C'est le pied pour Lionel Beauxis

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Beaucoup l'annonçaient fini, d'autres n'ont pas compris la décision des dirigeants toulousains qui l'ont fait venir cet été sur les bords de la Garonne.
C
Lionel Beauxis
Beaucoup l'annonçaient fini, d'autres n'ont pas compris la décision des dirigeants toulousains qui l'ont fait venir cet été sur les bords de la Garonne. Cependant, tous peuvent aujourd'hui admirer le retour au plus haut niveau de celui qui a fait les gros titres de L'Equipe en cette période de fêtes. Entre les "Beauxis Day", ou autres "La hotte du père Lionel", Lionel Beauxis fait le bonheur des supporters toulousains.

Monsieur 97%

Pourtant, à son arrivée à Toulouse en provenance de Paris, l'ancien Dieu du stade rencontre d'entrée un pépin de santé. Rien de très encourageant, surtout que le joueur sortait de deux saisons catastrophiques, minées par les blessures et les piètres résultats du Stade Français. N'est pas vaillant qui veut, le Tarbais se remet au travail et après quelques sorties difficiles sur le pré toulousain, Beauxis réussit aujourd'hui tout ce qu'il entreprend avec les rouges et noirs. En plus de tourner à plus de 26 points de moyenne sur ses 3 derniers matchs, en plus de passer 97% de ses coups de pieds, l'ouvreur franchit plusieurs fois les lignes d'avantage et les premiers rideaux. Ses performances entrainent même le passage de McAllister, pourtant recrue star du mercato des Champions de France, au poste de premier centre.

Le regard tourné vers les bleus

Non content de s'installer au poste d'ouvreur à Toulouse, ses prestations lui permettent aujourd'hui d'être rappelé en Equipe de France pour le Tournoi, après presque 3 ans d'absence. Cette sélection alimente les débats quant à sa place dans le groupe. En effet, si on ajoute à son excellent jeu au pied, sa vision du jeu et ses franchissements réguliers, l'idée de le voir reléguer François Trinh-Duc sur le banc des bleus n'aurait rien d'extravagant.

Le retour en forme de Beauxis est une excellente nouvelle pour PSA, car le Tarbais et François Trinh-Duc ont deux profils très différents. Le sélectionneur peut dégainer le demi d'ouverture Toulousain dès lors que les conditions nécessitent de jouer davantage au pied. Guy Novès l'a également compris puisqu'il a titularisé McAllister face au Connacht, où le Stade Toulousain devra arracher un bonus offensif.
AntoineXV
AntoineXV
Cet article est rédigé par AntoineXV, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • thorthelumberjack
  • il y a 8 ans

Je pense que le temps de jeu de Doussain la saison dernière est surtout le fruit de nombreuses blessures (ellisalde et vergallo entre autre je crois) ses performances ont créées le buzz d'ou sa selection pour la CDM mais la encore il doublait le poste, comme une diamant qu'on taille mais petit a petit...
Burgess quant a lui est un joueur confirmé et reconnu du super 12, mais barré par l'éclosion de Genia ce qui a motivé son exode selon moi.
Mon interrogation porte plutot sur la disparition de Bezy...

Prendre son temps? Je n'y crois pas ! La saison dernière Doussains a joué énormément de match (dont les phases final top 14) et a montrer son talent, il a même joué la fin de la final de la coupe du monde !! Doussain est déjà lancé dans le grand bain, Borges lui à rien jouer du tout... Mais bon, on préfère faire jouer d'autres joueurs qu'on a payer bonbon... Tant mieu pour Toulouse qu'il fasse des résultats, après vous critiquez Toulon car Boudjellal recrute à l'étranger. Illogique.

  • thorthelumberjack
  • il y a 8 ans

ah mon avis l'idée est de prendre son temps pour lancer JM Doussain dans le grand bain, ne pas lui bruler les ailes...

Gestion d'un groupe? Bizarre que Doussain ne joue que rarement, histoire de finir un match. Encore une fois on amortit les investissements et on laisse un jeune français talentueux sur le banc...
Après on s'étonne qu'il ne soit pas en équipe de France...

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 8 ans

Comme le dit la fin de l'article, il n'y a aucun intérêt à préférer l'un plus que l'autre pour les matchs décisifs: il s'agit de savoir le profil dont on a besoin.

Le ST est dans l'adaptation permanente, et avoir un McAlister joueur et un Beauxis wilkinsonien est une aubaine.
Exactement pareil pour l'équipe de France!
On a enfin deux ouvreurs valides qui offrent des options de jeu différentes!
Réjouissons-nous!

Dommage que Beauxis ait végété autant au SF, quand on voit ça...

C'est pas parce que Beauxis est en meilleure forme que McAllister qu'il doit jouer tous les matchs de ma saison ! Ca s'appelle la gestion d'un groupe.

Pourquoi laissé jouer un étranger alors qu'il y'a un français qui fait de super perfs actuellement? Juste pcqu'il faut amortir le transfert c'est ça? x)
Encore ça aurait été Skrela j'aurai compris mais la voila. Beauxis > Mc Alister

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News
News