Le Top 5 / Flop 5 du week-end (1/11 au 2/11)
Le Top / Flop du week-end est de retour.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Top / Flop est de retour et revient sur l'actualité chargée du week-end rugby en vidéo. N'hésitez pas à donner votre avis sur nos choix.

LES TOPS

La victoire de Bayonne et les larmes de Spedding

L'image a ému l'ensemble du rugby français ce week-end : celle d'un Scott Spedding en pleurs à l'idée de rejoindre pour la première fois le XV de France pour un stage de préparation au match du 8 novembre face aux Fidji. Elle vient conclure une soirée parfaite pour l'arrière d'origine sud-africaine et son club, l'Aviron Bayonnais. Tombeurs de l'ASM à Jean-Dauger, les Basques ont réalisé un petit exploit face à Clermont, leader du Top 14 avant la rencontre. Dans le sillage du duo Spedding-Ollivon, l'Aviron se permet même d'empêcher les Jaunards de décrocher un bonus. Et remonte à la 9e place du classement, à seulement quatre points de la 6e place qualificative.

L'ambiance à Chicago

Il y a d'abord le score, certes. Une large défaite (6-74) pas vraiment surprenante quand on s'appelle les Eagles américains et qu'on reçoit les All Blacks néo-zélandais. Volontaires pendant 80 minutes et profitant de l'apport de ses cadres exilés en Europe, l'équipe américaine n'a néanmoins pas existé face au Néo-Z. Mais parlons du contexte : une ambiance de folie et un stade mythique à guichets fermés : 61 500 spectateurs étaient réunis au Soldier Field de Chicago. Il y a quelques mois, on vous disait que le nombre de licenciés au pays de l'oncle Sam étaient en plein boom, dépassant le million. Les USA veulent développer le rugby, c'est une certitude. Et c'est une bonne nouvelle.

Le match Barbarians – Wallabies

Difficile d'isoler LE match du week-end tant le spectacle fut au rendez-vous, en Top 14 ou ailleurs. Mais la palme revient à la rencontre opposant les Baabaas aux Wallabies, remportée de justesse par ces derniers (36-40). Onze essais, des gestes de folie et des relances venus d'ailleurs. Les supporters présents à Twickenham en ont eu pour leur argent.

Mont-de-Marsan

Ca y est, la Section Paloise est tombée ! Après huit matchs remportés sur huit, les Béarnais occupaient la tête de la Pro D2, loin devant l'USAP. Mais ce week-end, les coéquipiers de Damien Traille et Jean Bouilhou sont tombés dans les Landes, face au Stade Montois, vainqueur 15 à 6. Dans un championnat plus serré que jamais, cette victoire permet à Mont-de-Marsan d'occuper la 4e place du classement, ce qui confirme un bon début de saison pour une équipe qu'on attendait pas forcément à ce niveau.

Adam Jones

Mettre Adam Jones dans les tops ? Impossible il y a quelques semaines où la méforme du pilier international gallois l'avait empêché de faire partie du squad de Warren Gatland pour la tournée d'automne. Mais face au Munster, Jones nous a fait rire en tentant un drop pour le fun, quand son équipe profitait d'un avantage. Le joueur de Cardiff nous rappelle que parfois, il convient de ne pas se prendre au sérieux.



Retrouvez les Flops en page 2.

LES FLOPS

Le Castres Olympique

Vainqueur en 2013, finaliste en 2014... et dernier en 2015 ? La trajectoire du CO est aussi incompréhensible qu'inquiétante pour un groupe presque inchangé (seuls Claassen et Dulin sont partis parmi les cadres). Depuis le début de la saison, les Tarnais s'enlisent dans la zone rouge. Pire : la défaite – sans bonus défensif – face à Brive, concurrent direct, fait mal. Car dans le même temps, La Rochelle s'est défait du MHR et Oyonnax a réalisé un exploit sur la pelouse du Racing Metro. Il faut se reprendre, et vite.

Le Racing Metro

Intouchables en Champions Cup (deux victoires), les Racingmen se sont-ils vus trop beaux ? Pensaient-ils que la rencontre face à Oyonnax serait une formalité ? Toujours est-il que les hommes du duo Labit-Travers sont totalement passés à côté de leur match (17-21, score final). L'USO de l'excellent Urdapilleta aurait aussi pu figurer dans les Tops grâce à cet exploit. Les Franciliens vont devoir très vite se reprendre car les poursuivants comme le Stade Toulousain reviennent très vite (et très fort) au classement.

Le LOU

Avec Castres, le LOU est la seule équipe de bas de tableau à avoir perdu ce week-end. Mais contrairement aux Tarnais, les Lyonnais jouaient à domicile, et n'ont pas existé après un début de match pourtant encourageant. L'adversaire du jour ? Un Stade Toulousain en renaissance mais qui était jusque-là incapable de gagner à l'extérieur en championnat (17-41, score final). Si Lyon ne trouve pas de solutions (notamment offensives), la suite risque d'être très dure. Jusqu'à un retour dans l'ascenseur Pro D2 ?

Montauban

Il fallait bien une première : Sapiac est tombé pour la première fois depuis deux ans. Les Montalbanais se sont inclinés (17-18) face à Narbonne et descendent à la 11e place du classement. Un coup dur pour l'équipe qui marque un temps d'arrêt, même s'il faut rappeler que les Tarn-et-Garonnais viennent de Fédérale 1. Réaction attendue sur la pelouse d'Armandie face au SUA.

Le XIII de France

Comment perdre ses moyens en une mi-temps et dire adieu au titre continental ? Allez donc demander au XIII de France, dont la victoire face à l’Écosse laisse un goût amer. Défaits à la sirène face à l'Irlande dans le tournoi européen puis vainqueur des Gallois malgré (déjà) une fin de match difficile, les Français de Richard Agar devaient impérativement s'imposer en Ecosse avec un goal-average important. A la mi-temps, ils menaient 38-6... avant d'encaisser un 14-0 en seconde période. Le sélectionneur s'est déjà dit « déçu d'un tel dénouement. »

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Thanks @Kadova & pas de problème @Bébert !

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Vous poiuvez corriger les Fidji, c'est le 8, pas le 15.

Bayonne à 4 pts de la 6è place: aaaaaaah! Mais aussi à 5 pts de la 13è oooooooooooh!

Ce Top 14 va être terrible

Si ça n'avait tenu qu'à moi, j'aurais mis Laporte dans les Flops.
La façon qu'il a de surjouer l'indigné est insupportable. Marre de le voir pleurer des larmes de sang à chacune de ses sorties. Ca me rappelle Novès dans ses belles années !

Maintenant, ces équipes multimillionnaires aux effectifs pléthoriques, va falloir qu'elles comprennent que les doublons existent et que s'ils veulent que ça s'arrête, il faut le décider au niveau de la Ligue, pas dans les médias.

Qu'ils arrêtent de se donner en spectacle, c'est ridicule !

@ Clément

Il y avait beaucoup d'ironie dans ma citation de M. Troispoints...
Mais c'est vrai que l'ironie, à l'écri, ça ne passe pas bien 🙂

@Papounet

Difficile de trancher avec seulement cinq places dans les Tops et l'USO aurait pu y figurer, on le dit dans le texte. Mais en mettant le RM92 dans les flops, nous souhaitions aussi mettre en avant la perf' d'Oyo.

@Sapiac

L'erreur est réparée, mes excuses pour les Tarn-et-Garonnais :s !

@Bébert

C'était vrai il y a quelques années mais les dernières saisons ont prouvé que les clubs italiens n'étaient plus aussi faciles à battre. Trévise n'est pas un cador mais pas une petite équipe non plus !

Le Racingt intouchable en ChampionsCup ?
OK, battre les Saints, c'est une vraie perf...
Battre Trevise, c'est juste le minimum.
Comme le disait un certain M. Troispoints : une équipe italienne dans sa poule, c'est dix points assurés

@ sapiac76

Mais non, chacun sait que Castres est dans l'Aveyron...
😉

s'il vous plait !!!!grrrrrr Montauban c'est le tarn & Garonne donc on est tarn-et-garonnais pas tarnais (albi, castres, gaillac....)

Pour la beauté du sport je ne mettrais pas le Métro dans les flops mais plutôt Oyonnax dans les tops car je pense que lorsqu'une équipe dite petite bat un gros il est trop souvent dit que ces derniers ont mal joué.
Idem pour Brive par rapport à Castres
Il faudrait peut être reconnaître la valeur des différents groupes et des entraineurs

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Vidéos
Transferts
News
News
News
Transferts
News