XV de France : Guilhem Guirado sera capitaine pour la tournée
Guilhem Guirado confirmé comme capitaine des Bleus.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le talonneur du Rugby Club Toulonnais sera bien le capitaine du XV de France pour la tournée de novembre.

Qui sera le capitaine du XV de France pour la prochaine tournée de novembre ? La question pouvait se poser, pour plusieurs raisons. D'abord parce que Guilhem Guirado n'était pas de la dernière tournée en Nouvelle-Zélande. Si bien que Mathieu Bastareaud avait hérité d'un brassard déjà porté pour le dernier match du 6 Nations face au Pays de Galles. Ensuite, parce que la position du 3/4 centre varois a été renforcée par les blessures de Wesley Fofana et de Rémi Lamerat : sauf surprise, Basta devrait donc bien débuter le premier match face à l'Afrique du Sud le 10 novembre.

Enfin, parce que le talonneur formé à l'USAP paraît un peu emprunté en ce début de saison, même s'il faut se souvenir de ses bonnes dernières sorties sous le maillot tricolore l'an passé.

VIDÉO. XV de France : le match héroïque de Guilhem Guirado, auteur de 31 plaquages face à l'IrlandePremier capitaine de Jacques Brunel, Guirado a de toute façon été confirmé par le sélectionneur selon les informations de Rugbyrama. Pour rappel, Camille Chat et Julien Marchand se disputeront une place sur le banc.

Où jouera-t-il l'an prochain ?

Suivi par le Stade Français Paris, Guilhem Guirado aurait choisi de poursuivre sa carrière à Montpellier. S'il ne l'a pas encore officialisé, le talonneur a tout de même confirmé son départ du RCT la saison prochaine. Il explique dans les colonnes du Midol : 

J’ai pris la décision de quitter le club. Cela n’a pas été une mince affaire, c’était même très difficile car je suis attaché au RCT. [...] C’est l’aboutissement de longues discussions, d’une grande réflexion. [...] Je voulais surtout participer à un nouveau challenge, me mettre en danger aussi en découvrant une nouvelle ville, en appartenant à un nouveau club ambitieux. C’était la dernière opportunité de le faire. Après ce prochain contrat, il est fort probable que j’arrête ma carrière. C’est donc excitant.

Son remplaçant est déjà connu :

TRANSFERTS : c'est officiel, Christopher Tolofua jouera au RCT la saison prochaine

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • FRLab
    45643 points
  • il y a 1 an

Quoi qu'il en soit il n'y a pas meilleur...pour aller expliquer devant les caméras avec une tête de chien battu pourquoi ils ont perdu un enième match. Je ne vois pas qui voudrait s'y coller. Basta peut-être, il fait bien le chien battu aussi même s'il montre un peu plus les crocs 😉

Poisson d'avril en novembre ?... Enfants de la patrie, sortez silices et disciplines !...

Toutes ces projections,"faut-il travailler dans la continuité,ou,faire un "reset" et repartir de zéro avec de nouveaux joueurs" sont cohérentes ,sauf que ,hormis deux ou trois exceptions(Dupont,Lopez...)nos joueurs sont bien loin du niveau international.....St-André,Novés,Brunel (pour le moment) en ont fait la triste expérience!

Au moins ça permettra de voir si il a des ressources. Car il ne faut pas confondre l'ambiance EDF et l'ambiance club !

Je profite de cet article pour réagir à une tendance que je vois grandir à travers les commentaires sur ce site notamment et qui veut que nous chamboulions notre effectif afin d’essayer le petit nouveau qui a fait quelques bons matchs lorsque le taulier est dans une mauvaise passe.

Nous sommes à un an de la Coupe du Monde : les expérimentations sont finies. Oui Guirado n’est pas le meilleur talonneur à l’instant T, mais c’est avec lui qu’on travaille depuis 3 ans donc ne changeons pas maintenant.

Certes nous ne sommes pas la Nouvelle-Zélande, mais ils viennent de gagner deux Coupes du Monde d’affilée donc il est intéressant de se pencher sur leur système.
En Nouvelle-Zélande, l’équipe nationale fonctionne sur des cycles de 4 ans. Hansen choisit, dès le début du cycle, 45 joueurs en triplant donc chaque poste et tend ensuite sur le modèle suivant : le numéro 1 du poste aura 75% du temps de jeu environ sur les 4 ans, le numéro 2 20% et le 3 aura 5%. La hiérarchie n’est bousculée qu’en cas de force majeure avec les blessures longue durée ou comme pour Ioane qui est monté dans la hiérarchie par la force de son talent. C’est ainsi qu’en 2015 Dan Carter était maintenu en n.1 et Barrett en 2 malgré la pression populaire ou qu’aujourd’hui McKenzie sort majoritairement du banc. Méforme ou non, Hansen pioche dans le même groupe et s’approche le plus possible du modèle préétabli.
En travaillant ainsi et en effectuant des rotations prévues en amont quelle que soit l’opposition, il rôde son équipe nationale et crée des automatismes équivalents à ce qui se retrouve en club. Les autres nations l’ont compris et le Sud tend vers le même modèle sur le cycle qui touche à sa fin. Au Nord, l’Irlande et l’Angleterre s’en rapprochent le plus (bien que l’Irlande « sur-utilise » Murray et Sexton). D’ailleurs, leurs entraineurs sont néo-zélandais et australien, tiens tiens…
En changeant de coach à la moitié du cycle, nous avons bousillé ce modèle puisque le nouveau sélectionneur est arrivé avec de nouveaux joueurs. Ce sont donc deux années de travail de perdues. En Afrique du Sud on se projette d’ailleurs d’ores et déjà sur 2023 à cause du changement d’entraineur, même si personne ne crachera sur une performance en 2019. Et voilà que le public français demande désormais l’exclusion des rares à avoir travaillé avec l’équipe sur 3 ans au profit de novices de l’équipe de France et de u20 qui commencent à peine à jouer contre des adultes.

Inutile de changer le groupe maintenant, ce serait les envoyer au casse-pipe au Japon. Des novices talentueux ne feront pas mieux qu’une équipe dont les individualités sont moins douées mais qui travaille ensemble depuis plusieurs saisons.

Ou alors, on convoque un nouveau groupe mais dans ce cas on annonce clairement faire une croix sur 2019 afin de leur retirer la pression du résultat et on démarre la préparation pour 2023 en avance sur les autres nations, mais il ne faudra pas se plaindre du jeu lors de la Coupe du Monde au Japon.

@Imanol votre idole

Entièrement d'accord avec ton analyse mais je ne serais pas contre une impasse concernant 2019, au vu du niveau de EDF je pense qu'il n'y a pas grand chose à espérer mais il faudrait aussi changer l'entraineur et si son bail avec EDF est maintenue jusqu'à la prochaine en 2023 se sera compliqué là aussi compliqué.

@Imanol votre idole

De toute façon Bernie a fait une croix sur 2019... Il a coché SA coupe du monde et sa réélection... D'où le Jackie qui dit oui... Maintenant, ce n'est pas parce qu'on change un talon usé pour un neuf qui a déjà servi, que l'équipe va se retrouver toute bancale, faut sérieux garder... En plus capitaine... C'est pas sur ce coup là que Guilhem décrochera des anxios...

@Imanol votre idole

Je suis en très grande partie d'accord avec toi.
Mais je ne connais pas assez les roulements sudistes, irlandais ou anglais pour en être sûr.

Je ne vois pas comment Guirado gère son capitanat en EDF. Si Noves puis Brunel l'ont choisi, ça doit avoir une valeur. Je ne doute donc pas de ses capacités humaines et rugbystiques.

Ce que je vois par contre, pour en revenir à la proportion entre les choix numéros 1, 2 & 3, c'est un capitaine Guirado qui joue énormément à chaque match. Son remplaçant n'a que quelques minutes à se mettre sous les crampons.
Un talonneur qui joue trop, joue avec le frein ou se fatigue sans s'en rendre compte et Guirado joue trop en EDF.

En résumé, je pense qu'il doit commencer très souvent les matches, mais on doit laisser les ptits jeunes s'exprimer plus souvent en fin de match quelque soit le contexte tendu ou non.
Car la confiance des cadres est très importante, mais la confiance envers des jeunes qui ne doivent pas se mettre trop de pression est aussi très importante.

@The Rogers

Là-dessus je suis d'accord, il joue bien trop et doit approcher les 90% du temps de jeu des talonneurs depuis 2015, et comme en plus son remplaçant n'est jamais le même, le perdre sur blessure serait un réel handicap.

Les All Blacks et autres nations suivant dorénvant leur modèle évitent de faire tourner d'un coup comme nous le faisons en envoyant la 2 dans le Sud en Juin (sous la contrainte, certes) afin que tous les joueurs apprennent à se connaitre.
Alors qu'il nous parait fou de nous priver de nos meilleurs joueurs, eux mettent parfois Read au repos, ou Barrett, car l'objectif n'est pas les Tests ou le Super Rugby mais d'être prêt pour la Coupe du Monde.

@Imanol votre idole

Chez nous on aime râler parce qu'il n'y a pas de continuité tout en réclamant de faire tomber des têtes à chaque match. Je pense qu'il faut se faire une raison : nous sommes totalement incohérents, du président de la fédé jusqu'aux supporters.

@Imanol votre idole

Que six pouces pour tant lettres pas cher payé!j'ai pas lu mais je t'en met un septième 😉

  • Pianto
    35841 points
  • il y a 1 an
@Imanol votre idole

je te pose de vraies questions, ce n'est pas un piège mais les blacks se comportent-ils de la même manière quand ils ne sont pas champions du monde en titre ou est-ce plus partagé ?

Les irlandais qui sont les plus proches de ce fonctionnement, font comme ça pour d'autres raisons à mon avis, c'est surtout parce qu'ils n'ont pas la profondeur de banc nécessaire au turnover.

Je suis favorable à être le plus possible dans la continuité comme tu le demandes mais quand même, c'est plus facile à faire quand tu as de bons résultats d'une part et quand tu as un écart net entre les n°1 et les autres d'autre part. Nous ne sommes dans aucun de ces cas.

@Pianto

Evidemment il faut garder en tête les proportions, puisque pendant que Hansen sait qu'il aura une prestation de qualité qu'il choisisse Ben Smith ou McKenzie à l'arrière par exemple, nous en sommes à nous demander si nous avons un seul 15 de niveau international.

Pourtant, je reste persuadé que conserver un groupe et ne le modifier qu'en cas de circonstances extraordinaires est la meilleure option. Bien sûr je suis dans la théorie, mais il est raisonnable de penser que si nous avions conservé la 1e liste Elite post-Coupe du Monde 2015 (je ne suis pas allé vérifier qui était dessus, ou même si on en avait une en 2015 en toute franchise) quelque soit leut état de forme et en ajoutant seulement quelques révélations de très haut niveau apparues entretemps comme Dupont par exemple (et comme les All Blacks ont fait avec Ioane), nous serions bien plus performants que n'importe quelle équipe que nous composerons pour les tests à venir.

On a aussi eu un facteur "poisse" ces derniers temps avec les blessures de joueurs importants (Lopez, Fofana, pour ne citer qu'eux) mais ce n'est pas en testant je-ne-sais-combien de charnières différentes en autant de matchs qu'on va permettre aux joueurs de progresser au haut niveau. Notre vision court-termiste nous a empêché de rivaliser avec les meilleurs car on n'accepte pas de perdre maintenant pour gagner plus tard. On accroche les grosses nations (ou pas) parce que les joueurs sont forts individuellement, imagines s'ils jouaient ensemble régulièrement !

Enfin, c'est un peu vicieux, mais je me permets de retourner ta question: les All Blacks se comportent-ils ainsi parce qu'ils sont champions du monde, ou sont-ils champions du monde parce qu'ils se comportent ainsi ? 🙂

@Imanol votre idole

D'accord dans l'ensemble, garder une ossature d'équipe pour lui faire prendre des repères et acquérir le système voulus ne peut être que bénéfique... Mais faut il avoir des joueurs au niveau.

Aujourdhui, à part quelques postes, nous ne sommes même pas sur de faire le raff avec ces joueurs là, nous ne sommes même pas sur d'avoir des joueurs au niveau, nous ne sommes même pas assuré de passer les poules. Quand au jeu, puisque le premier but de conserver un groupe resserré est de l'acquérir plus facilement, je n'en ai pas vu un apercus même fugace jusque là...

Les blessures, merci au calendrier intenable. La ligue est au courant depuis au moins 10ans, alors oui on peut y faire quelque chose mais encore faut il le vouloir.

@PetitGroom

Il est vrai que nos joueurs ne sont pas au niveau actuellement. A mon sens, c'est un peu un cercle vicieux: on change les joueurs car ils ne sont pas au niveau mais en les changeant on ne leur donne pas le temps de se mettre au niveau.

Peu de joueurs, en particulier chez nous, sont capables de performer au plus haut niveau en quelques matchs. On se croit patients lorsqu'on laisse à un joueur 5 matchs pour nous prouver qu'il a un statut d'international, mais le processus est bien plus long. C'est ainsi que lorsque, par exemple, nous voyons Serin galérer 3 matchs de suite contre des nations du Sud, on demande le petit Dupont parce qu'il explose tout contre une équipe du Top 14, puis quand ce sera Machenaud, Bézy, etc..

On n'y a pas fait attention parce que ce n'est pas notre équipe nationale mais Ford, Brown, Biggar, Huw Jones, Furlong, pour ne citer qu'eux, ont été nuls un paquet de fois pour leur sélection. Pourtant aujourd'hui on rêverait de les avoir parmi nous.

@Imanol votre idole

Plutôt d'accord avec toi, 4 ans entre coupe du monde :
1iere année, un groupe élargi et on fait de nombreuses rotations
2 ième année, groupe restreint mais toujours des rotations
3 ième et 4 ième année on fixe l'ossature et on ne travaille qu'avec les joueurs qui partiront en coupe du monde peu importe les résultats (éventuellement quelques grosses révélations mais à dose homéopathique ) !
Mais n'oublions pas les nombreuses blessures par beaucoup de joueurs sur des postes clés ces dernières années ! Et cela ça ne se maitrise pas !

  • Pianto
    35841 points
  • il y a 1 an
@Imanol votre idole

genre, comme PSA qui avait mis coûte que coûte Michalak et Talès à l'ouverture ?

@Pianto

J'aurais dit "oui" si ça avait été le cas, mais rien que dans le Tournoi des VI Nations entre 2012 et 2015 PSA a utilisé Beaxis, Trinh-Duc, Talès, Plisson, Michalak et Lopez en 10 !

Au Tournoi 2015, Lopez est titulaire à tous les matchs sauf le dernier pour cause de blessure et là c'est Plisson qui s'y colle avec Talès sur le banc. Michalak, titulaire en Coupe du Monde, n'est même pas dans le groupe ! Donc on ne peut pas dire qu'il avait travaillé avec un groupe fixe.

On fait de la science-fiction bien sûr, mais s'il avait pris, au hasard, Michalak Plisson Talès depuis 2011 en faisant de même sur les autres postes, on peut penser qu'il y aurait plus de maitrise en 2015, bien qu'intrinsèquement ce n'est pas notre Top 3 à l'ouverture.

C'est déjà pas gai à Toulon, c'est pas avec cette tournée qu'il va se refaire la cerise !

Je croyais qu'on choisissait des hommes en forme pour jouer en équipe de France ?
Les prestations de Guirado sont à l'image de son équipe : en proie au doute.

  • mimi12
    75795 points
  • il y a 1 an

Je n'ai rien contre Guirado mais je pense que cela ne lui rendra pas service ! Il a besoin de repos !

C'est la saison, un capitanat en forme de chrysanthèmes.

  • to7
    14366 points
  • il y a 1 an

peut être un indice que brunel veut s'appuyer sur la paire Fickou Danty
peut être une gestion humaine de ne pas lâcher un joueur dans une mauvaise passe
peut être aussi un peu un choix par défaut en l'absence de Parra

@to7

Peut-être qu'il chante mieux la Marseillaise aussi.

  • to7
    14366 points
  • il y a 1 an
@Lalimaille63

j'ai encore plus de doutes sur ses qualités de chanteur que sur le reste

Pourvu que ce ne soit pas une tournante...

Incompréhensible qu'il soit dans le groupe alors capitaine ...... Et avec bastareaud ça va être le pompon

Le passé nous a montré qu'il n'a pas les épaules, je ne vois pas pourquoi, alors qu'il est en plein doute au vu des résultats du rct les dispositions seraient meilleur aujourd'hui. Il faut bien reconnaître qu'assumer ce rôle demande bien d'autres qualités que d'êtres bon à son poste, mais surtout d'avoir assez de recul sur son poste et sur le match.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News