Cockerill trouve « honteux » le fait que Botha ne soit pas cité
Le pilier argentin souffre d'une fracture de la clavicule. Saison terminée.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le manager des Tigres de Leicester, Richard Cockerill, n'a pas apprécié que l'ERC décide de ne pas poursuivre le Toulonnais Bakkies Botha suite à son choc avec Marcos Ayerza.
Déjà très instables, les relations entre les clubs anglais et l’ERC se sont à nouveau tendues la nuit dernière suite aux déclarations du manager des Tigres de Leicester, Richard Cockerill. Ce dernier a en effet été outré par le fait que l’instance européenne ait refusé de donner suite à la citation à comparaître du Toulonnais Bakkies Botha. « C’est une décision honteuse. Il y aurait au moins dû avoir une audience. Nous sommes amèrement déçus par l’inconstance du processus disciplinaire de l’ERC à ce niveau » a commenté le technicien via The Telegrah.

Pour rappel, l’officier à la citation, Eddie Walsh avait recommandé que les images du choc entre le joueur du RCT le pilier argentin de Leicester, Marcos Ayerza, à l’occasion du quart de finale de H-Cup face à Toulon, soient revues afin de faire toute la lumière sur l'incident. « Faire du saut de haies sur un joueur est répréhensible. L’officier à la citation semblait penser la même chose. » Cependant, l’ERC a préféré ne pas suivre cet avis, en précisant qu’elle avait suivi « la procédure officielle ».

Cockerill trouve « honteux » le fait que Botha ne soit pas cité

Un nouveau couac qui ne devrait rien arranger à la situation entre l’instance européenne et les clubs anglais. Lesquels ont menacé de se retirer des compétitions européennes à l’issue de la saison prochaine si aucun accord n’est trouvé en ce qui concerne une réforme du processus disciplinaire. Quant au principal intéressé, Marcos Ayerza, il souffre d’une fracture de la clavicule et manquera le reste de la saison.

La blessure du pilier argentin est sévère et regrettable : il s'est clairement sacrifié pour son équipe, et son attitude est exemplaire, c'est un fait incontestable. En ce qui concerne Botha, très objectivement, on a beau passer et repasser les images, on ne comprend pas comment le commissaire à la citation a pu mettre en cause le seconde ligne sur le coup. La charge est très impressionnante, mais à priori dans les règles, sans autre volonté que de franchir la ligne. A moins que Cockerill n'ait donné des informations erronés au journaliste anglais... Hey Cockerill, très franchement, tu nous ferais pas un peu de Caliméro ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Comme quoi, l'ERC n'est pas anti-francaise 🙂

  • Moqxo
  • il y a 7 ans

Absolument rien a reprocher a Botha sur cette action ! (pour une fois !)
Ils ont bon dos ces anglais, je me rappelle le gros plaquage a retardement de Lawes sur Parra en demi du challenge europeen, ou Parra y a laisse les cotes, et a partir de ce moment Bourgoin avait dejoue puis perdu le match.

Resultat aucune sanction, et la reponse des Anglais etait "Faut arreter de pleurer, c'est un sport d'hommes le rugby"...

  • Louis Picmagnôle
  • il y a 7 ans

ça c'est drôle : les anglais qui se plaignent des sanctions disciplinaires la plupart du temps en leur faveur...
Après le fait qu'ils refusent de participer à la compétition l'année prochaine est une menace en l'air : l'argent rapporté par les droits TV aux clubs est bien trop importantes pour qu'ils puissent s'en passer.

  • mael
    20 points
  • il y a 7 ans

pas sur qu'il en veuille, c'est pas pratique pour jouer au rugby😊

  • Mc Y
    195 points
  • il y a 7 ans

What a sore loser! Les anglais se plaignant du processus disciplinaire... pour rééquilibrer les sanctions entre joueurs évoluant en Top 14 et joueurs évoluant en Premiership ? Je ne sais pas s'ils y ont vraiment intérêt.

  • Naztec
    401 points
  • il y a 7 ans

Pour une fois que Botha est "clean"...

C'est vrai que c'est musclé, mais sur les images ça semble dans les règles.

Oui effectivement, on ne voit pas pourquoi il faudrait punir Botha (cette fois-ci). En revanche, on pourrait donner les palmes académiques à Ayerza pour s'être sacrifié...

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News