Boudjellal veut une compensation financière de la FFR pour libérer les internationaux
Le Président du RCT lance un nouveau pavé dans la marre.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Une nouvelle fois, le président du RCT, Mourad Boudjellal monte au créneau pour dénoncer l'attitude désinvolte de la FFR envers les clubs, principaux pourvoyeurs de joueurs pour le XV de France.
Dans une très belle interview accordée au journal Le Monde, le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal remet en cause le fonctionnement de la FFR et son attitude envers les clubs en ce qui concerne le management des internationaux.

Les clubs du Top 14 sont-ils ignorés par la Fédération ?

Principaux pourvoyeurs de joueurs pour le XV de France, les clubs du Top 14 semblent néanmoins être totalement déconnectés de la sélection nationale voire même ignorés. Le président du RCT de mettre en avant le fait que le FFR ne lui a même pas envoyé de tickets pour le prochain match des Bleus. « J’aurai quand même cinq joueurs (4 Français et 1 Gallois), payés par moi, sur la pelouse. » Lorsque celui-ci a proposé, lors d’une précédente rencontre, que deux places soient données d’office aux clubs, Pierre Camou, président de la FFR, lui aurait répondu : « Mais deux, c'est trop ! ». Ce n’est pas tant le fait de ne pas avoir de places qui semble chagriner le dirigeant, mais plus la manière de traiter les clubs, dont la bonne santé sportive, et donc financière, repose sur la présence de leurs meilleurs éléments. « Comment voulez-vous que les clubs soient impliqués dans l'histoire du XV de France ? »

Les clubs doivent-ils être indemnisés comme en Angleterre ?

Déjà évoquée par Serge Simon en début de semaine, la question de l’indemnisation des clubs pour le prêt de leurs internationaux devrait bien évidemment tenir une part importante dans les futures négociations de la convention. Pour le moment un club de Top 14 est indemnisé « à hauteur de 500 euros par jour et par joueur ». Le patron du RCT se considère donc lésé lorsque plusieurs de ses joueurs manquent à son effectif. Et ce sur un plan sportif et financier : « Un international coûte très cher à son club : entre 700 000 et 800 000 euros de salaire brut annuel. » En Angleterre par exemple, les clubs reçoivent 200 000 euros par an et par international. Une enveloppe qui pourrait satisfaire le dirigeant toulonnais : « Si, demain, les clubs sont indemnisés à leur juste valeur, on pourra remplacer nos internationaux lors de leurs absences et leur aménager un emploi du temps idéal. » Il semblerait que ce soit du donnant-donnant.

La FFR gaspille-t-elle de l'argent ?

Et si la FFR prenait sous contrat la trentaine de joueurs amenée à jouer sous le maillot national ? « C'est en tous les cas l'idée du sélectionneur Philippe Saint-André. Et la création d'un championnat français de provinces n'est pas exclue. » La deuxième idée semble saugrenue mais la première n’est pas aberrante, un peu comme en Irlande. Pour Boudjellal, la Fédération a largement les moyens d’opter pour ce système alors qu’elle prévoit la construction d’un stade pour un budget total de 600 millions d'euros : « Je pense plutôt qu'il coûtera 1 milliard. Car il faut prévoir au moins 30 % de dépassement. Qui va prêter l'argent ? La Grèce ? Ça me paraît culotté. » Le président du RC Toulon d’évoquer une remise en question des dépenses de la FFR liées au XV de France pour faire des économies. « La FFR doit repenser son budget. Elle doit réduire son train de vie. Et dégager des priorités. »

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • top14
  • il y a 7 ans

Eh ! oui ce sont les joies du " fédéralisme " doublé du professionnalisme. Bien joué Mr Blanco

  • nono
  • il y a 7 ans

oui au championnat à 12, oui à la rémunération des clubs par la fédération, oui au don de même 10 places à chaque club du top 14, oui à une compétion des meilleurs clubs d'europe voire du monde, oui aux esprits novateurs comme Boudjellal, non à ce grand stade inutile, non à tous ces vieux qui se goinfre sur le dos du rugby français au travers de la fédé

Et pour les internationaux jouant dans les pays étranger ? 😊 que faire ?

  • indy
    23083 points
  • il y a 7 ans

M Boudjelal a à la fois tord et raison :
Il a raison car le top14 est au bout du bout et que sans un lifting il intéressera de moins en moins de monde et je ne parle même pas des coupes européennes au cursus incompréhensible.
Là ou il a tord à mon avis c'est par rapport à l'Equipe de France et aux internationaux en général : sans elles pas de vedettes, sans vedettes pas de public, pas de sponsors et donc pas de pepettes .... et donc pas de vedettes, c'est le chien qui se mord la queue !
Que le fonctionnement de la FFR soit critiquable, c'est une évidence mais c'est tout de même cette Fédé qui fait progresser par ses formations de formateurs, ses championnats et ses sélections les joueurs qui composent (encore majoritairement) les groupes pros Français et pas la LNR ni même la majorité des clubs pros qui ne font qu'en prendre la crème.

  • Kad Deb
    29793 points
  • il y a 7 ans

Voilà ce qui se passe lorsqu'une fédé est faible. La FFR, gérée alors par Lapasset, n'a pas su négocier le passage au professionnalisme dans les année 1990. Ce sont les clubs qui ont pris le dessus et aujourd'hui, ils dictent leur loi, d'où un championnat interminable à 14 clubs (même les Anglais n'en ont que 12), des sélectionneurs qui doivent préparer le début de tournoi en 1 semaine seulement, des internationaux souvent blessés ou cramés...
Hors le modèle dominant dans le rugby, c'est une fédé qui prend en charge totalement les internationaux avec des provinces franchisées.

Anglais et Français sont les seules exceptions avec leur championnat de clubs dominants organisés en ligue. Et côté français, avec tout le fric qu'il y a, on ne peut pas dire que les résultats soient à la hauteur : en Hcup, les clubs français ne font pas mieux que les provinces irlandaises, l'EdF n'a jamais gagné de CDM, même pas celle organisée en France en 2007, le Top 14 accouche ces dernières saisons de phases finales médiocres avec un rugby cadenassé...
Alors lorsque Boudjellal parle du plus beau championnat du monde...Le plus riche surement mais certainement pas le plus équilibré ni plus beau.

  • lulu
  • il y a 7 ans

Eclairez moi sur les contrats fédéraux. Qui choisirait dans quel club jouerait chaque joueur ? Qui choisirait les joueurs à qui un contrat serait proposé ? Si la fédé a 2 ouvreurs sous contrat mais que le sélectionneur en préfère un 3e, le fédé acceptera-t-elle son choix ? Et puis la FFR devrait s’aligner sur les prix du marché.

  • Barbie tue Rick
  • il y a 7 ans

" J’aurai quand même cinq joueurs (plutôt 4)"
Ils seront bien 5 avec Gethin Jenkins 😊

Le discours de MB est malheureusement cohérent et ultralibéral : les clubs sont des entreprises ; la FFR (l'Etat) doit réduire la voilure et se plier devant les clubs car c'est eux qui ont la puissance financière ; la nation, la fierté de jouer pour sa patrie son totalement occultées. Pourtant le raisonnement de MB passe sous silence deux aspects essentiels :
-ses joueurs, en jouant pour le XV de France, prenne de la valeur sur le marché hyperconcurrentiel des joueurs de rugby ; dans le système professé par MB, il faudrait donc réduire des indemnités adressées par la FFR aux clubs la valeur de cette augmentation ;
-les joueurs -tout au moins les français- ont appris le rugby dans les écoles de rugby, financées par la FFR ; ils ont progressé au sein des championnats jeunes, financés par la FFR ; ils se sont aguerris aux joutes rugbystiques de haut niveau lors des matchs internationaux jeunes, financés par la FFR. Sans la FFR, MB pourrait donc fermer boutique.
Enfin, la chose publique prime la chose privée : le XV de France prime les clubs, et pis c'est tout.

Les régles sont comme ça depuis toujours dans le rugby . Si ces régles ne lui conviennent pas , il n'aurait pas du venir dans ce sport archaïque . S'il ne s'en sort pas il peut partir et personne ne lui en voudra . Bien au contraire . Mourad dégage !!

On ne peut pas toujours être d'accord avec M.Boudjellal et je comprends que certains n'aiment pas sa façon de faire parfois à la limite mais si l'on oublie le personnage, je ne peux m'empêcher de penser qu'il a raison sur plusieurs choses qu'il critique !
Les instances du rugby sont vieilles et il faudrait à mon avis renouveler pas mal de chose. Mais j'ai bien peur qu'il faille beaucoup beaucoup d'années avant que cela change.

  • Toto
  • il y a 7 ans

600 millions plus 30% = 1 milliard ??? Je sais bien que Mourad est blindé mais là c'est un peu gros !

  • TPhib
    47919 points
  • il y a 7 ans

Oui une buvette et trois rangées 😊 Merci Shetan 😊

  • shetan
    9088 points
  • il y a 7 ans

"alors qu’elle prévoit la construction d’un stade pour un budget total de 600 000 euros" -> va pas y avoir grand place dans le stade pour ce budget là !!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos