Comment éviter un incident diplomatique au Japon durant la Coupe du monde ?

Comment éviter un incident diplomatique au Japon durant la Coupe du monde ?
Au Japon, il y a des règles à respecter.
Le Japon est un pays très riche culturellement. Mais pour profiter à fond de votre voyage, il y a des choses à respecter ou à ne pas faire.

Dans les transports en commun

  • On respecte la file d'attente devant les trains et métro. C'est aussi valable à l'entrée des magasins.
  • On s'excuse si on est contraint de pousser les passagers pour entrer durant les heures de pointe
  • On fait le moins de bruit possible. Pas d'appel, ni de conversations bruyantes et encore de chanson paillarde du style bali balo pour les anciens et Frère Domino pour les plus jeunes.
  • On ne s'assoit pas sur les places réservées aux personnes âgées, aux femmes enceintes, etc. Si on fait 2 mètres pour 130 kilos, on évite d'occuper trois places. 
  • Même si les hommes de Jacques Brunel remportent un match, on ne montre pas ses fesses à la vitre.

Au restaurant

  • Pour éviter d'offenser les Japonnais, ne plantez jamais vos baguettes dans votre bol de riz car cela fait penser à l'encens utilisé lors des enterrements.
  • Si vous êtes végératien, vegan ou tout simplement allergique, sachez qu'il est préférable de ne pas demander des modifications dans votre plat ou menu. Choisissez plutôt un restaurant qui répond d'entrée à vos attentes culinaires.
  • Si vous avez un budget serré, sachez qu'on ne laisse généralement pas de pourboire au Japon. Il est fort possible que le serveur vous poursuive pour vous rendre votre argent en pensant que vous l'avez oublié.
  • A l'inverse, si vous voyez une centaine de yens en plus sur la note, c'est normal, il s'agit de frais qui couvrent généralement les amuse-bouches servis à votre arrivée. 
  • Au moment du paiement, vous pouvez payer chacun votre part mais il est conseillé de diviser la note à part égale si vous mangez à plusieurs selon le principe du warikan.

Dans la rue

  • Le XV de France s'est qualifié pour les quarts de finale et vous voulez fêter ça ? Sachez qu'il n'est pas mal vu de boire en public. Des locaux pourraient d'ailleurs être bien plus alcoolisés que vous après une soirée arrosée.

Le Nomikai : la 3e mi-temps made in Japan ?

  • Sachez également que les autorités japonaises pratique le zéro tolérance vis-à-vis des substances illicites. Si vous êtes arrêtés en possession de drogues, vous pourriez passer du temps en prison et même être expulsés.
  • L'un des points qui surprend tous les touristes étrangers au Japon, c'est la propreté des rues. Alors on évite de laisser ses restes de tempura, ses cannettes de bière ou ses papiers d'onigiri sur un banc dans un parc.
  • Il faut d'ailleurs savoir que manger dans la rue n'est pas très bien vu. Idem pour la cigarette. Il existe généralement de zones pour fumer.
  • Les marques d'affection ne sont pas très bien vues, même lorsque l'on est en couple. Rares sont ceux qui se tiennent simplement la main alors évitez la salade de langues en plein milieu de Shinjuku.

Dans la vie quotidienne

  • Si le cliché du Japonais avec son appareil photo a la vie dure, de nombreux endroits à Tokyo, y compris certains magasins, centres commerciaux et sites religieux, n’autorisent pas la photographie. Il y a généralement un panneau indiquant l’interdiction. Mais vous pouvez toujours demander, surtout si vous souhaitez photographier des personnes.
  • Dans les grandes villes, centres commerciaux et stations de métro, le côté gauche de l'escalator est réservé à ceux qui ne veulent pas marcher. Évitez donc de bloquer le côté droit. Si vous êtes plutôt solide physiquement, mettez-vous de profil.
  • Au Japon, on ne mouche pas, même dans la rue. S'ils sont malades, les Japonais portent des masques...ou ils reniflent.