Rugby amateur: les universitaires Lyonnais poursuivent leur évolution

Rugby amateur: les universitaires Lyonnais poursuivent leur évolution
Ce dimanche 24 mars les Lyonnais joueront le match de la saison face au RC Pondinois.
Pour sa seconde année d'existence, le Rugby Club Universitaire Lyonnais (RCUL) est reparti sur les mêmes standards en terme de résultats mais travaille aussi activement à son organisation interne.

Cet après-midi face au RC Pondinois, ils disputeront le match le plus important de leur saison. Celui qui décidera de la suite et de leur possible accession en première série. En effet, en cas de victoire lors de ce huitième de finale du championnat de deuxième série de ligue Auvergne-Rhône-Alpes, les Lyonnais s'assureraient une qualification en championnat de France ainsi qu'une montée dans la catégorie supérieure lors de l'exercice 2019-2020. En bref, une saison qui se joue sur un match.

Sacrés champions en troisième série l’an dernier, les étudiants Lyonnais étaient cette saison engagés dans un poule de brassage regroupant quatrième, troisième et deuxième série, une poule qu’ils ont nettement dominé en assurant huit victoires en huit rencontres, dont six bonifiées. Un départ canon à l’image de ce que les Lyonnais avaient réalisé l’an dernier.

Par la suite, cette poule de brassage les a dirigé vers un nouveau mini-championnat de deuxième série. Dans cette poule de quatre d’avantage relevé, les jeunes ont chuté deux fois face à Roche la molière et au Rugby club Villeneuvois. Deux revers qui n'ont pas empêché les étudiants de terminer premier de cette poule pour s’assurer un huitième de finale à domicile. "Ces deux défaites nous ont permis de remettre les pieds sur terre avant d'entamer les phases finales" résume Gautier Abram, l'ailier des jaunes et noirs. 

"On souhaite vraiment s'ancrer dans le territoire"

Pour leur deuxième saison d’existence, on pourrait penser les Gônes soient repartis sur les mêmes standards que l'an passé : des jeunes (moyenne d'âge de 23 ans), des étudiants et surtout beaucoup de victoires. Pour autant, après l’euphorie de la première saison qui a vu le petit poucet soulever le bouclier régional de troisième série et atteindre les demi-finales du championnat de France, le club s’est surtout affairé à poursuivre son organisation et à travailler sur sa pérennisation: « On souhaite vraiment s’ancrer dans le territoire parce que dans Lyon, mis à part le LOU, il n’y a aucun autre club ».

 Si tous les membres du bureaux ont été reconduits, en plus d'une arrivée, tous ont travaillé au développement du club :recherche de nouveaux sponsors, de bénévoles, recrutement... Ici c’est donc le système D qui opère. Et c'est aux joueurs eux-mêmes de s’organiser, de préparer les réceptions, le terrain,laver les maillots, tenir la buvette... Autant de tâches qu'accomplirait un "Pompom moustachu" dans un club de village. "Pour le repas de fin d'année, un de nos sponsors qui tient un restaurant, nous a gentiment prêté la salle ainsi que les cuisines et tous les joueurs ont mis la main à la patte pour préparer le repas, faire la vaisselle, ranger la salle" 

Partenaire d'une école de rugby et création d'une nouvelle équipe

Pour répondre aux obligations de formation imposées par la FFR, le club s’est rapproché de l’école de rugby XR 15. Présents à Lyon depuis 5 ans, cette école de rugby accueille des jeunes filles et garçons des U6 aux U14. « On s’est rapproché de cette école de rugby qui a une ambiance très familiale, c’est un partenariat mais chacun de nous va garder son identité propre ».Pour sceller ce partenariat, cinq joueurs de RCUL ont reçu une formation d’éducateur afin de compléter le staff technique de l'école de rugby. Mais le partenariat ne s’arrête pas là puisque dès la saison prochaine, une équipe U16 verra le jour, afin d’assurer le lien entre l’école de rugby et l’équipe fanion que représente RCUL. 

Une volonté de grandir toujours plus importante pour ce club crée par une bande de copains.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News