Clermont : Skrela et Rougerie de retour de blessure avant le déplacement à Mont-de-Marsan
L'infirmerie se vide à Clermont

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

De retour de blessure, David Skrela et Aurélien Rougerie se tiennent à la disposition de Vern Cotter avant le déplacement à Mont-de-Marsan
A Clermont, le club vit un début de saison en demi-teinte, toute proportion gardée, bien sûr. Si les résultats sont toujours au rendez-vous (3 victoires en 4 matchs), la manière ne convainc pas vraiment. Deux victoires obtenues à l’arraché, face au Racing et sur la pelouse de Bayonne, une défaite logique à Montpellier et 4 essais encaissés face à l’USAP, réduite à 14 pendant tout le match, on a connu des débuts de saison plus sereins en Auvergne.

L’ASMCA se cherche, mais à quelques jours d’un déplacement sur le terrain de Mont-de-Marsan, l’heure est toutefois à l’optimisme du côté des Jaunards. « Nous continuons de travailler et de faire quelques ajustements de semaine en semaine, mais nous avons la certitude d’être dans le vrai. » confie Vern Cotter, l’entraîneur clermontois. Au rayon des bonnes nouvelles on note les retours de blessure d’Aurélien Rougerie et de David Skrela. Les deux internationaux ont repris l’entraînement normalement cette semaine et sont à disposition du coach néo-zélandais dès ce weekend pour le déplacement dans les Landes. C’est en revanche encore trop juste pour Benjamin Kayser (péroné), Sitiveni Sivivatu (cuisse), Alexandre Lapandry (acromio) et les blessés de longue date (Clément Ric, Julien Malzieu, Adrien Oléon, Kevin Senio et Gerhard Vosloo) qui devront patienter encore un peu. Une infirmerie bien remplie, ce n'est jamais idéale pour trouver des repères collectifs.

Samedi à 18h30, les coéquipiers de Julien Bonnaire se déplaceront sur la pelouse d’un promu montois en difficulté dans ce début de saison (zéro point pris en 4 matchs). Pour autant, les Clermontois abordent la rencontre avec la plus grande vigilance : « Nous allons nous méfier, et tout mettre en place pour repartir des Landes avec des points. Pour cela, il faudra faire les choses dans l’ordre : faire simple mais bien. » explique Ludovic Radosavljevic. Si les deux équipes ne semblent pas boxer dans la même catégorie, chacun sait que sur un match les compteurs sont toujours remis à zero : « Nous savons qu’ils sont capables de gagner quelques matches cette saison, ce peut être celui de samedi prochain si nous ne sommes pas capables de sortir une grosse performance » prévient Vern Cotter.

Si les Asémistes ont de la mémoire, ils se souviendront qu’en 2008, Mont-de-Marsan avait pris le meilleur face à eux, au stade Guy Boniface. Un guêpier dont il faudra sortir samedi pour rester au contact du peloton de tête.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • dim50
    294 points
  • il y a 9 ans

Je vous trouve un peu sévères... Ce n'est pas parfait mais les points déjà engrangés permettent quand même d'être relativement sereins...

Surtout que dans les 3 prochaines semaines, y a moyen de rester en haut du classement (déplacement à MdM, réception de Grenoble et des Parisiens du Cœur). Si on négocie bien cet enchainement qui peut (et pas doit) rapporter 3 victoires, on peut être confortablement installés parmi les 3-4 premiers.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News
Transferts
Vidéos
News
News
Vidéos
News