Championnat du monde Junior. Les 5 points de la défaite de France U20 face à l'Argentine
France U20 battue par l'Argentine.
France U20 v Argentine U20 - 07/06/2015 - Championnat du monde Junior - Score final : 15-24

Trop d'actions gâchées

Les Bleuets ont raté leur entame dans ce championnat du monde junior, en s'inclinant dès le premier match face à l'Argentine. En cause ? Un criant manque de réalisme avec deux ballons lâchés dans l'en-but et une dizaine de points envolées, qui font cruellement défaut au tableau d'affichage. Peu servi, la flèche Gabriel Ngandebe n'a pu se mettre en évidence. Derrière, les 3/4 peu inspirés n'ont pas su faire la différence, en ne franchissant pas le premier rideau. Face au Japon, battu par l'Afrique du Sud, il faudra scorer bien plus souvent, et se montrer plus discipliné (13 pénalités contre la France ; 4 contre l'Argentine)

Dix dernières minutes qui gâchent tout

La France a perdu... après avoir mené 15 à 6, en encaissant deux essais dans les dix dernières minutes. On a longtemps cru que la défense tiendrait face aux assauts répétés des Pumas, mais rien à faire. "Ces diables d'Argentins", comme aime à le répéter Bertrand Guillemain, ont joué un sale tour aux Bleuets, déjà au dos du mur. Les Pumitas, eux, n'ont pas craqué quand les Français ont tenté d'arracher un bonus défensif dans les derniers instants de la partie. Résultat : c'est un zéro pointé au compteur.

Une mêlée tricolore solide

La première mêlée du match laissait craindre le pire, mais les coéquipiers de Clément Castets ont inversé la tendance en dominant leurs adversaires. La preuve, les deux essais tricolores (de Dupont et un autre de pénalité) ont été inscrits après cette phase de jeu. Réputés solides en mêlée, les Argentins n'ont pas tenu. Mention spéciale également pour la touche tricolore. Mais la conquête ne fait pas tout.

Antoine Dupont trop esseulé

Visage le plus connu de l'équipe, le demi de mêlée du Castres Olympique s'est régalé sur la pelouse de Salford. Intenable balle en main, maître à jouer de l'équipe et rapide sur les sorties de ruck, Dupont a pesé sur la rencontre, mais s'est trop souvent retrouvé esseulé. L'équipe de Thomas Lièvremont serait-elle trop Dupont-dépendante ?

Les Pumitas à l'image des Pumas

La comparaison entre ces Pumitas et les Pumas 2015 - brillants quatrièmes de la dernière Coupe du monde - n'est pas anodine. Des Jaguares à la sélection, en passant par les équipes de jeunes, le projet de jeu est identique. Ça se voit... et ça paie ! A l'instar des grands, les vainqueurs du jour n'hésitent jamais à envoyer du jeu et à tenter les coups à fond, en témoigne le dernier essai du match, qui aurait très bien pu être l'oeuvre de Santiago Cordero. On retient également la patience de l'équipe, qui ne s'est jamais affolée et n'a jamais baisser les bras après avoir été menée pendant 70 minutes.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Non, pour le coup pas de tristesse, plutôt de l’espérance.
Une belle équipe de France qui a créée qui a trouvées des solutions, franchis la ligne d'en-but par trois fois, sans valider malheureusement.
Très bonne mêlée, bon alignement en touche, une bonne charnière.
De l’espoir, vous-dis-je. Et puis, les français ne sont jamais aussi bon que lorsqu’ils ont le dos au mur.
Adessias.

Combien d'avertissements ? Combien de désillusions ? Combien de couacs ou de couleuvres avalées pour admettre que ce qu'on a vu hier, tout comme ce qu'on a vu de l'EDF "des grands" ces dernières années n'est jamais que la conséquence d'un système inadapté ou pire peut-être mm, la conséquence de l'absence d'un système pensé pour valoriser les pourtant, nombreux atouts que le Rugby Français pourrait faire valoir mais invariablement gâchés....On peut invoquer comme à l'accoutumée désormais et en vrac; qqs maladresses (c'est qd-mm une récurrence Est-ce vraiment le fruit du hasard ?), pas d'chance, les absents, l'Arbitrage (idem Est-ce vraiment le fruit du hasard ?), le niveau de pratique des joueurs concernés ou que sais je encore !!!! On peut mm envisager de travailler sur tout ceci pour rectifier à la marge tel ou tel point...Mais, tout ceci, ce ne sont jamais que des symptômes d'une maladie plus profonde...Continuer à soigner le symptôme, rien que le symptôme pourrait, à l'occasion, dans un concours de circonstances favorables, donner un Résultat positif pourquoi pas ? Est ce pour autant, à considérer que le mal serait éradiqué ? Le Rugby Français n'est pas moribond mais une maladie qui trouve ses racines bien en amont des Equipes de France est bel & bien installée...A quand un traitement de fond ???

@MARCFANXV

"... l'Arbitrage (idem Est-ce vraiment le fruit du hasard ?)"
Non, môssieur ! Une tradition !!!

@Le Concombre Masqué

Une tradition que de se mettre inutilement à la faute ??
A bien y regarder....

@MARCFANXV

Il est vrai que le XV de France n'a pas l'expérience des équipes anglo-saxonnes pour faire des fautes "utiles"... j'en conviens.

C'est triste mais sans doute merite. Je n'ai pas vu le match mais les commentaires me semblent criants, manque de realisme, probleme de formation, et puis si l'arbitre ne nous aide pas, on n'est pas pres de gagner

  • dusqual
    30593 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

daja, qu il aide pas les autres a se refaire la cerise alors qu ils etaient au fond du seau. juste ca, ca aurait ete bien.
j ai vu plein de pouces rouges quand je parle de l arbitre, mais qu un seul d entre eux me dise qu il a vu le match et que l arbitrage etait bon.

@dusqual

Clairement l'arbitre a tout fait pour remettre les argentins dans le match en deuxième période. Il leur offre 6 points face au perche, et la pénalité qui amène l'action d'essai (pour un ecran du 10 bleu, pas flagrant du tout). Sur cette action les argentins commettent au moins 3 écrans, dont le dernier qui permet au 9 d'aplatir, et aucun n'est sifflé.
Je ne parlerais mm pas des rucks, ou une équipe était sifflé et pas l'autre.
Les fautes argentines en mêlées non sifflées.

Après les argentins tuent le match, sur le deuxième essai, à un 5 mn de la fin, sur un contre. Le 15 français le ballon alors que tu dois le conserver pour marquer.

Et contrairement a bcp de gens ici, cette jeune equipe m'a fait plaisir, avec une très belle première ligne, mobile dans le jeu, et forte en mêlée.
Une deuxième ligne très complémentaire, un très fort en touche et l'autre dans le combat.
Le 8, est très bon aussi, plus trieur de ballon que puissant, mais qui bonifie tt les ballons qu'il touche.
Une charniere avec un 9 qui accélère, et un 10 qui est capable de le gérer.

Et avec un peu plus de réussite, ils vont 3 fois dans l'en but sans marquer, et malgré un arbitrage plus qu'en leur défaveur, ils mènent 15-6 a la 70e minute

  • dusqual
    30593 points
  • il y a 3 ans
@3e latte

beh ouais moi aussi ils m ont fait plaisir, j ai pas trouvé que c etait leur meilleur match mais je les ai trouves plutot pas mal dans l ensemble

Apprentissage du haut niveau !

  • benny
    15373 points
  • il y a 3 ans
@noComment

Jouer contre l'Argentine est devenu le haut niveau ? Ça veut tout dire

@benny

4° de la dernière CdM...

  • benny
    15373 points
  • il y a 3 ans

Ça promet... L'Argentine prouve encore une fois qu'en dix ans elle a progressée, alors que nous c'est l'inverse... Qu'on ne se cache pas derrière l'arbitrage
La tendance c'est envoyer du jeu, l'argentine semble le faire très bien. Quand à la France.. Et bien elle est dépendante d'un joueur ( je n'ai pas vu le match, je vous crois dans votre résumé)
Si c'est flagrant dans une compétition U20, ça montre bien que l'on s'est planté sur la formation. On a un championnat domestique qui ne permet pas l'éclosion d'assez de joueurs, c'est triste

  • dusqual
    30593 points
  • il y a 3 ans
@benny

y a des choses a revoir sur la formation je dis pas, d ailleurs la nouvelle formule espoir va peut etre changer des cette annee. y aussi plus d une occasion de tuer le match. mais l arbitrage etait vraiment abusé. et pourtant souvent je les soutiens. mais la...

  • sha1966
    53909 points
  • il y a 3 ans

ca va etre pareil dans 15 jours en argentine mais la on va prendre cher!

Heureusement que le XV de France féminin est là...
Chez les hommes, ça va finir par se voir que l'on n'a pas fini de creuser sans arriver au fond...
Pour l'arbitrage, comment dire... rien... je sens que je vais encore me faire cens... euh... modérer...

On a effectivement gâché non pas deux mais trois essais, en rentrant dans l'en-but en plus. C'est beaucoup trop pour espérer gagner.
On a eu un trou sévère en deuxième période et les jaguars ont eux eu un second souffle.
MAIS ! C'est l'arbitrage ultra sévère contre les p'tits bleus qui leur a permis de revenir, grâce à deux pénalités et des écrans sifflés contre nous et oubliés pour les argentins.
C'est pas grand chose mais cela a permis aux argentins de récoller facilement alors qu'ils étaient à 9 points derrière.
Il faut impérativement scorer quand on en a l'occasion, surtout lorsque t'es dans l'en-but, pour éviter ces désillusions.
La Dupont dépendance est flagrante tant le minot est doué (quoi que un peu perso, à l'image de Kockott) mais il ne faut pas oublier Cancoriet qui a fait défaut avec sa blessure, ni Penaud qui n'a pas joué.
En résumé il y avait largement la place de gagner, mais on n'a pas été tueurs.
Mention spéciale aux premières barres, qui ont concassés les mini félins.

@Marc Lièvre Entremont

Entièrement d'accord !!! Dommage ....

@Marc Lièvre Entremont

Tu voulais dire les pumas ?
C'est quand même triste d'en arriver là, mais bon regardons la réalité en face. Les équipes de France sont en deuxième division mondiale aujourd'hui.
Toujours ce problème d'efficacité qui a été un véritable poison pour les grands Bleus ces dernières années.
J'ai cru comprendre que les formateurs avaient pris conscience de la nécessité de développer les "skills". On a tout simplement perdu notre capacité à faire mal dans le jeu de passe, qui était pourtant notre identité. Même nos joueurs référence aujourd'hui en catégorie de jeunes se distinguent avant tout par leurs qualités naturelles (vitesse pour N'Gandebe, puissance pour Dupont).
Or le rugby va au-delà des qualités physiques, de la puissance. il faut développer l'intelligence, les "skills", l'adaptation.
Je pense qu'on va y venir, la Coupe du monde 2015 nous a aidé à faire cette remise en question, mais c'est encore trop tôt pour le moment.

@artillon

L'adaptation, t'as lâché le mot... Par les skills individuels mais pour le collectif... Un nombre conséquent de joueurs doit se sentir concerné, s'adapter, à une prise d'initiative individuelle... Y compris au sein d'une combinaison apprise et répétée... Pour ça, il faut un projet de jeu... Celui qui donne son sens...au jeu... Je crois que c'est ce qu'il manque : la fébrilité, les maladresses, les temps forts non-validés, c'est du stress dû à un mauvais acquis du projet collectif, à son absence, ou à sa faiblesse... Avant le match contre les Pumitas, les propos de Magne, qui veut gagner la CdM, vivre une finale, ça rappelle quand même un peu St André...

@artillon

Les pumas, tu as raison j'ai fourché !
Après je modère quand-même, car les p'tits bleus jouent bien, et surtout font jouer derrière eux, fixent bien avant d'aller à l'aile. C'est beau comme jeu.
Aujourd'hui on tombe surtout par manque de chance et de vice.
Y'a qu'à voir le raté de Cancoriet sur la ligne d'en but...
Il s'en est fallu de peu qu'on plante deux ou trois essais et la deuxième mi-temps aurait été plus zen et nous super contents.

Et bientôt le Japon nous prendra la place dans les nations majeures...

  • dusqual
    30593 points
  • il y a 3 ans

c est moi ou on s est fait enfler severe?

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News