Angleterre - Cette erreur qui hante les nuits d'Eddie Jones depuis la finale
Eddie Jones sait qu'il a fait une erreur avant la finale de la Coupe du monde.
Le sélectionneur de l'Angleterre sait qu'il a commis une grosse erreur avant la finale de la Coupe du monde contre l'Afrique du Sud.

"Je ne l’ai pas regardée et je ne le regarderai probablement pas". Si d'ordinaire les entraîneurs veulent savoir ce qui n'a pas fonctionné après une défaite, Eddie Jones ne veut pas analyser la finale de la Coupe du monde perdue face aux Springboks. Au Telegraph, l'Australie confie être hanté par ce match. "Je me le rejoue tous les jours. Chaque fois que je me réveille, la Coupe du monde est devant moi." Si près et pourtant si loin. S'il refuse pour l'heure de revoir ce match, il sait déjà qu'il y a des domaines dans lesquels il aurait pu apporter des améliorations. L'un deux concerne la composition pour affronter l'Afrique du Sud. "Avec le recul, j’aurais probablement dû rafraîchir l’équipe pour la finale." 

Jones a en effet conservé le même XV de départ après la sublime partition face aux All Blacks en demie. Son seul changement avait eu lieu sur le banc avec Ben Spencer à la place de Willi Heinz, blessé. On ne change pas une équipe qui gagne ? Pourtant, il avait fait tourner entre le quart de finale contre l'Australie et la demi-finale. Le capitaine Owen Farrell avait impressionné à l'ouverture face aux Wallabies, avec Manu Tuilagi au centre et Henry Slade portant le numéro 13. George Ford, impressionnant lors des matchs de poules, avait quitté le banc en quart de finale avant de démarrer face aux All Blacks. Lors de ce match au sommet, Slade faisait partie des remplaçants puisque Tuilagi était aligné au centre avec Farrell. Jones conservera cette composition pour la finale.

En dehors de ça, c'était un de ces jours où rien ne fonctionne comme prévu. "Parfois, ils commencent le jeu avec brio et les choses se passent mal pour eux." Face aux Boks, ils ont débuté "en manquant un tout petit peu d’énergie, car nous avions déjà joué quatre gros matchs de suite. C’est la réalité : nous n'avons pas réussi à entrer dans la rencontre." S'il ne veut pas revoir la finale, nul doute qu'il a appris de cette édition 2019 comme des précédentes. Il ne fera pas les mêmes erreurs à l'avenir. S'il est pour le moment en charge des Barbarians, il va rapidement basculer sur le Tournoi et le Crunch face aux Bleus à Paris. Il a convenu de rester en poste pour au moins deux ans de plus. Après ? "Personne ne sait". Mais son objectif est de composer une équipe pour 2023. Il va donc rafraîchir son équipe. Angleterre - Eddie Jones conserve son poste de sélectionneur...jusqu'en 2023 ?Angleterre - Eddie Jones conserve son poste de sélectionneur...jusqu'en 2023 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'était quoi les quatre gros match ? Le match nul contre la France en fait partie ?

  • jipé
    52361 points
  • il y a 1 mois

Manque de fraîcheur à ce stade de préparation physique, avec une équipe qui a eu un jour de repos de plus que les sudaf et qui n'a pas eu à jouer un match de poule... Il faut peut-être chercher ailleurs les raisons de l'échec anglais, à mon avis...
Dans la tête, sans doute.

  • FRLab
    43081 points
  • il y a 1 mois

Eternel dilemme de coaching, conserver le XV type qui a gagné un gros match (ici battre les blacks, et c'est quasiment toujours un exploit) ou faire tourner. D'un point de vue managérial ce n'est pas trivial de faire tourner quand on vient de faire le match parfait (si on excepte une touche abandonnée sur sa ligne). BL avait commis la même erreur en 2007 après l'exploit du 1/4 de finale. De l'aveu même de certains joueurs clés, ils étaient rincés pour la demie. Rétrospectivement on peut aussi se dire que les boks ont bien fait de perdre leur premier match. Leur tableau était ensuite considérablement moins corsé. Etait-ce une stratégie...?

Quand on nous parle de "rafraichissement" du groupe, d'usure après la demie.. et j'ai envie de dire : et les Boks ? N'ont-ils pas joué un match de plus, ce qui signifie également un déplacement à faire en plus etc...
Tu te dis que pour avoir remporté quasi toutes les CDM, les Sudistes ont vraiment quelque chose de plus, que ce soit dans leurs gênes, dans leur ADN, ou bien... ils ont été élevés comme d'irréductibles gaulois, à coups de potion magique. Le soupçon ne disparaîtra jamais tout à fait.

Je persiste et signe en disant que mettre Ford titulaire en 10 face à l'AFS en finale était une mauvaise idée. Il était évident que le jeu de la cette finale ne serait pas le même que la demie et donc, approprié à Ford. Il fallait penser à gagner le combat.
La sortie de Sinckler en début de match est l'élement le plus determinant de cette finale. A partir du moment où il sort, tu perds de l'impact en mêlée et dans le jeu, avec tout le respect que j'ai pour l'immense Dan Cole. No Scrum, no win.

Ils ont donc enchaîné 4 gros matchs... quand? Ils ont eu une semaine sans match avec l'annulation du Crunch et avant ça leurs adversaires étaient Argentine, Tonga et USA.

Je me souviens d'une interview de Bernie qui faisait part de son plus grand regret... celui de ne pas avoir changé l'équipe qui avait gagné les blacks face aux anglais!

Beaucoup l'ont commise l'erreur : celle de considérer l'Angleterre ultra favorite après notamment leur demi-finale remportée de façon impressionnante. Mais en rugby....

Je pense que comme tout le monde ils se sont vu champion un peu trop tôt et comme il dit, ils ont manqué d'agressivité au début du match. C'est dur de dire que celà vient du manque de fraicheur physique (les boks aussi ont joué une 1/2 avant) mais plutôt d'un relâchement mental, comme la France en 2007. C'est dur d'enchainer après avoir battu le pretendant au titre.

@HookAHooker

Le coach sudaf a rebâti une équipe en 18 mois. Pour la finale les boks étaient en mission quasi mystique pour eux, leur famille et leur nation Les anglais, sûr de leur force, avaient décidé de faire le dos rond pendant les 20 premières minutes et de terminer fort, sans s'affoler. Mais voilà les boks n'ont pas lâché..

  • gjc
    4609 points
  • il y a 1 mois

En même temps est-ce qu'on change une équipe qui vient de battre les All Black de façon convaincante...?

Des joueurs comme Youngs, Cole et Daly ont été mauvais en finale, mais aucun n'avait vraiment de remplaçant évident à cause des blessures (Heinz, Sinckler blessés et Nowell revenant de blessure). On peut reprocher à Jones de ne pas avoir calculé qu'il aurait besoin d'un 3e demi de mêlée, mais pour le reste c'est juste de la malchance.

  • kth44g
    1794 points
  • il y a 1 mois

Arrivé à ce niveau là, c'est quand même assez logique d'aligner son meilleur XV en demi et en finale, et sauf blessure de retrouver les mêmes joueurs. l'Afrique du Sud a fait la même chose. Un

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts