Coupe du monde. Japon. Eddie Jones : « Le rugby emprunte un chemin dangereux »
Coupe du monde. Japon. Eddie Jones est inquiet pour l'avenir du rugby.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Après la victoire du Japon sur l'Afrique du Sud, Eddie Jones en appelle à Word Rugby pour qu'elle trouve une solution qui tend vers un jeu plus rapide.
En battant l'Afrique du Sud samedi dernier à la Coupe du monde, le sélectionneur du Japon Eddie Jones a en quelque sorte envoyé un message à la planète ovale : avoir recours à la puissance n'est sans doute pas la solution. "Je pense que le rugby emprunte un chemin dangereux. Les joueurs sont de plus en plus gros, puissant, rapides alors que la taille du terrain reste là même", a confié le technicien australien en conférence de presse via ESPN. "Avant, après une phase de défense, on avait deux ou trois joueurs au sol. Maintenant, on en 14 ou 15 sur leurs pieds. Comme il y a de moins en moins d'espace, les chocs sont de plus en plus importants. Il faut faire quelque chose pour rendre le jeu plus fatigant puisqu'on peut remplacer la moitié de son équipe mais qu'en général, on ne change pas un joueur à 125 sélections par un de 23 ans qui court comme le vent."

Jones en appelle à Word Rugby pour qu'elle trouve une solution qui tend vers un rugby plus rapide. Pour que le ballon soit en jeu plus longtemps."Un match dure 80 minutes mais il n'y a parfois que 27 minutes de temps de jeu effectif." Si ce temps était plus important, les joueurs seraient plus fatigués, et il y aurait donc plus d'espaces exploitables. "Il y a une solution mais nous ne supprimerons jamais les contacts en rugby". La récente performance de son équipe, basée en partie sur la rapidité, face à des Springboks moins mobiles, tend à nous faire croire qu'il a déjà son idée sur la question.Coupe du monde. Japon. Eddie Jones : « Le rugby emprunte un chemin dangereux »RESUME VIDEO. Coupe du monde : l'exploit retentissant du Japon face à l'Afrique du Sud (34-32)On a en effet vu des Brave Blossoms ultra prêts physiquement qui n'ont rien lâché en défense, mais aussi en attaque en multipliant les temps de jeu tout en se montrant efficaces dans les rucks. Au final, ce sont leurs adversaires qui ont craqué les premiers en concédants deux essais décisifs en fin de rencontre. Les Écossais sont prévenus. Jones est d'ailleurs convaincu que les siens peuvent remporter "le match plus important de la Coupe du monde" à condition de faire une bonne première demi-heure. Le XV du Chardon est sans doute la nation la plus proche du Japon en termes de jeu. "L'entame va être cruciale. Si nous répondons présent en mêlée, on sera dans la partie." Les Japonais n'entendent pas se contenter d'un seul gros coup. Ils en veulent plus. Mais ils n'ont pas oublié la défaite de 2013.Coupe du monde. Japon. Eddie Jones : « Le rugby emprunte un chemin dangereux »VIDEO. FLASHBACK. 2013. L'Ecosse domine le Japon malgré le superbe essai de Kenki Fukuoka
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a une solution bien conu dans le rugby amateur pour avoir plus de spectacle... C'est de jouer à 12, comme dans les équipes réserves de Series Teritoriales !
2 troisièmes lignes et l'arrière en moins, ça galope forcément plus et c'est parfait !
Plutot que popularisé un rugby à 7 compliqué à suivre (des match de 14 minutes sur toute une journée...), pourquoi ne pas passer a 12 avec les mêmes règles ?
On perdrait du côté de la tradition, mais bon, amusons nous !

  • PIPIOW
    42552 points
  • il y a 5 ans

tu veux plus de jeu cest pas complique mais des regles qui favorise l attaque
aujourd hui tout est faqit pour la defense et axe sur le combat donc ca devient une bouillie de rugby
tous les entraineurs axednt les entrainemment sur le tactique la conquete et le physique par contre la technique individuelle on s en tape c est pas une critique ce n est qu une constatation si physiquement tu est en dessous avec les regles d aujourdhui tu peux pas exister

commencons a limiter les phases de ruck, si on faisait reculer la defense de 5 metres afin que les attaques puissent se lancer ca aererait le jeu, si le demi de melee arrette de foutre le bordella aussi on verait plus de phases d attaque
et si on requalibrait certaines penalites a 1 ou 2 points ( attaquznt qui garde le ballon sur un ruck dans son camps par exemple) ca donnerait envie d attaquer peut etre
quel interet aujourd hui d attaquer de son propre camps( hormis un ballon de recup) y en a pas le porteur de ballon se fait bloquer sans soutien il lache pas le ballon et ca fait 3 points donc on tape logique
apres pour moi le probleme de la melee est insoluble je ne vois pas comment empecher un pilier qui est pris a l inpact de compenser en trichant
par contre on pourrait les limiter (pas de melee sur les en avant) mais c est delicat car il ne faudrait pas denaturer le 15 car c est vrai que les melees font partie integrante de ce sport

@PIPIOW

les règles ne sont pas si mal faites, il faut juste les appliquer strictement et arrêter avec l'esprit de la règle et les interprétations... alors au début ça serait haché avec beaucoup de pénalités et puis tout le monde s'adapterait
ensuite les blacks sont capables de jouer et de gagner donc c'est que c'est possible, et l'argentine qui pourtant met d'abord en avant des vertus de grinta est capable aussi de très bien jouer

c'est l'état d'esprit qu'il faut changer

ensuite pour les mêlées... en ayant joué aux 3 postes de la 1ere ligne je dis qu'au contraire au lieu de rajouter des règles on devrait en enlever et laisser place à l'affrontement ... simplement sanctionner la mêlée écroulée qui peut s'avérer dangereuse
la mêlée tournée ??? et alors si le ballon est jouable laisse jouer
quand tu vois que sur une des rares mêlees où on a avancé hier l'arbitre siffle que l'on tourne volontairement c'est bien qu'il n'a jamais mis le nez dedans, il y a 2 fois plus de pression à droite qu'à gauche, il est simplement mécanique que la mêlée avance plus vite à droite qu'à gauche ... c'est exaspérant

  • AKA
    49953 points
  • il y a 5 ans

Déjà commençons a respecter les règles à la lettre : lignes de hors jeu, tricheries en mêlée,dans les rucks etc. tolérance zéro! Ce ne serai déjà pas mal et après on peut aller plus loin...

Il me parait difficile d'augmenter la taille des terrains. Ce ne serait pourtant pas incongru quant on voit que ces dimensions sont les mêmes qu'à l'époque où les joueurs étaient bien moins mobiles. En revanche, limiter le nombre de remplacements seraient peut-être une solution. Aujourd'hui, à la 60e minute, la moitié de l'équipe est remplacée.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Si on limite les remplacements, ça va êter la grosse course à l'armement pour avoir 3 équipes au même niveau si on veut pas trop cramer les titulaires. Mais un match avec plus de remplacements de 3/4 ça peut aussi voir du joueur frais qui essaie de se faufiler et pas rentrer dedans comme un bourrin.

Quelle est la solution ? Être intelligent !

Quand on voit le Japon battre l'Afrique du sud ou encore la Nouvelle-Zélande, ça saute aux yeux. Bien sûr, le combat est important. Cependant, les essais viennent quasi uniquement des intervalles et donc surtout de leur intelligence, dans le positionnement, les courses et la vision de jeu. Trop d'attaques n'ont pas une seule combinaison travaillée, trop de joueurs ne sont jamais en profondeur et ne regardent jamais la défense. Chercher et créer des espaces, ce n'est pas donné à tout le monde.

Un exemple ? SBW ! On peut me parler de son physique ou de sa technique, ce joueur respire surtout le rugby, il voit très bien les espaces pour lui ou ses coéquipiers. Bien sûr, Conrad Smith et Giteau sont sur une autre planète à ce niveau.

Et les gros ? Pourquoi ne voit on presque plus de ballons portés ? Parce que cela demande du travail collectif ! Les rares observés pendant la Coupe du Monde ont souvent avancé sur plusieurs dizaines de mètre voir conduit à des essais. Les mêlées et les touches sont aussi bâclées, elles n'apportent aucun danger, les troisièmes lignes pouvant trop rapidement chasser le 10. Même le pick & go est inefficace avec des soutiens trop lents, trop attentistes.

La solution de facilité, ou par défaut, est aujourd'hui le contact, avec des physiques uniformes. Le rugby s'appauvrit à tous les niveaux pour plaire au plus grand nombre et vendre toujours plus. Mais bon, comme on le voit à la Coupe du Monde, il y a de l'espoir !

@Bitch Bucannon

Et peux tu me décrire le plan de jeu de PSA ? As-tu vu un semblant d'organisation offensive hier comme depuis 4 ans ? Moi non. Je vois des actions individuelles, des coups d'éclat, mais pas de cohésion pour faire vivre le ballon ailleurs de dans des mauls, des regroupements, bref du combat®.
Et ça, contre les anglais, les italiens ou les roumains, en 6 nations en amical ou ici en coupe du monde c'est ma même chose. Rien à voir donc avec l'enjeu.

Le manque d'agressivité est une chose, l'absence d'initiative et l'adhérence de l'effectif à ce que demande le staff (je n'ose parler de lkan de jeu...) en est une autre.

@Bitch Bucannon

Le match de ce soir montre surtout que quand il n'y a pas d'enjeu, on est mauvais.
On met pas les ingrédients nécessaires pour être bon : patience, intelligence, concentration.
C'est tout ce que ce match révèle : pas que la stratégie de Saint-André est pas bonne.
On l'a juste mal appliqué par un manque criant d'agressivité et de présence dans les rucks.

Mais ça, je dirais, c'est le problème éternel du XV de France. Tous les 4 ans, dans les matchs de poule sans enjeu particulier si ce n'est un bonus on est mauvais (cf. matchs d'il y a 4 ans contre le Japon, le Canada ou le Tonga). Voilà pourquoi à mon sens il ne faut pas s'alarmer. Lièvremont n'avait pas fait mieux.
Et il faut avouer que le match contre l'Italie a été plutôt convaincant malgré le faible nombre d'essais.

@Bitch Bucannon

Artillon,

Le match de ce soir contre la Roumanie te montre au contraire que sa stratégie est un échec. Les joueurs n'adhèrent pas.

@Bitch Bucannon

Je suis d'accord avec toi à l'exception du dernier paragraphe.
Il ne s'agit pas de plaire à tout le monde et vendre le plus.
Au contraire, le jeu de casse-brique qu'est devenu le rugby a parfois de quoi être bien ennuyeux pour le novice qui ne comprend pas toujours la règle autour des rucks. Car le rugby d'aujourd'hui bien autour de cette bataille des rucks. Dans les matchs à enjeu, les essais se raréfient. Tu vas voir quand on sera aux quarts...
Avec des joueurs plus légers, je pense que les spectateurs y trouveraient davantage leur compte.
Et par ailleurs, si le jeu de casse-brique est parvenu à son paroxysme dans le rugby, c'est juste que les entraîneurs ont compris que c'était le jeu qui gagne le plus.
En restreignant le jeu au maximum, on se prive du risque de commettre des erreurs en quelque sorte (turnovers etc.. qui peuvent être fatals). Il ne s'agit donc de plaire au public, mais bien d'aller au bout si possible. Saint-André ne s'y est pas trompé. Il a compris que le jeu de casse-brique est la seule manière pour lui d'être champion du monde. A condition bien sûr d'avoir un bon jeu de conquête et d'avoir des bons botteurs (Michalak et Spedding). Il est en train d'y parvenir.

  • vevere
    52454 points
  • il y a 5 ans

Cette prise de position fait un curieux écho à ma remarque faite sur l'article relatif à la performance de l"équipe géorgienne...

Seul World Rugby (sous pression des fédérations les plus influentes?) peut changer la donne comme par exemple :

- interdire les plaquages à 2 ou plus
- interdire de plonger dans les rucks (et pas seulement sanctioner les fameuse "😜ertes d'appui"😉
- sanctionner plus durement les gestes déloyaux (plaquage à l'épaule,...)

Par contre, il ne faut attendre aucune aide objective des clubs pro qui sont en train de se transformer en "entreprises de spectacles"...

@vevere

Interdire les plaquages à deux ou plus ? C'est suite à une demande de Chouly ou du Stratège ?
et comment on fait des mauls alors ? (bah oui normalement on cherche à plaquer pas à créer un maul)

@vevere

Et si on interdisait le plaquage, qu'en dis-tu ?

Ça m.irait très bien si on arrêtait la course à l'armement. Comme beaucoup de monde ici je n'en doute pas.

Par contre, comment réaliser ce virage ? C'est sûrement pas à White ou Laporte qu'ilfaudra poser la question.

@Marc Lièvre Entremont

J'avais lu je ne sais trop où une proposition visant à limiter le gabarit des joueurs (un peu comme en boxe).
Une catégorie pour les avants, une pour les arrières (qui seraient donc de plus petits gabarits).

J'avoue que je suis perplexe...

Au vu du premier match, il a raison d’espérer, seulement les Ecossais sont prévenus.
Quoiqu'il advienne le Japonais aurant de toute façon le plus gros "coup" de toutes les RWC (surpassant les victoires des Samoans sur les Gallois ou celle des Tonga sur les Français)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News