XV de France : qu'attend Jacques Brunel de ses Bleus face à l'Irlande ?
Guilhem Guirado sera capitaine des Bleus face à l'Irlande.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En conférence de presse, le sélectionneur est revenu sur la rencontre à venir face au XV d'Irlande.

Le Stade Toulousain influence-t-il le XV de France ? Jacques Brunel répond !C'est un XV de France à l'inspiration toulousaine dans sa ligne de 3/4 qui s'apprête à défier l'Irlande ce dimanche, à l'Aviva Stadium. Les Bleus, victorieux de l'Ecosse, sont à la recherche d'un deuxième succès d'affilée. Le XV du Trèfle, lui, est toujours à l'affût d'une victoire finale dans le tournoi. Le rapport de force est clairement à l'avantage des Verts. Pour autant, la nouvelle vague tricolore sera attendue. "Je n'attends pas spécialement quelque chose des jeunes, mais surtout de l'équipe," précise Jacques Brunel en conférence de presse.

Que pense le sélectionneur de son prochain adversaire ? Surtout, qu'attend-il des Bleus ?

Elle (l'équipe de France) va avoir un adversaire différent, on connaît les caractéristiques de l'Irlande, qui est très axée sur la possession du ballon, qui est capable de mettre de longues séquences, tout en contrôlant leurs mouvements et la possession... Il va falloir être capable de résister pendant longtemps. On connaît les qualités de certains joueurs, notamment de leur chef d'orchestre, Sexton. Mais eux aussi ont été en difficulté contre l'Angleterre. L'Italie leur a donné une opposition de qualité... On espère être dans cette direction, être capable d'opposer une résistance, et une ambition dans le jeu que l'on a montrée sur le dernier match contre l’Écosse.

Les Bleus peuvent-ils faire tomber les champions en titre ? Réponse ce week-end.

6 Nations - XV de France. La composition contre l'Irlande vue par les réseaux sociauxXV de France : Jacques Brunel justifie ses choix pour l'Irlande et parle du cas Lopez6 Nations 2019 - XV de France : une composition sans surprise pour affronter l'Irlande


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pendant ce temps, Best nous rappelle que Smith est le meilleur entraineur du monde et que, chez eux, tout le monde sait ce qu'il a à faire ...

C'est deséspérant un séléctionneur qui veut "être capable d'opposer une résistance"...

  • Delair
    2580 points
  • il y a 2 ans

C'est désespérant de lire cela de la part du sélectionneur. Pour résumer : on va tenter de faire de la résistance... A aucun moment, il parle de plan de jeux.

  • FRLab
    57586 points
  • il y a 2 ans

Qu'ils jouent

  • Chams
    7097 points
  • il y a 2 ans

"Pour sa mission avec le XV de France de rugby, le salaire de Jacques Brunel va approcher les 35.000 euros bruts mensuels, selon des informations de la radio RMC."

Ça fait toujours bien sur les articles qui parlent de lui.

Si même le sélectionneur s’attend à subir.. Bon courage aux joueurs

Je retiens surtout c'est que JB, part du postulat qu'à priori, Irlande aura possession...Partant de là doit-on considérer que le travail en edf consiste à planifier comment faire acte de résistance ?
Je crois que si on a entamé une (toute petite) révolution des hommes, on n'a pas avancé d'un iota quand aux ambitions à travers son propos..

@MARCFANXV

Complètement d'accord avec toi, je suis désolé mais JB n'a pas les épaules pour être sélectionneur national. Il fait mine de comprendre la stratégie de l'adversaire en l'analysant (ce que n'importe quelle personne qui aime le rugby est capable de faire) et il te sort un " On espère être dans cette direction, être capable d'opposer une résistance"... Et sinon imposer un plan de jeu à notre adversaire s'est pas possible ?? Les autres équipes sont capables de faire évoluer leur stratégie en cours de jeu.

Notre problème, c'est qu'on a pas un sélectionneur qui attend de ces joueurs qu'ils fassent quelque chose (pour ça il faudrait mettre en place un système) mais un sélectionneur qui attend que les joueurs fassent quelque chose sur le terrain.

En fait Brunel est comme nous autres spectateurs : un gars qui regarde le match et espère qu'il se passe quelque chose.

  • WebDiv
    17821 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Mais du coup on peut se demander si à la fin d'un mauvais match il râle sur le Sélectionneur ? Il pense peut être que c'est toujours Noves, en fait...

@Team Viscères

Quand on voit l'Italie qui est capable d'avoir un plan de jeu et de contrarier ces mêmes irlandais on se dit qu'avec nos joueurs c'est largement possible !
Entraineur anglo-saxon = plan de jeu ??

  • to7
    16611 points
  • il y a 2 ans
@coupdecasque

on a des équipes en top14 avec des plans de jeu intéressants
asm coach français
racing idem
toulouse aussi
la rochelle, c'était aussi le cas jusqu'à ce que garbajosa soit remplacé par un nz avec le succès qu'on connait

le problème n'est pas qu'il n'y ait pas de bons entraineurs français (on pourrait ajouter urios et mignonni dans des styles différents), le problème c'est que le limogeage improvisé de novès a amené à faire avec les gens disponibles; d'où l'attelage improbable entre un vieux monsieur en fin de course (brunel), un ancien grand joueur en échec en tant que coach (ellisalde) et un autre totalement novice (bonnaire), finalement quand on y pense un staff de bric et de broque qui a repris une équipe en déshérence, ils ne s'en sont pas si mal tirés, ça pouvait difficilement faire des étincelles en moins d'un an.

@to7

Je crois que le débat avait déjà été bien défini, il se finissait sur l'idée que la FFR était restée amateure quand le Top 14 était lui devenu professionnel.

Quand un président qui investit des millions à perte veut gagner, il s'entoure des meilleurs, c'est pour ça qu'on a des staffs qui sont énormes et très spécifique. L'Angleterre est professionnelle avec 27 personnes qui travail pour l'équipe nationale contre 4 en France (c'est tragique et non ils s'en sortent pas bien ah ah).

La meilleure méthode pour moi reste Toulouse où c'est toute la machinerie qui est organisée avec des gens du club de façon à être bon partout
Pour l'ASM c'est surtout le projet au long terme que je souligne car on remarquera que le président n'est pas trop visible mais le recrutement est peut être le meilleur depuis des années parmi toutes les équipes de top 14.

Pour conclure, ce n'est pas une question de coach mais d'organisation du staff et de répartition des tâches. Brunnel se croit encore dans les années 90 où l'entraineur faisait quelques entrainements et gueulait un peu à la mi-temps et c'était repartit, il est complètement dépassé, il garde un peu de lucidité quant aux joueurs qui sont bon en club mais au vu du travail qu'il a fournit (ou pas justement) on pourrait le virer pour faute grave !

@Team Viscères

D’ici à considérer qu’il est passif, il y a un pas. Comme toi, je le franchis allègrement !

@PeeJohn

Subir courbé le dos en prendre le moins possible
Stratégie de Jako

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News