6 Nations - Ecosse. Russell s'explique en écorchant son sélectionneur
Russell et Towensend, une histoire d'amour impossible.
L'ouvreur écossais du Racing 92 Finn Russell s'est enfin expliqué sur les conditions de sa mise à l'écart. Grégor Townsend en prend pour son grade.

Dans une interview donnée au Sunday Times, le demi d'ouverture écossais du Racing 92 Finn Russell s'est enfin exprimé sur l'événement qui l'a conduit à se faire écarter du groupe pour le Tournoi des 6 Nations. Sa "consommation d'alcool tardive" au bar de l'hôtel pour le premier jour du rassemblement des joueurs n'est pas le véritable problème selon le joueur de 27 ans. Pourtant, il était convenu qu'après un match, les joueurs auraient droit à deux bières chacun. Selon lui, il a consommé deux bières pendant le dîner et en a commandé une autre. Russell affirme être rentré chez ses parents ce soir-là vers 23h30. Il a raté la réunion du lendemain matin pour revenir le soir, où une entrevue avec Townsend était prévue pour lui dire qu'il ne serait pas compté dans le groupe face à l'Irlande pour "violation du protocole d'équipe". Comme l'a affirmé la SRU, Finn Russell devait voir un psychologue pour régler sa relation avec l'alcool : 

"Le psychologue a compris ce que je disais à propos de mes sorties une fois par semaine après un match. Il a dit : "vous n'êtes pas à la une des journaux, vous n'êtes pas en surpoids, vous vous comportez bien". Il n'a vu aucun problème. J'avais eu à peu près la même conversation avec Gregor le lundi soir, et il m'a dit  "il doit y avoir quelque chose de plus profond à l'intérieur, quelque chose que tu ne nous dis pas encore." Je pensais : 'que voulez-vous que je fasse pour que vous soyez satisfait, plutôt que d'écouter ce que je dis?'", a déclaré Russell au Sunday Times.

On sait pourquoi Finn Russell a été exclu du camp d'entraînement de l'EcosseOn sait pourquoi Finn Russell a été exclu du camp d'entraînement de l'Ecosse

Gregor Townsend a ensuite envoyé un message à Finn Russell, lui expliquant que s'il décidait de quitter le camp pour retourner au Racing, il était libre : "pour moi, ce message disait," vous êtes libre de faire ce que vous voulez". Mais à partir de ce moment, tout a été tourné en "Finn a quitté le camp pour retourner au Racing, Finn ceci, Finn cela. C'est quand j'ai dit à Gregor, "si tu veux de moi ici, je suis là. Si vous ne le faites pas, c'est en France que je dois être. La façon dont tout cela a été tourné, je suis le gars qui a quitté le camp, je suis le gars qui a eu bu tard le soir, je suis le gars qui a fait ceci et cela. Ça aurait pu être réglé en interne. Je ne suis pas venu le lundi et c'était mon choix, mais après ce fut comme "A plus tard Finn".

Pourquoi Finn Russell est un 10 typiquement Français ?Pourquoi Finn Russell est un 10 typiquement Français ?

"Cela fait 8 ans que je l'ai en tant qu'entraîneur, et je ne le connais pas du tout." Finn Russell a été sous les ordres de Gregor Townsend chez les Glasgow Warriors puis en Écosse depuis 2017, mais la relation entre les deux personnages n'est pas des plus saines : "Nous n'avons pas de relation personnelle. Avec le Racing, l'année dernière, je n'ai pas beaucoup parlé aux entraîneurs parce que mon français n'était pas très bon, mais cette année je m'entends très bien avec Mike, je discute beaucoup avec lui et je lui ai beaucoup parlé de cette situation. C'est la même chose avec Toto (Laurent Travers) et Yannick Nyanga", affirme-t-il au Sunday Times.

Dans cette interview, l'un des meilleurs ouvreurs du Top 14 explique qu'un point de divergence s'est immiscé entre lui et Townsend il y a maintenant un an lors du tirage de la Calcutta Cup : "Notre plan de match de l'année dernière tournait beaucoup autour des statistiques et des coups de pied, et pour moi ce n'est pas du rugby." Selon Russell, "il est difficile pour les autres joueurs de dire quoi que ce soit car ils sont sous contrat avec la Fédération écossaise."  

Cependant, l'ouvreur du Racing tenait à s'assurer que ses coéquipiers ne pensent pas qu'il quitte le navire, qu'il "tourne le dos à son pays". Pour lui, c'est de l'ordre du personnel entre Gregor Townsend et lui : "Je crois que nous avons besoin de changement, ça doit évoluer dans une voie différente. Nous suivons une route et ça ne marche pas pour nous, et surtout ça ne marche pas pour moi", déclare Russell au Sunday Times.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100698 points
  • il y a 4 ans

le problème des gens qui ont eux mêmes un problème avec l'alcool c'est qu'ils n'ont pas l'impression d'en avoir un

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News