XV de France : et si Alivereti Raka portait le maillot bleu dès 2018 ?
Alivereti Raka avec le XV de France ?
L'ailier fidjien de l'ASM Clermont Auvergne serait dans les petits papiers du XV de France.

Patrick Osborne, Josua Tuisova, Timoci Nagusa, voire les polyvalents Asaeli Tikoirotuma, Vereneki Goneva et Kini Murimurivalu... Autant de joueurs capables d'évoluer à l'aile et sélectionnés pour la prochaine tournée d'automne des Fidji, qui affronteront l'Italie, l'Irlande et le Canada au mois de novembre. Et dire que Nemani Nadolo n'est pas dans cette liste ! Une autre absence peut faire causer : celle d'Alivereti Raka, pourtant titulaire au sein de l'ASM Clermont Auvergne, championne de France l'an passé.

Les Fidji avec Josua Tuisova et une armada de ''Français'' pour la tournéeÂgé de 22 ans - il en aura 23 en décembre - Raka n'a encore jamais porté le maillot de son équipe nationale. Mais de quelle équipe nationale parle-t-on ? Selon le Midi Olympique, Raka pourrait porter le maillot du XV de France en 2018. Une information qui surprend : lors de son arrivée à la tête de la FFR, Bernard Laporte avait clamé que les étrangers ne porteraient plus le maillot bleu, en dehors des joueurs déjà capés comme Atonio ou Spedding. Raka sera sélectionnable en 2018 - la règle des trois ans de résidence est toujours en vigueur en attendant un passage à cinq ans - puisqu'il est arrivé en novembre 2014 dans l'Hexagone. Mais pour porter le maillot tricolore, il lui faudra obtenir un passeport.

Le fait que Raka puisse marcher dans les pas de Noa Nakaitaci et Virimi Vakatawa fait en tout cas parler : 

Toujours selon le Midol, Raka aurait déjà commencé les démarches. Preuve de sa volonté de porter le maillot du XV de France ? Il aurait en tout cas "tapé dans l’œil du staff du XV de France à un poste où les prétendants manquent."

VIDÉO. ASM. Damian Penaud et Alivereti Raka font exploser la défense du CA Brive (62-6)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

NON.
il ne s'agit pas d'un débat houleux sur le fait d'être français ou de ne pas l'être.
il s'agit de limiter -voir d'interdire- la sélection de joueur naturalisé en équipe de France.
cela relèvera de la fédération Française de Rugby.
vous allez me dire que ce discours est dangereux, mais en vérité quand je vois la polémique sur la formation et la perte de licenciés, quel autre signal plus paradoxal et hypocrite que celui-ci peut-on envoyer aux jeunes générations ?

si l'on veut avoir de l'ambition sur la scène internationale il s'agirait alors de naturaliser a tour de bras juste parce que le joueur en fait la demande et rempli tous les critères ? allons soyons sérieux deux minutes.

-Thomas est titulaire au racing
-Palisson est le deuxième meilleur marqueur d'essaies du championnat
-Grosso revient en très grande forme
Lacroix et Rattez s'éclatent a LA Rochelle qui possède peut-être le jeu le plus ressemblant a ce que voudrait proposer le XV de France.

enfin, (et la je vais récolter du pouce rouge) on entend toujours dire qu'une équipe nationale est une représentation d'un pays, de sa population, une équipe a laquelle on s'identifie.
et bien je suis désolé mais cela marche dans les 2 sens, je veux bien que la diversité culturelle soit "la richesse de la France" mais on ne peut pas faire n'importe quoi sous prétexte qu'un joueur "rempli des critères administratifs".
cela me regarde, mais si l'on suit cette voix de la naturalisation a outrance, je ne m'identifierais simplement plus a mon équipe nationale.

Derniers articles

News
Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Transferts
News
News