Le Top 5 / Flop 5 du week-end (15/03 au 17/03)
Le Tournoi et le Super 15 à l'honneur cette semaine.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Cette semaine, Top 5 / Flop 5 fait la part belle au Tournoi des 6 nations A et B ainsi qu'au Super Rugby avec les Chiefs. La Pro D2 n'est pas en reste avec de nombreux succès importants.
Pas de Top 14 le week-end dernier mais une dernière journée de 6 nations riche en rebondissement avec la victoire des Gallois ainsi que la déroute des Irlandais. Une 24ème journée de Pro D2 qui a vu les mal classés se rebeller et un cinquième tour de Super 15 théâtre d'un nouveau succès des Chiefs.

Les TOPS

Pays de Galles

Il fallait sans doute être un bookmaker avisé pour parier sur la victoire finale des Gallois dans cette édition 2013 du Tournoi. Car après 7 défaites de rang, les Diables rouges n’avaient pas commencé la compétition européenne dans la peau du favori, à l’inverse des Anglais. Ces mêmes Anglais logiquement battus lors de l’ultime journée par une sélection galloise de retour à son meilleur niveau malgré un premier match raté contre l’Irlande. Finalement, le Pays de Galles a su renouer avec ses valeurs et produire le jeu qui lui avait permis de remporter le Grand Chelem l’an passé.

Les débuts prometteurs de Vahaamahina

Propulsé sur le devant de la scène lors du dernier match de la France dans le Tournoi par un Saint-André en recherche de puissance et de jeunesse, le jeune joueur de Perpignan, Sébastien Vahaamahina est aujourd’hui une des satisfactions françaises. Si ses 99 minutes de jeu ne permettent bien évidemment pas de juger totalement de la fiabilité du bonhomme, sa marge de progression reste énorme. A 21 ans seulement, Vahaamahina fait logiquement faire partie des joueurs à suivre en vue du mondial anglais.

Equipe de France féminine

Auréolées de deux victoires dont un magnifique succès face à l’Angleterre à Twickenham, les Françaises ont terminé le Tournoi en beauté en écrasant la sélection écossaise 76 à 0. Puissantes devant, les Tricolores ont également fait parler leur vitesse derrière pour facilement dominer leurs homologues, sans doute désabusées après quatre défaites consécutives dans la compétition. Les Françaises terminent, elles, deuxièmes de cette édition 2013. Une très belle place certainement emprunte de quelques regrets après les courtes défaites en Italie et en Irlande.

La révolte des menacés à la relégation en Pro D2

A l’occasion de la 24ème journée de Pro D2, plusieurs équipes de bas de tableau ont fait le boulot à domicile pour engranger les points et éviter la relégation. Aussi, Béziers, avant-dernier, s’est imposé face à un sérieux prétendant à la montée, La Rochelle (31-25). Dans le même temps, Dax a dominé Carcassonne (22-9), Aix-en-Provence a contenu Narbonne (28-22) et Auch a grappillé des points sur Albi (22-10). La lanterne rouge Massy pourra nourrir de gros regrets après sa défaite 29-26 sur la pelouse de Tarbes.

Les Chiefs qui gagnent encore à l'extérieur

Attendue au tournant après son titre en 2012, la franchise des Chiefs répond présent en ce début de saison en dominant la conférence néo-zélandaise. Pour le moment, seuls les Stormers sont parvenus à dominer le champion en titre (36-34) lors de la quatrième journée de Super 15. Précédemment, les Chiefs ont étrillé les Highlanders (27-41), puis écrasé les Cheetahs (45-3). La semaine passée, les Néo-Zélandais ont connu leur troisième victoire à l’extérieur sur la pelouse des Kings (24-35). A l’heure actuelle, seuls les Brumbies ont réalisé un meilleur début de saison.

Les FLOPS

L'Irlande défaite à Rome

A la faveur d’une meilleure différence de points, les Irlandais n’ont pas terminé à la dernière place du Tournoi des 6 nations. Eux, qui avaient si bien entamé cette campagne 2013 en dominant le champion en titre gallois sur sa pelouse, ont finalement terminé par une défaite ô combien symbolique contre l’Italie (22-15). Un peu à l’image du XV de France, les Irlandais n’ont pas démérité, notamment face à l’Angleterre (6-12), mais la défaite en Ecosse (12-8) et ce dernier revers en Italie n’ont rien de rassurant pour l’avenir du trèfle.

La Roumanie qui échoue de peu

Opposée au tenant du titre géorgien lors de l’ultime journée du 6 nations B, la Roumanie a manqué l’occasion de remporter la compétition en concédant le nul (9-9) sur sa pelouse. A la faveur de ce point difficilement marqué à Bucarest et grâce à son goal average supérieur à son adversaire, la Géorgie est donc devenue championne d'Europe 2013. Les Roumains pourront difficilement se consoler avec cette deuxième place.

L'Espagne à la peine

Les Ibériques n’ont finalement remporté aucun de leurs matchs dans ce premier championnat qualificatif pour le Mondial 2015. Accrocheurs contre la Belgique (21-21), les Espagnols ont une nouvelle fois concédé le nul face à leurs voisins portugais (9-9). Dans une rencontre marquée par quatre cartons jaunes distribués équitablement, l’Espagne est passée tout proche de la défaite et peut remercier son ouvreur, Simpson, pour sa pénalité réussie à la 80ème minute. Un résultat qui ne satisfait cependant aucune des deux équipes puisqu’elles devront batailler avec la Belgique pendant la saison 2013/14 pour éviter la descente.

Les Highlanders en perdition

Si les Chiefs cartonnent en tête du Super 15, les Highlanders font grise mine dans les bas-fonds du classement. Malgré un très bon recrutement à l’intersaison (Tony Woodcock, Ma’a Nonu ou encore Brad Thorn) et la présente d’internationaux tels que Osea Gear ou Ben Smith, la franchise basée à Dunedin compte trois défaites en autant de matchs. Pire encore, ces trois revers ont eu lieu chez elle. Une spirale négative qu’il va être compliqué d’inverser sur la pelouse des Chiefs ce vendredi.

Les Waratahs qui ratent le coche

Pas au mieux dans la conférence australienne avec une seule victoire au compteur, les coéquipiers du Wallaby d’Adam Ashley-Cooper ont raté le coche vendredi dernier sur leur pelouse lors de la réception de la franchise sud-africaine des Cheetahs. Outre la perte d’un de leurs joueurs cadres, Berrick Barnes (touché à la main), les Waratahs ont échoué à un point seulement de leur adversaire du jour (26-27). Une défaite rageante alors qu’ils menaient à la mi-temps malgré l’essai ultra rapide de Ebersohn pour les Cheetahs après 52 secondes de jeu.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CedricH
    15270 points
  • il y a 7 ans

Plus que pour la Roumanie que l'on n'attendait pas au niveau de la Georgie, le vrai flop, c'est l'Espagne, qui était bien plus ambitieuse au début de cet exercice, et après avoir réalisé leur meilleure campagne...
On va voir comment elle va réagir, ayant la qualification pour le mondial en vue.
Le Portugal, lui, n'arrive plus à décoller... :/

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News