LES RÉGIONS DU RUGBY : à quoi ressemblerait une équipe composée de joueurs issus du Côte Basque Landes Béarn ?
LES RÉGIONS DU RUGBY : à quoi ressemblerait une équipe composée de joueurs issus du Côte Basque Landes Béarn ?
En séparant la France en onze grandes régions, on a imaginé à quoi ressemblerait une équipe composée de joueurs issus d'une et même région. Premier épisode avec l'ancien comité Côte Basque Landes.

"J’ai joué quatorze ans avec le Comité Côte Basque Landes, on avait une machine de guerre. Il y avait quatre joueurs du Biarritz Olympique, deux ou trois de l’Aviron, il y en avait de Dax, de Mont-de-Marsan, Hagetmau, Saint-Jean-de-Luz. J’ai joué contre l’Afrique du Sud, la Nouvelle-ZélandeOn les a battus !" L'ancien pilier du BOPB, Pascal Ondarts, ne s'en cache pas. Pour lui, une fusion serait essentiel pour le développement et le renouveau du rugby au Pays Basque. "Il ne faut pas écouter les vieux supporters, pour qui on a beaucoup de respect. Mais c’est fini ça, tout a changé. Si on veut avoir des résultats, il faut remettre en question le rugby en général."

Si l'idée d'un super club basque - au moins chez les Seniors - a pour le moment été abandonnée, nul doute que ce vieux serpent de mer risque de faire à nouveau parler de lui, tant que l'Aviron Bayonnais et le Biarritz Olympique évolueront en Pro D2, sans grande perspective d'avenir.

Pau en nouvel étendard

Pour autant, notre super région comprend l'ancien comité Côte Basque Landes (qui a disparu suite à la création des Ligues), mais aussi le Béarn, de par sa proximité géographique, comme le Midi-Pyrénées sera associé à l'Armagnac Bigorre dans un prochain épisode. Notre équipe compte donc toujours un représentant dans l'élite du rugby français, avec la Section Paloise. Très ambitieux, le club béarnais compte de nombreux étrangers dans son effectif, mais fait tout de même jouer quelques joueurs du cru. Le meilleur exemple ? Thibault Daubagna, sélectionné avec les Baabaas, où le Landais Quentin Lespiaucq-Brettes.

Les Landes, justement, sont fièrement représentées en Pro D2 par le Stade Montois, actuel 2ème du classement, et régulièrement invité en phases finales. Mont-de-Marsan est donc le deuxième club de la région. Derrière Bayonne et Biarritz, il faut aller regarder en Fédérale 1, où l'historique US Dax vient d'échouer. Saint-Jean-de-Luz, Anglet, Tyrosse, Oloron et Nafarroa évoluent également au plus niveau amateur.

Une machine de guerre, et du monde à la charnière

Alors, à quoi ressemblerait une équipe composée de joueurs issus du Côte Basque Landes Béarn ? On vous le dit de suite : une telle formation aurait de quoi faire changer d'avis les supporters quant à une éventuelle fusion. Encore faudrait-il que tous les joueurs figurent dans l'équipe. Pour établir la sélection, c'est la première licence dans le premier club de chaque joueur qui a été prise en compte.

Si le XV de France ne sélectionnait que des joueurs de Côte Basque Landes Béarn pour le Mondial 2019 :

Arrières / Ailiers : Mathieu Acebes, Yoann Laousse Azpiazu, Julien Dumora, Teddy Thomas, Martin Laveau

Centres : Olivier Klemenczak, Jean-Baptiste Dubié, Dorian Laborde, Peyo Muscarditz

N°10 : Camille Lopez, Matthieu Ugalde

N°9 : Maxime Lucu, Yann Lesgourgues, Thibault Daubagna

3ème-lignes : Alban Placines, Charles Ollivon, Baptiste Chouzenoux, Wenceslas Lauret, Alexandre RoumatJulien Tastet

2ème-lignes : Arthur Iturria, Cyril Cazeaux, Thibault Lassalle, Damien Lagrange

Piliers : Ximun Bessonard, Pello Ezpeleta, Aretz Iguiniz, ?, ?

Talonneurs : Anthony Etrillard, Quentin Lespiaucq, Yohan Beheregaray

Bilan ? Il faut regarder des joueurs mis de côté dans cette hypothétique sélection pour se rendre compte du potentiel d'une telle équipe. Sur le triangle d'attaque, Romain Buros (Avenir Aturin), Pierre Justes ou Julien Tisseron n'auraient pas fait tâche, à l'instar de Bastien Pourailly (Barbarians), Lucas Tauzin (France U20) ou Iban Etcheverry (France U20). Mais c'est à la charnière où le choix est le plus difficile : Florian Cazenave (Argelès Gazost) et Clément Darbo sont absents, comme Romain Lonca, Adrien Latorre, Franck Pourteau, Antoine Hastoy, Matthieu Ugalde ou Rémi Talès... 

Chez les avants, c'est moins difficle : la grosse faiblesse étant le réservoir de piliers parmi les joueurs de Top 14 et Pro D2.

Côte Basque Landes
1
Iguiniz
2
Lespiaucq
3
Bessonard
4
Cazeaux
5
Iturria
6
Lauret
8
Ollivon
7
Placines
9
Lesgourgues
10
Lopez
11
Laveau
12
Dubié
13
Klemenczak
14
Thomas
15
Dumora

Mise à jour : dans une première édition de l'article, Baptiste Serin (Parentis ; Landes) et Lionel Beauxis (Louey Marquisat) figuraient dans l'équipe, mais leurs clubs respectifs évoluent en Côte d'Argent et Armagnac Bigorre. Vous avez été nombreux à nous rapporter ces erreurs, d'où les modifications, nos excuses aux intéressés !


Prochainement dans la série "Les Régions du Rugby" : 

  • ALPES / LYONNAIS / DROME ARDECHE
  • ALSACE /  LORRAINE / FRANCHE COMTE / BOURGOGNE : Grand Est
  • AUVERGNE / LIMOUSIN / CENTRE

  • BRETAGNE / PAYS DE LA LOIRE / POITOU CHARENTES : Grand Ouest

  • COTE D’ARGENT / PERIGORD AGENAIS

  • COTE D’AZUR / PROVENCE / CORSE

  • FLANDRES / NORMANDIE : Grand Nord

  • ILE DE FRANCE
  • LANGUEDOC / PAYS CATALAN
  • MIDI PYRENEES / ARMAGNAC BIGORRE



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Merci pour cet article.
maintenant , osez pousser plus loin : à quoi ressemblerait une ligue fermée avec ce même découpage. ?

c'est l'esprit des franchises/province qui anime nos amis Néo-zed, Irlandais...

Et Scott ? Vous l'prendriez pas comme un Français qd-mm !

  • ced
    95977 points
  • il y a 7 mois

et les gars vu les débats que ça provoque pensé que Perpignan n'est pas en Occitanie sinon ça va chauffer les oreilles

  • ced
    95977 points
  • il y a 7 mois

vous commencez par entamer cette tache par une fusion Basques
au Rugbynistère y a pas à dire vous êtes couillus

Je trouve l'exercice super sympa.. ça me rappelle lorsqu'on était petit et qu'on se faisait des championnats sur le papier. Qu'on jouait les sélectionneurs et qu'on créait des championnats fictifs. Le tout, joué avec des dés. Et la Gameboy fût!! .. Bref... Sympa. Mais seulement peut-être revoir un peu "les fusions" géographiques.. Je sais que c'est peut-être pour simplifier les choses, mais y'a des choses qu'on ne peut simplifier.

Sans le vouloir, c'est une projection vers le rugby des provinces - tel qu'il est visualisé dans l' "anglosaxophonie" -. L'histoire du rugby français bloque (malheureusement!!) la fusion dans beaucoup de lieux. Un club basque (fusionnant Bayonne et Biarritz) n'aurait-il pas de meilleurs résultats dans notre ovale? Quid des historiques? (Par exemple, l'ASB avec le MHR) Au final, devons-nous envisager un mini tournoi entre les européens du Top 14, les iliens du Top 14, les sudistes (AFS, AUS, NZL) du Top 14 et le XV de France?

Je veux bien lire parfois quelques "coquilles", mais alors là on atteint le summum ! Cher Clément Suman, rassurez moi, vous découvrez le monde du rugby depuis quelques jours non ? Car si ce n'est pas le cas, il va falloir vous y mettre sérieusement ou envisager un stage ailleurs (France Football ou Tennis Magazine selon votre réelle spécialité…) ! Bon, reprenons dans l'ordre :

* d'abord le couplet sur Ondarts dont on se demande d'où cela sort et où il veut en venir… Ecrit comme ça, on croirait qu'une sélection du Comité CBL a battu la NZ et l'AfSud, mais passons… Je retiens + le très contradictoire : "Il ne faut pas écouter les vieux supporters, pour qui on a beaucoup de respect". En gros, les anciens supporters historiques, on en a rien à carrer de leur avis ! Et ensuite, il faudrait "remettre en question le rugby en général pour que le rugby Basque ait des résultats" ! Ah bon ? Mais pourquoi alors, lorsque le rugby Basque allait "bien", les mêmes personnes ne trouvaient rien à redire sur la formation, sur le jeu pratiqué et donc sur le rugby en général ?? Si je comprends bien Ondarts, il faut donc tout remettre à plat pour laisser une place au rugby Basque ? Celui-ci se considère t-il donc + légitime que d'autres ? Une place est-elle réservée d'office au rugby Basque parce que c'est lui ? Je trouve ça un peu orgueilleux avec une bonne dose de mauvaise foi de sa part, mais on a l'habitude d'entendre cela chaque intersaison lorsque le vieux serpent de mer refait surface !

* Mais continuons. D'emblée, le paragraphe sur la Section Paloise ferait bondir un mort ! On y apprend donc que la Section serait le dernier bastion en Elite du (feu) Comité Côte Basque-Landes ! A ce moment là, je frôle le malaise vagal ! Le Comité du Béarn, vous en avez déjà entendu parler ? Visiblement non, pas plus que le Comité Côte d'Argent ou le Comité Armagnac-Bigorre puisque pour vous le Pays Basque "essaimerai" jusqu'en Gironde au nord et jusque dans le 65 à l'Est en comprenant la Bigorre, le Béarn et la côte d'Argent donc ! Sacrée expansion de territoire quand même ! Du coup, votre article prend sacrément du plomb dans l'aile, et on continue avec Oloron >> Comité du Béarn. Mauléon et l'Avenir Aturin ? Comité du Béarn. Argelès-Gazost ? Comité Armagnac-Bigorre ! Parentis ? Comité Côte d'Argent !

Du coup, il va vous falloir refaire toute votre équipe car vous avez bien la moitié d'entre elle qui n'est pas issue du Comité Côte Basque-Landes, et il n'y a donc plus aucune pertinence entre la réalité et le but de votre article ! Pèle-mêle, vous pouvez retirer Dumora, Lopez, Beauxis, Serin, Daubagna, Iturria, Lassalle, Béhérégaray, Buros, Pourailly, Cazenave, Darbo, Latorre, Pourteau, Hastoy, etc... de votre équipe issue du Comité CBL ! Et je vois qu'à venir, on aura droit à l'équipe issue des Comités Midi-Pyrénées + Armagnac-Bigorre... Mais comment allez-vous faire pour le Comité Armagnac-Bigorre puisque vous l'avez déjà "inclus" aujourd'hui comme appartenant au Comité CBL ?? Idem pour le Comité d'Argent prévu + tard avec le Périgord-Agenais.... Et aucune mention nulle part du Comité du Béarn qui doit être pour vous un "no man's land"... Mais on a bien compris que vous saviez situer sur une carte le Pays Basque, c'est déjà un bon début, même s'il vous faudra un peu en revoir les limites territoriales et sportives ! Pour le reste, c'est pas brillant…

@canto7king

Le post a fait reagir le titre a changé.

  • epa
    32784 points
  • il y a 7 mois
@canto7king

"Celui-ci se considère t-il donc + légitime que d'autres ?" Question étonnante. Donner son avis c'est se considérer comme plus légitime? Qui a le droit de donner son avis alors?
Pour le reste c'est intéressant et bien argumenté. 🙂

  • Pianto
    28685 points
  • il y a 7 mois

C'est un peu capilotracté tout ça entre côte basque Landes pour la majorité mais Bearn pour certains, côte d'argent Serin et même Armagnac-Bigorre pour Beauxis...

  • Rupeni
    2010 points
  • il y a 7 mois

Dommage qu'il n'y ai pas une équipe "Outre-mer", elle pourrait avoir de la gueule. Même si paquet de joueurs en sont seulement originaires, comme les frères Tao, ou Yann David.

Bon boulot !
Même si ce genre d'équipe locale n'a plus vraiment la côte, l'exercice est vraiment sympa !

J'attends avec impatience ... tous les autres. 🙂

Tu vois mon fils ce qui t'arrives si tu touche à la drogue... La drogue c'est mal. 😊.



Les noms ronflant ne font guère rêver le supporter que je suis, certains font même fuir, et n'ont d'ailleurs jamais fait une équipe, un budget, ou même apporté les réponses aux multiples questions qui se posent naturellement. Du coup on va rester comme on est, vous comprendrez les plans foireux ....oublié pas qu'on a brûlé des sorcières pour moins que ça, c'est un coup à croire que vous êtes possédé par le démon...

  • Bantry
    6360 points
  • il y a 7 mois

J'ai hâte de voir le grand ouest!!

  • Nbat64
    8209 points
  • il y a 7 mois

Hum le Béarn avec Pays Basques-Landes ??!!

Serin est cote d'argent

  • Ahma
    73802 points
  • il y a 7 mois
@Yionel ma star

"C'est la première licence dans le premier club de chaque joueur qui a été prise en compte", donc dans les Landes pour Serin.

@Ahma

Sa premiere licence c'est a parentis, c'est dans les landes mais comite cote d'argent. C'est le cas pour plusieurs clubs du nord des landes

  • Ahma
    73802 points
  • il y a 7 mois
@Yionel ma star

Ah OK, j'ignorais. Puis je m'aperçois que j'avais lu l'article trop vite, je croyais qu'ils ne se basaient pas sur les limites des comités mais apparemment si.

  • oZbeck
    26065 points
  • il y a 7 mois

J'attends avec impatience la sélection bretonne mais comptez pas sur moi pour ressortir les crampons pour boucher les trous

@oZbeck

Si on prend les mecs qui ont des racines on a, en plus de JP Baraque et Arthur Coville, Le Corvec et Le Devedec. L'equipe d'artistes quoi...

ça me fait penser à une chanson de Brassens

Pau c’est pas le comité côte basque Landes les gars, c’est comité du Béarn

  • Ahma
    73802 points
  • il y a 7 mois
@OnVaLesDestroncher

Les subdivisions retenues pas le Rugbynistère ne correspondent pas aux limites des comités, ils ont fait des regroupements plus larges.

  • Jacq4y
    220 points
  • il y a 7 mois
@Ahma

Ecrire n'importe quoi n'est pas excusable : Pau n'est pas du tout en Côte Basque, ni dans les Landes. Alors on appelle ça équipe d'Aquitaine Sud si on veut, mais pas Côte Basque-Landes... Et effectivement Serin est issu de la Côte d'Argent. Bref, on remplit des pages web avec des anecdotes sans intérêt.

  • Ahma
    73802 points
  • il y a 7 mois
@Ahma

N'importe quoi mon gars, lis avant de parler.

@OnVaLesDestroncher

On a définitivement perdu la cote d'amour Isabelle...

Derniers articles

Réseaux Sociaux
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News