6 Nations - IRLANDE : pourquoi Joe Schmidt avoue-t-il son inquiétude ?
Inquiet, Joe Schmidt ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Avant d'affronter le XV de France, l'équipe nationale d'Irlande n'est pas au mieux, malgré deux victoires consécutives.

Gagner deux matchs de suite, mais continuer à être inquiet : voilà un luxe auquel ne peut prétendre le staff du XV de France. Depuis l'arrivée de Jacques Brunel et de ses adjoints, les Bleus n'ont d'ailleurs connu une telle série qu'à une seule reprise. C'était l'an passé, lors du Tournoi 2018, avec deux victoires consécutives contre l'Italie et l'Angleterre.

L'Irlande, de son côté, a réalisé le Grand Chelem l'an passé, remporté la tournée estivale en Australie, battu les Blacks à l'automne... Et occupe la 3ème place du classement du 6 Nations, à trois points du Pays de Galles, son adversaire lors de la dernière journée. Alors, pourquoi tant d'inquiétude ? La sortie de route initiale contre l'Angleterre est un premier indice. Et si, depuis, le XV du Trèfle a enchaîné avec deux succès, la forme n'a pas vraiment convaincu.

6 Nations 2019 : l'Italie remonte tout le terrain pour l'essai du week-end face à l'Irlande [VIDÉO]Face à la Squadra Azzurra, Joe Schmidt était privé de nombreux cadres comme Toner, Ringrose, Stander ou Henshaw, et avait choisi de laisser au repos Healy et Best, très sollicités. Victime d'une commotion, Bundee Aki a rapidement dû laisser ses coéquipiers. Toujours est-il que se faire mener à la pause par la 15ème nation mondiale fait un peu tâche. 

Pour The 42.ie, le sélectionneur a avoué son inquiétude... un sentiment qui l'occupe sans arrêt :

Je n'ai pas de boule de cristal, mais je sais que ce groupe travaille dur, qu'il est largement soutenu. Je suis inquiet, mais j'étais inquiet l'an passé à la même époque. Je me fais du souci même quand on gagne. L'an passé, on a battu le Pays de Galles 37 à 27, mais à la dernière minute, c'est une interception de Jacob Stockdale qui nous a permis d'alourdir le score. [...] On a battu la France sur un drop à la dernière seconde.

Le journal d'expliquer qu'en Irlande, on compare cette génération à celle de 2007 qui - malgré un effectif plus que solide mené par les O'Gara, Stringer, O'Driscoll, O'Connell, ou Hayes, n'était pas sorti d'une poule de Coupe du monde où figurait la France et l'Argentine. En 2019, la poule parait plus abordable avec l'Ecosse, le Japon, la Russie et les Samoa.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je veux bien entendre que le duo Sexton Murray soit en méforme, mais Murray c est, contre l Italie, 9 points.

Ah ah, un peu le même discours pseudo-inquiet que les anglais avant de jouer la France. Sauf qu'ils vont absolument vouloir nous en mettre plus de 44 pour faire mieux 😊

Joe Schmidt, ce pince sans rire, nous joue du Bourvil : "un gros danger sur le sol Irlandais, jamais on ne le verra ...". Les Français vont bouffer du trèfle pendant 80 mn mais il devront trouver le seul trèfle à 4 feuilles sur la pelouse de Dublin pour espérer triompher la bas !

Sexton et Murray sont incendiés là-bas à juste titre, il est vrai que leur forme est famélique, le premier est clairement hors de forme tout comme le second qui ne se remet pas d'une blessure grave aux cervicales avec une perte de muscles inquiétante. L'absence de Toner les gêne en conquête, Cronin n'a pas d'automatismes et chez les 3/4, un joueur comme Ringrose ne se remplace pas comme ça, on sous-évalue son absence. Même Joe Schmidt commence à essuyer des critiques, on lui reproche clairement d'avoir des totems en bout de course tel Sexton.

@Zakgabr

Commenceraient-ils à pâtir de leur construction de l'équipe ? Quand les titulaires sont blessés, certains remplaçants ne sont pas au niveau ! Et quand certains titulaires sont en méforme, ils accusent le coup à certains postes !

Tout ça ressemble à une posture de modestie, mais :
- Les Irlandais ont l'air moins bien physiquement. Ces deux dernières années, son groupe a connu peu de blessures. C'est la 1ère fois qu'ils perdent des joueurs importants et autant au moins moment.
- Chaque équipe finit par s'adapter à leur stratégie de jeu et à trouver des solutions pour les contrecarrer. Ils doivent fatalement se réinventer, comme tout le monde, même les Blacks (défaites contre l'IRL, l'AFS, presque contre les ANG) alors qu'ils marchaient sur l'eau depuis 2015. Personne n'est intouchable.
- Leur match contre l'Ecosse n'était pas non plus exceptionnel, Seymour avait donné un essai...

Ils restent favoris face aux Bleus mais leur marge n'est pas énorme, il faut arrêter de se mettre plus bas que terre.
Si les Bleus relèvent le défi physique et sont capables de tenir sur leurs séquences de possession sans se disperser, ils ne seront pas loin au score. Les Irlandais ne sont pas plus brillants individuellement, mais ils sont mieux préparés, mieux organisés c'est certain.

@artillon

tout à fait d'accord avec toi, avec une défense solide et du feu en attaque avec ramos, ntamack et dupont on peut les bousculer et les désorganiser. ensuite ca se jouera au mental et là les francais ont une revanche à prendre sur le scénario de l'annnée dernière.

@HookAHooker

J'aime votre optimisme. J'aimerais beaucoup le partager, mais je crois qu'on est encore bien trop loin de leur maîtrise. Et l'Irlande nous offrira moins de situations de désordre (sur lesquelles on est les plus dangereux) que ce que l'Écosse a pu faire.

@Céréalekiller

Je n'ai pas écrit qu'on allait gagner. Il faudrait que pas mal de planètes soient alignées pour qu'on gagne, mais l'Irlande n'a jamais eu non plus de marge énorme sur l'EDF ces dernières années.
L'Irlande, ce n'est pas une équipe qui te châtie comme les Blacks ou l'Angleterre. Elle a quelques joueurs exceptionnels, mais pas 10, même pas 6 ou 7 je crois.
C'est une équipe qui est surtout bien en place et qui gagne ses matchs importants avec méthode, à un niveau stratégique, non physiquement ni en vitesse. Les Irlandais ne gagnent jamais parce qu'ils sont plus rapides que toi. Or c'est la faiblesse des Bleus d'être parfois dépassés sur cet aspect du jeu, Top 14 oblige...
On ne sera pas ridicule, et je pense même qu'on va rivaliser.

@artillon

Je l'espère...

@Céréalekiller

Pour moi si on repart avec la même envie et la mëme vitesse ca sera serré. Par contre notre indiscipline peut nous couter cher. Enfin on joue pas à la maison. Donc je pense qu'on peut le faire mais je reste réaliste que ca reste hypothétique et basé sur les résultats d'un match... Mais je suis confiant que ca ne devrait pas être une différence de plus de 10-15 points peut importe le gagnant.

Dis moi Joe Schmidt tu voudrais pas prendre le XV de France a tout hasard ?

Parce qu'en histoire d'avoir de l'inquiétude, tu vas être servi entre un Top 14 qui épuise nos joueurs et nos dirigeants tu vas avoir quoi faire.

Blague à part il a un problème de riche, des joueurs de qualités, mais il est pas a l'abri d'un gadin je vois que sa pour sa sortie

OK il annonce la couleur pour le match contre la France.
Les Irlandais vont être remontés comme des pendules ; ça va être dur pour les Bleus !!!

  • Labrax
    28251 points
  • il y a 1 an

faut pas qu'il s'inquiète trop Joe, c'est la France quand même ...

Il essaie simplement d'enlever un peu de pression aux joueurs.

Les médias irlandais se sont enflammés à une vitesse folle sur les deux dernières saisons entre les Tournois des VI Nations remportés et surtout les deux premières victoires de leur Histoire contre les All Blacks.
Tout leur a souri récemment et d'ailleurs leurs adversaires ne se sont pas gênés pour mettre l'Irlande sur un piédestal que ce soit les Anglais, les Gallois ou même les Néo-Zélandais car personne ne veut être le favori.

Et maintenant les joueurs en payent le prix: ils se sont vus un peu trop beau avant l'Angleterre et n'ont pas mis l'intensité qu'il fallait, ils ne marchent pas sur l'Italie comme ils l'avaient prévu et les joueurs se frustrent (il n'y a qu'à voir la sortie de Sexton). Les éditorialistes locaux remettent toutdésormais en question, même leur dieu Sexton.

Pendant ce temps-là, les autres nations bossent en paix.

Sauf la France bien sûr, parce qu'on ne fait rien comme les autres.

  • ced
    100168 points
  • il y a 1 an

si les Irlandais peuvent gagner sur un drop à la dernière seconde ou une interception à la dernière minute et bien nous on peut perdre de la même manière

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News