congé. C'est vrai que ce n'est pas tellement une année sabbatique au sens français du terme mais peut-être plus un congé. Dans tous les cas, il peut choisir de ne rien faire, comme de jouer ailleurs. Il prend donc congé du Super Rugby dans les deux cas.

  • alstade
  • il y a 8 ans

"année sabbatique pour jouer en Europe"... euh chuis pas d'accord monsieur Carter. Ou alors le traducteur n'a pas utilisé la bonne expression. Parce que pour moi, lors d'une année sabbatique on glande...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Sponsorisé News
Vidéos