Adam Thompson est suspendu deux semaines après sa comparution en appel.
Après l'appel de l'IRB, Thompson est suspendu 7 jours de plus.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Après sa seconde parution suite à l'appel de l'IRB, le flanker des Blacks Adam Thompson a écopé d'une semaine supplémentaire.
Le troisième ligne néo-zélandais Adam Thomson a écopé ce vendredi de deux semaines de suspension, soit une de plus qu'en première instance, après l'appel déposé cette semaine par l'IRB.

Il a été sanctionné pour un stamping sur la tête de l'Ecossais Alasdair Strokosch lors de la victoire des All Blacks sur le XV du chardon (51-22) le 11 novembre dernier dans l'enceinte de Murrayfield, à Edimbourg. Sa première sanction d'une semaine avait soulevé la polémique, entraînant la colère de plusieurs personnalités du monde de l'ovalie. Ce second jugement double une suspension qui reste malgré tout assez courte.

Suspendu contre l'Italie le week-end dernier, le flanker des Blacks manquera également la rencontre face au Pays de Galles. Il sera de nouveau éligible à une place dans le groupe de Steve Hansen contre l'Angleterre, le 1er décembre.
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 8 ans

Le truc, c'est que Strokosch, celui qui a subi, avait reclame pas de sanction....

Ah ouais quand même…

C'est pathétique.

Derniers articles

News
News
News
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos