Coupe du monde - Pourquoi le facteur de la douleur est déterminant pour être champion ?
En 2007, les All Blacks avaient été éliminés par la France en quart. On connaît la suite.
Depuis 1999, toutes les nations ayant soulevé le trophée de champion du monde, or Nouvelle-Zélande en 2015, ont connu une élimination douloureuse par le passé.

La recette gagnante pour la Coupe du monde existe ! Qui la possède en 2019 ?La recette gagnante pour la Coupe du monde existe ! Qui la possède en 2019 ?La Nouvelle-Zélande, l'Irlande, le Pays de Galles et l'Angleterre font partie des favoris pour le titre de champion du monde 2019. Et pour cause, ces nations ont, selon des chiffres bien précis, constitué l'équipe idéale pour soulever le trophée Webb Ellis. Cependant, il est un facteur qui pourrait donner un avantage considérable aux Anglais, celui de la douleur. Rappelez-vous, en 2015, lors de sa Coupe du monde, le XV de la Rose n'était pas parvenu à se qualifier pour les quarts de finale. Un moment particulier douloureux pour les sujets de Sa Majesté qui pourrait leur donner le supplément d'âme nécessaire pour dominer la concurrence.Du côté de Spark Sport, on s'est aperçu que chacun des champions du monde depuis 1999, or Nouvelle-Zélande en 2015, avait été éliminé en quart de finale lors de l'édition précédente.  

  • En 1995, l'Australie avait sortie par l'Angleterre 25 à 22 à ce stade la compétition. Quatre ans plus tard, les Wallabies dominaient la France en finale, 35 à 12.
  • En 1999, l'Angleterre, victorieuse de l'Australie grâce à Wilkinson (20 à 17), avait été éliminée par les Boks (44 à 21).
  • Scénario identique pour l'Afrique du Sud en 2003. Battus par les All Blacks 29 à 9, les Sud-Africains étaient revenus plus fort pour s'imposer en France aux dépens des Anglais (15 à 6).
  • Cette année-là, la Nouvelle-Zélande a connu l'un de ses plus cuisants revers en Coupe du monde : une défaite 20 à 18 face aux Bleus en quart de finale. Depuis, les All Blacks ont remporté deux titres en 2011 puis en 2015.

Après une telle désillusion, les joueurs sont habités par un sentiment de revanche. Le groupe a évolué mais personne n'a oublié. Ce revers sert de leçon. Les joueurs ont appris de leurs erreurs et reviennent plus fort. Cette règle va-t-elle s'appliquer au XV de France, humilié il y a quatre ans par les Néo-Zélandais sur le score sans appel de 62 à 13 ? On aimerait le croire mais il se pourrait bien que les Bleus connaissent la même situation que les Anglais en 2015. Pour mieux rebondir en 2023 en France ? C'est tout ce qu'on souhaite aux Tricolores.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Mais c'est quoi cette interprétation pourrave ?

Sérieusement c'est surtout parce qu'ils ont remis les choses à plat et qu'ils ont su prendre le problème à bras le corps. C'est leurs décisions de se remttre en cause et de changer véritablement les choses qui leur a permis ce renouveau.

Alors oui perdre fait grandir un joueur mais c'est surtout la continuité et le vécu du groupe structuré par un plan qui permet d'être favori, tout le contraire de l'Edf depuis 12 ans.

  • cahues
    104049 points
  • il y a 1 semaine

Le facteur dominant de tout succès est la chance.

@cahues

Le fait d'analyser les données, d'en tirer des conclusions, de faire tout le travail préparatoire non pas deux mois mais 8ans auparavant, la continuité, un plan de jeu, une structuration de club et de ligue.

Mais oui c'est la chance qui est déterminant à tout succès t'as raison tient...

  • spir
    16593 points
  • il y a 1 semaine
@cahues

Ou disons, tous les facteurs qu'on ne peut pas contrôler voire pas prévoir, souvent les deux à la fois...

Le sourire du jour :
https://lelinzhou.blogspot.com/2019/09/le-sourire-du-7-septembre.html

  • Yonolan
    14926 points
  • il y a 1 semaine

Confucius disait de l’expérience : L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru..
Surement pas le chemin qu'on fera
Il en va de même pour les statistiques qui ne nous renseignent que sur le passé
En tirer des tendances pour l'avenir n'est pas idiot ; les croire lourdes ou en faire des vérités est stupide

@Yonolan

https://www.youtube.com/watch?v=SoA7kqCShTY

Franchement je pense que tu dis une grosse connerie. La conférence est très intéressante et constructive pour te faire un avis 😉

  • Yonolan
    14926 points
  • il y a 1 semaine
@coupdecasque

Tu as ton avis et il est respectable ..même si ce n'est pas le mien je ne le qualifierai pas de grosse connerie je te rassure

@Yonolan

oups je t'avais déjà répondu désolé c'était pas pour toi 🙂

@Yonolan

Heu, je me permet de vous faire remarquer que Confucius a du prononcer cette phrase un lendemain de cuite. Dans la plupart des cas, l'expérience permet de correctement appréhender le futur, et c'est pas pour rien qu'on donne plus de responsabilités aux gens expérimentés.
Tenez par exemple, nous nous avons Laporte et Brunel, qui nous éclairent de leur lanternes....

  • Yonolan
    14926 points
  • il y a 1 semaine
@Cote rotie

C'est un long débat qui nous mènerait trop loin... et que diriez-vous alors de généraux de Napoleon qui avaient 25 ans et qui ont offerts toutes ces victoires à la France ?
Non Confucius n’était pas bourré
D'abord il ne faut confondre expérience et phase de maîtrise d'une technique qui s'appelle l'apprentissage plus ou moins longue selon le talent ou l'intelligence de chacun
Ensuite ce qui est important est de comprendre le contexte dans lequel on évolue et ça l’expérience ne vous l'apprend pas ; au contraire elle fige souvent les choses et gomme la créativité ; car vous n'avez de l’expérience que dans ce que vous faites et pas dans ce que vous pourriez faire
Quand les réfrigérateurs sont sortis, ils étaient tous munis d'une fermeture car c’était ainsi selon les gens expérimentés dans le domaine des fermetures ...mais voilà au bout d'un moment et avec vu le nombre d'ouvertures quotidiennes le sav devint important
Et pour beaucoup de marques la solution fut de fabriquer des fermetures plus résistantes ... selon les ingénieurs...
Et puis une société eu l'idée de faire appel à des créatifs qui ne connaissaient rien au domaine ...ils ont trouvé le système de fermeture encore d'actualité...
Maîtriser une technique et comprendre les enjeux oui

@Yonolan

Que diriez vous de ne pas utiliser l'Histoire si vous n'en maîtrisez pas la méthodologie ? Je suis pas sûr que citer un nombre incalculable d'exemples soit la meilleure chose à faire.

Un exemple dans le domaine qui nous concerne me paraît plus adapté. L'exemple des blacks qui grâce à leur expérience de 2011 se sont appuyé sur une méthodologie dont les datas dont partie, ça c'est un argument que vous ne pourrez pas ignorer.

  • Yonolan
    14926 points
  • il y a 1 semaine
@coupdecasque

Si j'ai cité ces deux exemples c'est parce que la jeunesse des généraux de Napoleon faisaient rire nos adversaires qui eux avaient de l’expérience ... enfin rire au moins au départ
Si j'ai cité l'exemple des réfrigérateurs c'est simplement parce que quand ces nouvelles fermetures sont sorties il y a eu qui de nombreuses critiques à leur sujet par les tenants de l’expérience dans le domaine..
Je dis que l’expérience n'est pas en soit un gage de réussite pour l'avenir ; la compréhension des enjeux , de l'environnement elle en est une ; bien sur il faut maîtriser le domaine ; mais ça c'est toujours un prérequis
Les civilisations qui font confiance à leurs anciens ne le font pas sur la notion d’expérience mais de sagesse
Et après tout c'est assez compréhensible ; ce qui est dangereux n'est pas ce que l'on ne sait pas , mais ce que l'on croit et qui est faux

@Yonolan

Le fait que les généraux de Napoléons soit recruté et promus par leur compétences et pas par leur sang est peut être un facteur plus important mais bon je vous renvois aux ouvrages d'historiens (et pas de "férus d'histoire) pour ça.

Je ne suis pas convaincu de la comparaison qui me semble douteuse voir boiteuse, la sagesse vient aussi de l'expérience et ce n'est pas pour rien que beaucoup d'équipe chamionne du monde avaient une moyenne d'âge élevée. Car dans l'expérience on met aussi le passé des joueurs, les erreurs commises et donc les solutions trouvées. ensuite.

Si je comprend bien, après une grosse désillusion les équipes sont habitées par un énorme sentiment de revanche!!! En gros l'équipe touché va au fond de ses tripes chercher l'énergie nécessaire pour se transcender et vaincre. C'est un bon concept mais je voudrais savoir: ça marche pour toutes les équipes ou juste pour les anglo-saxonnes?

  • spir
    16593 points
  • il y a 1 semaine
@Droitdevant

Ni l'un ni l'autre. Sans doute, dans le cas courant, "une grosse désillusion" abat le moral et donc apporte d'autres désillusions (cf EdF). Parfois il s'ensuit une remobilisation collective qui au contraire amène de grandes vctoires.

Comme quoi, les pseudo-stats, ni significatives, ni surtout démontrées (rapport de cause à effet prouvé indépendamment), prouvent tout et son contraire...

On a perdu en 1/4 la dernière fois, c'est ça ?

@MARCFANXV

C'est plutôt le fait qu'une défaite leur a permis de se remettre en question et de chercher des solutions plutôt que de s'appuyer sur un passé glorieux...

@MARCFANXV

comme trois autres équipes

en gros, des fois on perd, des fois on gagne quoi

  • mimi12
    65944 points
  • il y a 1 semaine

Ah ! Les fameuses statistiques...Vivement le début de compet' !

@mimi12

Ces stats là sont moins intéressante que les précédentes, c'est surtout leur interprétation qui est tronquée il me semble. Les équipes citées n'ont pas gagné car ils voulaient leur revanche mais parce qu'ils ont eu l'intelligence de se remettre en question et leur système aussi.

  • diplo
    14670 points
  • il y a 1 semaine

je crois l'avoir déjà rappelé ici : les statistiques c'est comme les mini-jupes, ça montre ce qu'on veut et cache l'essentiel !

Sauf que dans le cas présent, ce qui est montré n'est pas intéressant, en gros une mini-jupe sur un thon, voire un pilier !

C’est bête mais ça m’a perturbé en lisant vite fait le chapeau de l’article : ce n’est pas « or Nouvelle Zélande en 2015 » mais « hors Nouvelle Zélande en 2015 » qu’il faut lire.

  • spir
    16593 points
  • il y a 1 semaine

moi qui croyais que le Binistère des stats avait atteint le fond du ridicule avec l'article précédent...
ou alors c'est comme le ridicule de l'EdF : il a pas de fond ?

@spir

Svp retournez sur Rugbyrama...
Les Jean Michel cekelchaine etc ne venez pas pourrir l’esprit du Rugbynistère...
Franchement si vous êtes pas content ne lisez pas et achetez le midol 😉

@Patrick_Djils

Parce que tu penses vraiment incarner l'esprit du Rugbynistère avec ce genre de commentaire ?

  • spir
    16593 points
  • il y a 1 semaine
@Patrick_Djils

C'est toi qu' l'as dit, c'est toi qui y es !

Si je critique cet article, c'est parce qu'il est fondamentalement nulissime d'après moi ; et y a pas besoin de grandes connaissances en stats pour s'en apercevoir. Pas parce que je ne trouve rien de bon au Rugbynistère, ni pour le pervertir, comme tu le sous-entends. C'est toi qui fais ça, "pourrir l’esprit du Rugbynistère", en tentant de censurer la critique et en insultant les participants.

(Quant à Rugbyrama, t'as l'air de bien connaître, vu ce que tu impliques à son sujet...)

Et la douleur du facteur, elle est déterminante ?

TP doit avoir des amis statisticiens et il a pondu cet article pour les faire rire. Ou alors c'est juste pour faire dégoupiller @Ahma...

Article vraiment degueulasse à lire. Relisez-vous non de Dieu! Et puis le "toutes" suivi du "sauf" annule l'intérêt du sujet. Ouh bord... je suis chafouin ce soir... je serais pas tard au lit je crois!

  • breiz93
    39013 points
  • il y a 1 semaine

Oh les statistiques capilo-tractées j'y crois pas trop.
On peut aussi réactiver la Pythie tant qu'on y est.
C'est sympa d'essayer de donner le moral aux supporters bleus, mais le plus efficace serait que le XV français se sorte les doigts du ....

@breiz93

C'est vrai, quand on a les doigts dans le... rectum, il est difficile de gagner les doigts dans le nez...

  • breiz93
    39013 points
  • il y a 1 semaine
@lelinzhou

T'as deux mains, non!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos