Quel type de Rugbyx es-tu ?
Quel type de Rugbyx es-tu ?
Tu penses qu'on va gagner la Coupe du monde "parce qu'on est Français" ? Félicitations, tu es un Rugbyx.

Replaçons d’abord le terme dans le contexte. A l’origine, l’expression vient de “Footix”, tirée du nom de la mascotte de France 98. Elle désigne l’archétype du supporter qui parle beaucoup, mais qui ne sait pas grand-chose. Pas forcément méchant, il est toutefois persuadé d’avoir la science infuse, critique sans arguments, et enchaîne les clichés sur son sport avec brio. De quoi faire passer Jean-René (le petit vieux de ton club) pour un expert, alors que ce dernier tient le bar du club-house depuis le dimanche matin…

On est tous le Footix de quelqu'un, comme on est tous le con d'un autre,’ rappelle Les Cahiers du Football. Bref, si le rugby n’échappe pas au phénomène, il y aura toujours quelqu’un pour te rappeler qu’il connaît mieux le rugby que toi. Mais on a décidé de t’aider à y voir plus clair dans les profils qui pourraient s’en prendre à toi.

Et toi, es-tu un Rugbyx ? Si oui, lequel ? Poursuis ta lecture si tu oses le découvrir...

Le Jean-Michel Apeuprix

Lui se la joue expert… de l’à peu près, dans les noms des joueurs comme dans ceux des équipes. Confondre le Stade Français et le XV de France ? Oui, c’est possible. Parler de Four Nations au lieu du Rugby Championship ? Encore plus souvent. Attention, il peut plaider l’erreur d’étourderie.

  • La phrase qui te trahit : “Le Racing Club de Toulon
  • Comment te gérer : en t’envoyant passer des vacances sur la Rade. Pas sûr que l’accueil soit des plus chaleureux.

Le Chauvinix

Fier de son équipe de coeur, il en fait souvent (beaucoup) trop sur les réseaux sociaux. Au-delà de son chauvinisme un peu lourdingue, sa principale activité sur internet est de rappeler que son équipe à lui forme des joueurs, et occupe le haut du classement des JIFF. Sauf que...

  • La phrase qui te trahit : “Fickou, c’est un mec de Toulouse !” Marche aussi avec Alldritt et Bourgarit pour les supporters rochelais.
  • Comment te gérer : En te rappelant que recruter un joueur à 18 ou 20 ans n’est pas un motif de formation.

Le OUUUUUUHix

Aussi insupportables que les Woo Girls d’How I Met Your Mother, il y a cette personne qui crie sur absolument TOUTES les percussions ou les gros plaquages. Offensif… ou pas, la plupart du temps. Insupportable.

  • L’onomatopée qui te trahit :OUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH !
  • Comment te gérer : En te mettant un énorme timbre à l’entraînement le mardi suivant. Un vrai.

Le Chabalix

L’un des problèmes du rugby français, c’est qu’il n’a pas une grande star, connue dans les cours de recré ou par la ménagère de moins de 50 ans. En attendant l'avènement national d’un Ntamack, le public moins averti s’en remet à Sébastien Chabal, quand on lui demande quel est son joueur préféré. Gênant, et symbolique de la place du ballon ovale en France.

  • La phrase qui te trahit : “J’aime bien le rugby, en plus Michalak il est trop beau.
  • Comment te gérer : Il n’y a pas à te gérer. C’est vrai qu’il est très beau, Michalak.

Le modix

Peut-être le pire profil : depuis que tu le connais, ce “supporter” à changé une demi-douzaine de fois d’équipes préférées, en fonction de la mode. Toulouse quand vous étiez petits, le Stade Français à l’époque Guazzini, Toulon parce qu’il y avait Wilkinson, Brive parce que ça fait décalé… Bientôt, ce sera le tour de Vannes.

  • La phrase qui te trahit : “Je suis Vannes depuis la Fédérale 1, j’avais compris qu’ils iraient loin…” Mais quand tu lui demandes de citer un joueur, le modix bégaie.
  • Comment te gérer : en ressortant les photos de toi avec les maillots de tes anciennes équipes préférées, quand tu clames ton amour pour une nouvelle.

Le Savéix

Le cas Julian Savea va nous servir d’exemple. Penser que le Kiwi allait marcher sur le Top 14 alors qu’il ne mettait plus un pied devant l’autre depuis 2015 montre à quel point une personne influente du monde du rugby peut n’y connaître absolument rien. Imagine alors les analyses de Michel, 2ème centre en Excellence B, qui t’explique le rugby de A à Z, où t’annonce que tel ou tel joueur est “une machine” parce qu’il a vu une compilation sur Youtube.

  • La phrase qui te trahit : “Je vais demander un test ADN. Ce n'est pas Savea qu'on a récruté mais "Savéapas". Ils ont dû le changer dans l'avion.”
  • Comment te gérer : en t’offrant un abonnement à Sky Sports.

L’arbitrix

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, mais bizarrement, il ne viendrait pas à l’idée de ceux qui critiquent les arbitres de prendre un sifflet, et d’aller sur le pré… Le pire, c’est qu’ils insultent les officiels sans connaître les règles, la plupart du temps. Une plaie.

  • La phrase qui te trahit : “XXX c’est un vendu”, “enc*** l’arbitre”, “de toute façon, Nigel Owens ne nous aime pas…
  • Comment te gérer : le règlement World Rugby, c’est par ici.

Le Fantasquix

Souvent réservé aux commentateurs, cette catégorie joue à fond sur les clichés entourant certains joueurs. Un Fidjien est souvent fantasque ©, alors qu’un troisième-ligne français de couleurs est forcément “le nouveau Betsen” ou “le nouveau Nyanga.” Et peu importe si leur style de jeu ne correspond pas du tout.

  • La phrase qui te trahit : “Danny Cipriani, le bad boy…”, “Le fantasque Quade Cooper
  • Comment te gérer : en t’offrant un dictionnaire de synonymes.

Le Guitounix

Ah, les mecs qui retournent leurs vestes… Après trois bons matchs, un joueur mérite de jouer avec les Bleus. Ton chouchou se troue sur une rencontre ? Il est dans une mauvaise passe ? Se blesse souvent ? Il devient un véritable paria : fini l’emballement, il est temps de le conspuer. A noter que les sélectionneurs du XV de France font pareil avec les numéros 10 des Bleus depuis plus de dix ans.

  • Les tweets qui te trahissent3 novembre 2016 :Putain mais Guitoune il est trop nul, il n’a rien faire au @stadetoulousain!” / 15 février 2019 : Guitoune waaah la machine, ça fait tellement plaisir de le voir briller chez nous !” 
  • Comment te gérer : OCTOGONE

Le All Blix

Ce fan de rugby a découvert le ballon ovale à l’école de commerce. Pris par le virus, il intègre l’équipe de son école mais craint d’être charrié parce qu’il ne sait pas ce qu’est une chistéra ou n’a jamais entendu parler de Joe Mbu. Parce qu’il découvre que les Bleus sont nuls, il décide donc de supporter les All Blacks. Son joueur préféré ? Sonny Bill Williams.

  • Le tatouage qui le trahit : ce bon vieux mix entre un tatouage tribal et maori. Que tu sois originaire de Picardie ne t’a pas convaincu que c’était une mauvaise idée.
  • Comment te gérer : t’inscrire à Tattoo Cover plutôt que de te faire regarder les matchs du XV de France.
Tu ne réponds à aucun de ces profils ? Félicitations, tu n’es pas un Rugbyx. De quoi rendre fier tes proches.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Caesar
    409 points
  • il y a 3 semaines

Y a aussi celui qui parle a tout va de facteur X. Oui Lartot c'est à toi que je pense 😂

@Caesar

"L'arme fatale" marche aussi !

les deux pires, de loin, pour moi: les All Blix et les Arbitrix.

  • Seyfr
    3095 points
  • il y a 3 semaines
@Rémi teLamettra

En Top 14 y a énormément d'arbitrix

Je me suis bien marré à la lecture de cet article, c'est d'autant plus drôle que c'est très juste!

Dans la catégorie Fantasquix, je ne peux pas croire à un oubli de votre part, c'était fait exprès pour chacun s'exclame devant son écran:

La phrase qui te trahit : “Danny Cipriani, le bad boy…”, “Le fantasque Quade Cooper”...

"ET LE COURAGEUX MIKE BROWN B*RDEL!"

Et n'oubliez pas l'Obélix qui passe deux heures à se parer de sa panoplie de supporter (braies, tresses et casque cornu), deux heures à picoler en avant match, 80 minutes entrecoupées de la mi-temps à brandir son drapeau en entonnant quelques encouragements bien sentis, et deux heures à refaire le match à la buvette en se faisant photographier avec ses admirateurs. Ne le ratez pas, il en a toujours un dans tout club de Top 14 qui se respecte…

  • spir
    14617 points
  • il y a 3 semaines

De la lecture de ce nième article supposément humourugbystix, je déduis que l'humourugby ne tient la route (n'a de bons appuis), s'il la tient (s'il en a), qu'à l'échelle qui va de 3 mots à trois phrases.

Hommage à un disparu des années 80 (et avant !) :
Epongemagix !

  • Placeb35
    6051 points
  • il y a 3 semaines

Et le 3ememitempstix vous l'avez oublié celui-là

  • hasiotus
    1233 points
  • il y a 3 semaines
@Placeb35

Y en a beaucoup à Vannes de ceux là!

  • Placeb35
    6051 points
  • il y a 3 semaines
@hasiotus

En Bretagne en général, ayant joué du côté de Rennes, je ne peux que confirmer, même quand j'y reviens de passage j'ai toujours une bière qui m'attend

  • breiz93
    34273 points
  • il y a 3 semaines
@Placeb35

Une seule...?

  • math1907
    8022 points
  • il y a 3 semaines
@Placeb35

C'est curieux, ça n'attend pas longtemps normalement une bière dans le 35!?😉

@Placeb35

Une fierté régionale

  • hasiotus
    1233 points
  • il y a 3 semaines

Moi ça serait plutôt le Respectix ou le Valeurix, je râle après tous ceux qui osent critiquer l'arbitrage ou qui sifflent les buteurs et du coup je passe pour le gros lourd de service 😁

  • Persona
    4034 points
  • il y a 3 semaines

Je ne connaissais pas Joe Mbu...

  • breiz93
    34273 points
  • il y a 3 semaines

J'en connais qui cumule plusieurs profils...

On pourrait les appeler " LES GRANDS CHELEMIX" ou "RUGBYX carré" ou encore "RUGBYX cube"

"Quel type de Rugbyx es-tu ? "
Celui qui franchit le rugbyx con ?

  • breiz93
    34273 points
  • il y a 3 semaines
@lelinzhou

Celui qui se prend pour César, mais qui finira Pompée ...

@breiz93

Félix Faure jouait au rugby ?

  • Ahma
    73592 points
  • il y a 3 semaines

J'en connais quelques-uns ici qui vont avoir du mal à choisir leur catégorie, ils n'ont que l'embarras du choix.
Je compte bien sûr sur eux pour me dire à laquelle j'appartiens.
Une pensée pour Team ou Dusqual, qui sont les grands oubliés, pas de Pavix ni de Minusculix.

Viens de m'apercevoir que l'adresse pour le sourire du jour n'est pas bonne, rectification :
https://lelinzhou.blogspot.com/2019/05/le-sourire-du-24-mai.html

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News