Coupe de la fédération : rencontre avec les joueurs du comité Midi-Pyrénées (épisode 2)
Grégory Marmoiton sous le maillot de Rodez. Crédit Photo : Cédric Meravilles
Fédérale 1
  • Matchs joués
  • Victoires
  • Classement
  • Points marqués
  • Points encaissés
Le comité Midi-Pyrénées est qualifié pour la finale de la Coupe de la fédération. Face à cet événement, nous sommes partis à la rencontre des membres de cette sélection.

Chaque année, a lieu la Coupe de la fédération qui oppose les sélections des meilleurs comités territoriaux de France. Parmi les joueurs, on compte pour la plupart des anciens professionnels et les meilleurs pensionnaires de Fédérale. Encore trop peu médiatisée, cette compétition opposera cette saison en finale le comité Midi-Pyrénées face au comité Côte Basque Landes. Une finale qui se jouera en lever de rideau de celle du Top 14 et qui représente forcément quelque chose de particulier pour le pilier gauche de « Midi-Py », Grégory Marmoiton. Âgé de 26 ans et joueur de Rodez (Fédérale 1), il témoigne.

Coupe de la fédération : rencontre avec les joueurs du comité Midi-Pyrénées (Episode 1)


Salut Grégory, raconte-nous ton parcours de rugbyman depuis tes débuts, où as-tu commencé ?

J’ai débuté le rugby à l’âge de 5 ans à l’Aviron Castrais. J’y ai fait toute mon école de rugby puis je suis parti au Castres olympique où j’ai évolué des Cadets jusqu’à l’équipe pro, avant d’aller faire une saison du côté de Romans puis de signer à Rodez.

Pourquoi le rugby?

C’est très simple ! À force de voir des jeunes jouer au rugby sur un terrain à côté de chez mes parents, j’ai voulu essayer et ça m’a plu.

Quels sont les meilleurs et les pires moments de ta carrière ?

Mes meilleurs moments resteront mon premier match de Top 14 avec le Castres Olympique. C’était en 2011 à Pierre-Antoine, j’étais tellement fier de porter le maillot de mon club de cœur et de pouvoir jouer un match de ce niveau ! Ensuite, je dirais que c’est d’avoir vécu le titre de champion de France avec le CO en 2013. J’étais dans l’effectif en tant que contrat espoir et vivre cet évènement de l’intérieur était un moment magique. Mes pires moments, ça a été lors de ma première saison en Fédérale 1, j’ai été longtemps blessé et j’ai eu très peu de temps de jeu…

Ton meilleur souvenir chez les jeunes ?

Ma finale de championnat de France espoir face au Biarritz Olympique, un moment inoubliable !

As-tu souhaité devenir professionnel un jour ?

Oui j’en rêvais et j’ai eu la chance de l’être avec Castres lors de la saison 2014/2015, une expérience fantastique !

Crédit photo : Pierre Saliba

Combien de fois tu as joué la Coupe de la Fédération ? Qu’est-ce qu’elle représente pour toi ?

C’est la première fois que je suis appelé pour jouer cette Coupe. Pour moi, c’est l’occasion de vivre une belle aventure avec des mecs que j’affronte tous les week-ends.

Comment tu as été sélectionné pour représenter ton comité ?

J’ai reçu un coup de fil pour me dire que j’étais convoqué pour un match amical contre la Tunisie au mois d’octobre et depuis je n’ai jamais lâché le groupe.

Quel effet ça fait d’avoir l’occasion de jouer avant une finale de Top 14 ?

Ça va être un super week-end avec je pense des souvenirs incroyables ! Pouvoir jouer un match dans un stade comme celui du stade de France, c‘est une très belle récompense.

La première chose que tu fais si tu gagnes la finale devant le public du stade de France ?

Je sais pas si à notre horaire du match il y aura 80 000 personnes mais je serai vraiment heureux. Une chose est sûre, je profiterai de chaque seconde passée sur le terrain.

As tu une autre activité en dehors du rugby ?

Je passe en ce moment un CAP boucher sur 1 an, du coup autant vous dire qu’avec le rugby en plus, les semaines sont très chargées.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Zejack
    16746 points
  • il y a 2 ans

Attends, le mec il commence dans l'Aveyron avec Castres et maintenant il joue dans le Tarn avec Rodez.
C'est pire que jouer pour le CAB puis l'ASM ça.

@Zejack

il y a aucune rivalité entre tarnais et aveyronnais, il y a assez de club dans le Tarn pour ne pas devoir chercher des rivaux chez les voisins.
Et en plus c'est pas du tout comparable, Castres vers Rodez on descend de catégorie, Brive vers Clermont on monte de catégorie

@Zejack

Tu confonds je crois.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 2 ans
@Un riz savant scie

Moi ? noon.

@Zejack

Castres-Tarn, Rodez-Aveyron.

c'est qui le mec qui fait un selfie avec Goze?

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 2 ans
@franchute

Un vrai tête de cochon

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Vidéos
Vidéos