6 nations. Faute de preuves, l’affaire concernant la morsure sur North est classée sans suite

6 nations. Faute de preuves, l’affaire concernant la morsure sur North est classée sans suite
George North montrant sa trace de morsure à l'arbitre de la rencontre.
Il n’y aura pas de sanctions pour l’un de nos Bleus suite à la suspicion de morsure à l’encontre de l’ailier gallois.

Il y a quelques jours, nous évoquions la probable inculpation de Brice Dulin ou de Yoann Huget, les derniers à s’être frottés dans un ruck avec George North. Finalement, conformément au règlement qui stipule que l’on peut citer un joueur dans un délai suivant 48 heures après le match, il n’y aura aucune sanction. En effet, le commissaire à la citation chargé du dossier n’a pu tirer aucune conclusion, comme l’atteste l’organisateur de la compétition dans un communiqué.

6 Nations : le comité du Tournoi ouvre une enquête sur France - Pays de Galles

Sur la base des informations disponibles concernant les accusations de morsure (dont des images de l'incident avec plusieurs angles de vue), le commissaire à la citation n'a pas été capable de conclure qu'un joueur en particulier avait commis une faute et, en conséquence, il n'a pu citer personne avant la fin du délai accordé pour cela, c'est-à-dire 48 heures après la fin du match.

Alors que la règle précise que dans certaines circonstances, par exemple quand le commissaire n'est pas certain de l'identité du joueur concerné, il est possible de citer un joueur après le délai de 48 heures, le comité des Six nations décide par anticipation que l'incident de la morsure est clos.

Pour rappel, l’incident s’était déroulé en toute fin de match pendant l’interminable période d’arrêt de jeu. Autour de la 94e minute, George North s’était plaint à Wayne Barnes lui assurant s’être fait mordre par un joueur français. Lequel avait fait recourt à la vidéo mais n’avait pu identifier un quelconque agresseur. Après le match, interrogé sur le sujet et suite aux déclarations peu élogieuses du sélectionneur gallois Rob Howley, Guy Novès avait répondu à la question d’un journaliste d’une manière plutôt insolite.

VIDEO. 6 Nations. XV de France : interrogé sur l’affaire North, Guy Novès se mord en conférence de presse

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
Amateur
Vidéos
Transferts