Championnat du monde U20 - Les 5 points à retenir de la victoire de la France sur la Géorgie
Verhaeghe et ses coéquipiers ont largement dominé la Géorgie.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce qu'il faut retenir de la victoire de France U20 sur la Géorgie (54-0) lors de la troisième journée des phases de poules du championnat du monde.

Le réalisme tricolore

Contraints de marquer le plus de points possible pour espérer se qualifier pour les demi-finales, les Bleuets ont attaqué cette rencontre pied au plancher. Le premier essai est intervenu dès la 3e minute de jeu par Couilloud après une série de passes rapides des 3/4. Quelques instants plus tard, une pénalité rapidement jouée a vu Boniface doubler la mise avant que Mauvaka ne s'écroule derrière la ligne de craie suite à un bon ballon porté. S'ils ont été ensuite privés de ballons pendant près de 20 minutes, une grosse relance de Cros a suffi pour envoyer Jalibert en terre promise.

Des Géorgiens sans solution

Les jeunes Lelos ont fini par entrer dans la rencontre au quart d'heure. Suite à une série de pénalités (5 après 20 minutes) et fautes tricolores, ils ont monopolisé le cuir (68 % de possession). Enchaînant les temps de jeu, surtout au près, ils se sont installés dans le camp français sans pour autant trouver la faille dans la défense des hommes de Thomas Lièvremont. Les Géorgiens ont en effet produit deux longues séquences à plus de 12 phases de jeu, ou bénéficié de pénaltouches, mais ils n'ont pas réussi à en tirer profit. Notamment par manque de puissance mais aussi d'alternance.

Une mêlée bousculée

Très bons sur les ballons portés, l'un deux a notamment permis à Tolofua de marquer à la 53e, les Français ont cependant eu du mal en mêlée fermée. À l'instar de leurs aînés, les jeunes Géorgiens ont posé de grosses difficultés aux grands piliers tricolores. Il a fallu attendre la 52e pour voir les Bleuets gagner un ballon sur introduction adverse et 65e pour voir la France être récompensée par une pénalité. Avant cela, ils ont été bousculés dans ce domaine, ont été pénalisés et ont eu toutes les peines du monde à avoir des sorties de balles correctes. La touche n'a également pas été souveraine malgré quelques contres sur lancer géorgien.

Jalibert répond présent

L'une des interrogations entourant cette rencontre concernait le poste d'ouvreur. Romain Ntamack blessé et forfait, on se demandait comment la France allait gérer son absence. Alors qu'il n'était pas présent sur la feuille de match face aux Baby Boks, puis remplaçant contre les Pumitas, Matthieu Jalibert a parfaitement tenu son rôle. Sans doute moins flamboyant que le Toulousain dans le jeu, il a cependant été précieux face aux perches avec un 6/7 et de bons coups de pied d'occupation. Auteur d'un essai, il a terminé la rencontre avec 17 points au compteur.

La France toujours pas qualifiée

En dépit de ce large succès, acquis notamment grâce aux réalisations de Decron (49e), Roumat (66e) et Pesenti (82e), la France n'est pas assurée d'être qualifiée. En effet, la victoire sans appel de l'Afrique du Sud sur l'Argentine 74 à 12 fait que les Bleuets ne pourront pas terminer à la première place de la poule. Seule solution pour entrevoir les demies, terminer à la place de meilleur deuxième. Leur avenir est cependant lié au résultat du match entre l'Angleterre et l'Australie, et au goal average avec cette dernière. En cas de qualification, c'est la Nouvelle-Zélande qui devrait être au rendez-vous mardi.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Iyhel
    23006 points
  • il y a 3 ans

Comme pour la coupe féminine, ce système à 3 poules est naze.

Donc on résume:
- Les Argentins qui ont failli nous battre (25-26) ont pris la bagatelle de... 74 points contre les Sudafs... mais oui bien sûr !
- Les mêmes Sudafs qui avaient battu les Géorgiens 38-14 (donc y a eu match) et que nous avons battu... 54 - 0. Facile !

Bref, la dernière journée du World Rugby Under 20, c'est journées portes ouvertes pour tout le monde. A quoi bon se battre sur le pré c'est vrai... Et au SUPER SUPER SUPER GOAL AVERAGE bah voilà on n'a pas acheté suffisamment nos amis caucasiens.

Cette compétition est totalement ridicule.

@artillon

Les matches s'enchainent vite donc les equipes tournent et la fatigue arrive.
T'as surement pas regarde le latch de l'argentine. Ils sont pas arrive en touristes. Au debut es sudafs ont marque en profitant de leurs fautes de main et quand le score est monte ils ont lache mentalement ce qui est normal.
Si le sport etait des maths ca se saurait

@Yionel ma star

Ok mais 74 points... Au bout d'un moment il faut pas nous prendre pour des jambons.. Faits de jeu ou non..

En tout cas, cela donne un indice sur la viabilité de l'intégration de la Géorgie dans le Tournoi.

Nos bleuets contre les Baby blacks mardi en demi-finale! Revanche de l'édition 2015?

Jalibert c'est l'inverse. Il etait remplacant contre les sudafs et pas sur la feuille contre les argentins. Il a fait un bon match ce qui est bien c'est qu'il aura du temps de jeu l'annee prochaine

"Sans doute moins flamboyant que le Toulousain" êtes-vous sérieux en écrivant ceci ? S'il ne s'agissait certes que de la Géorgie Jalibert a été bien plus impressionnant que N'tamack. Le deuxième cité est un bon joueur mais ne trouvez vous pas que vous emballez un peu. Il y a d'autres bon jeunes et Jalibert l'a prouvé.

@In Rugby I Trust

Bof, je le trouve assez insipide. À voir

@In Rugby I Trust

Certes il a beaucoup gagné de maillots à pois et les Français l'aimaient bien, mais de là à dire que Jalibert est un jeune...

@Team Viscères

T'as pédalé pour la trouver celle-là ?

@Marc Lièvre Entremont

Il va faire le tour de ta question.

@Androsfortdufruit

Il va donc faire un cycle ?

Avec le point de bonus on devrait pouvoir s'en sortir. Le seul cas qui nous élimine serait une défaite bonifiée des Anglais contre les Australiens :
- double bonus (12 points contre nos 11)
- bonus offensif et défaite de moins de 14 points (ils ont 14 points d'avance au goal average)
- bonus défensif (qui leur assure de rester dans les clous du goal average)

Les Australiens ont 2 points de retard sur nous mais un retard de 41 au goal average, donc un match nul ou une défaite double bonus qui leur permet d'atteindre les 11 points ne leur permettent pas de rattraper notre goal average.

Conclusion : on est obligé de supporter les buveurs d'eau chaude, ou d'espérer que les Australiens leurs collent une grosse branlée (préférable mais beaucoup moins probable).

@Team Viscères

La branlée !! La branlée !!

@Imblairable Connord

Depuis la création de la catégorie U20 il y a eu 9 éditions du Mondial et les Baby Rosbeefs sont allés en finale à 7 reprises pour 3 titres. Si on prend les 4 dernières éditions c'est 4 finales et 3 titres. Ils ont beau être anglais, il n'y a pas à dire ils sont balèzes.
Après c'est sûr qu'une grosse branlée ferait plaisir et dégrossirait un peu le tableau final (il faudrait quand même se taper les Blacks en demies).

  • sha1966
    55917 points
  • il y a 3 ans

donc sans defaite , ils ne sont pas sur d'etre qualifiés ca c'est de la formule!!

@sha1966

T'aimes pas l'arithmétique visiblement ^ ^

@sha1966

Encore mieux: En 2010, Coupe du monde de foot, la Nouvelle Zélande fait 3 matchs nuls en poule et est éliminée, et comme l'Espagne championne du monde avait perdu son premier match contre la Suisse, ils sont restés la seule équipe invaincue de la compèt. Comme quoi le nombre de défaites il sert pas à grand-chose...

@sha1966

Sans défaite mais avec un match nul et un seul point de bonus.
Je ne vois pas pourquoi le fait de ne pas avoir de défaite devrait nous qualifier automatiquement, les Sudafs aussi n'ont pas de défaite au compteur.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News