Ecrit par vous !
XV de France. Défavorables aux contrats fédéraux, Paul Goze et la LNR ont annoncé un compromis
Paul Goze souhaite renouer "naturellement" le dialogue avec la FFR

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Suite au bras de fer entre la Fédération et la Ligue, Paul Goze s’est engagé sur le terrain de la réconciliation en formulants quelques propositions.

Dans un long entretien paru dans l’Équipe ce mardi, le président de la LNR a annoncé sa volonté d’opérer plusieurs changements concernant la disponibilité des joueurs en équipe de France. Dans un premier temps, il souhaiterait étendre le nombre de joueurs présents dans la liste Elite à 45 (contre 30 aujourd’hui).

Nous proposons d'aller jusqu'à une liste élite de 45 joueurs. Pourquoi ce chiffre ? Parce que trente, ce n'était pas suffisant. Rien que pour cette année, nous sommes à 50 joueurs retenus. Donc l'idée est d'avoir 45 joueurs avec un même dispositif appliqué à tous. Cela offrirait donc un réservoir plus important.

On rappelle que les joueurs appartenant à la liste Élite jouissent d’un traitement de faveur particulier. Durant l’intersaison il ne sont pas autorisés à jouer le moindre match pendant huit semaines. Pendant le Tournoi, le staff du XV de France peut les convoquer pendant huit semaines consécutives également.

Concernant la période de mise à disposition des internationaux, l’ancien président de l’USAP souligne les concessions acceptées par les clubs d’élargir les plages de rassemblement des Bleus. Pour se faire, il souhaite « étendre l’intersaison des joueurs de la liste Elite à dix semaines » (contre huit actuellement).

Rigoureusement opposé aux contrats fédéraux, Paul Goze, en tant porte parole des clubs prône donc « une mise à disposition étendue » des joueurs tricolores. Et souhaite conserver le système juridique actuel avec des joueurs sous contrat exclusif. Selon lui, la mise en place de contrats fédéraux « n'amènera rien sur le plan sportif », et les économies faites en lieu et place de l’indemnisation des clubs servirait d’avantage au développement de la formation et du secteur amateur.

Cette interview précède un communiqué de la Ligue où le renforcement des JIFF est également évoqué.

Laporte veut aller jusqu'au bout

Des déclarations que Bernard Laporte n'a sûrement pas du apprécier. À l'image de son interview sur le site de la FFR, ou il avait affirmé ce lundi vouloir aller « jusqu'au bout» de son programme, et ce avec ou sans la colloboration de la LNR.

Si la LNR dit toujours non à ce que l’on propose ou à ce que l’on demande, alors je ferai sans la LNR. Je suis le président d’une fédération, la FFR, qui donne délégation à une association, la LNR, pour gérer le rugby professionnel. Cette délégation prend fin en 2020. Moi, ce que je veux, c’est que tous ensemble, nous œuvrions pour l’intérêt général du rugby français. Et pas seulement pour les intérêts particuliers des clubs. Si certains se foutent du XV de France, tant pis pour eux. Il faut prendre les mesures quand elles s’imposent. C’est un peu comme si tu étais malade et que tu n’appelais pas le médecin…

 

arthurdelongevialle
arthurdelongevialle
Cet article est rédigé par arthurdelongevialle, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    75763 points
  • il y a 3 ans

Cela pue vraiment !

  • Jak3192
    56583 points
  • il y a 3 ans

J'attends la réponse de BL
BL veut la tete de PG.
Pas plus.
Une fois cela fait,
que fera BL ?
Moi les contrats fédéraux,
ça peut être drôle: tu achètes un joueur sélectionnable, et il joue pas pour ton club pendant combien... 6 mois ? 4 mois ?.
Donc, comme tu l'as acheté pour son niveau, il te faut un joueur de son niveau pour le remplacer. Tu le trouves ou ?
Ex: tu prends Maestri, Fickou, Spedding, Atonio, Lamerat, ... tant de mois, et il joue pas pour son club... (Content le prés de club !!!)
Et on met qui ? un jeunot pendant 6 mois (certes pétri de talent, of course puisque dans un grand club ?
Ou un trouve un Sud hémisphérien soit sur le retour, soit jamais sectionnable (mais qui tient la route et mieux qu'un jeune...voir RCT et MHR - inutile de me cracher dessus supporters de ces vénérables clubs).
Altrad est trop fort: il n'a quasiment plus de français dans son groupe.
A oui !!! Les JIFFS !!!
LA pantalonade de sortie de probleme
Lol
Suite à cela, donc,
TOP 14 devient Top 12
avec pas de phase finale, et champion à l'issue des matches réguliers (pas de 1/4 de finale et la suite).
Avec ce système, tes joueurs performants sont dans leur club, avec mise à dispo fédérale à minima.
RV ds qqs temps

  • Kad Deb
    29793 points
  • il y a 3 ans

Pour redresser et assainir le rugby français, il est difficile de ne pas remettre en cause la LNR et ses mesures contestables :
- un championnat à rallonge : 14 équipes là où les autres championnats européens en ont 12 (Angleterre, nations celtes) + des barrages inutiles (le 6e qui peut être champion : quelle farce !)
- Un règlement JIFF qui n'empêche pas les clubs de recruter des étrangers à tour de bras au détriment de la formation et des joueurs locaux
- des clubs presque tous déficitaires et qui vivent largement au-dessus de leurs moyens
La vérité est que Goze commence à avoir chaud aux fesses, alors il accepte de négocier. Ce qu'il ne faisait pas avec Camou.
Maintenant, est-ce que la méthode Laporte est la meilleure, à coup de communiqués ? Est-ce juste une stratégie pour rendre la LNR plus amène ou est-ce un concours de celui qui pisse le plus loin ? Là est tout le problème. Va falloir que ça se décante vite, en tout cas...

  • PIPIOW
    41178 points
  • il y a 3 ans

45 contrats féderaux su 6 mois
voyons un peu ce que ca donne niveau fric
comptons un salaire net a 40 000E /mois net on rajoute 10 000 de charge salariale environ et 20 000e de charge patronale
donc 70 000 x 6 mois x 45 = 18.9 millions d euros
aprés faut pas oublier l intendance l hébergement les transports la bouffe les kines......
bref a la louche 22 a 23 millions par an
faudra en vendre des binches et des merguez a la mi temps
c est sur que c est la bonne solution
mais elle est infinancable a ce jour
il faudra jouer 5 ou 6 matchs internationaux de plus pour y arriver

  • Fanch
    20403 points
  • il y a 3 ans

"Rien que cette année nous sommes à 50 joueurs retenus. Donc l'idée c'est d'avoir 45 joueurs(...) Cela offrira un réservoir plus important." Ça y est, j'ai compris pourquoi ce pays (et son rugby) part en quenouille. Pour nos grrrrrands dirigeants déficit plus petit= réservoir et faillite, c'est un léger découvert (-5 millions? chouette on peut encore s'acheter un international AB, on se rattrapera sur la vente des maillots ou, au pire, sur la buvette à la mi-temps...)

  • vevere
    50726 points
  • il y a 3 ans

Ça y est, on commence à lui voir la raie des fesses...la carotte n'est plus très loin 😊 😊 😊

Comment on finance ces fameux contrats?
Quelle forme auront les contrats (durée, montant, clauses)?
Qu'apportent ces contrats qu'on ne pouvait pas apporter via une convention?
Pourquoi c'est indispensable d'avoir un contrat fédéral pour progresser?
En quoi c'est prioritaire d'avoir des contrats fédéraux?
Est-ce que des contrats fédéraux sans le système de province a encore un sens?
Quel est le programme pour les joueurs sous contrat fédéral (si c'est pour créer 40 Vakatawa qui se tournent les pouces à Marcoussis, non merci)?

Toutes ces questions seraient des sujets intéressants pour expliquer pourquoi accepter ou refuser ce projet. Au lieu de cela nos 2 guignols s'affrontent sur des thèmes comme "Goze il est gros", "Laporte c'est un chauve", "c'est moi qui l'ai dit le premier" ou encore "ta mère elle boit du sprite". Laporte demande à tous de valider son projet parce que c'est génial alors qu'il n'explique rien dessus, pendant que Goze refuse catégoriquement parce que c'est nul sans même demander en quoi consiste le projet.
Peut-être qu'un jour où on se décidera enfin à parler de rugby, en espérant que cela soit avant qu'on l'ait envoyé si fort et si loin dans le mur qu'on ne pourra plus le réparer.

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans

La seule solution pour que les contrats fédéraux ne soient pas mis en place c'est le passage à un Top 12 et une suppression du match de barrage.

Deux entités distinctes pour gérer le même sport dans le même pays, ce n'est pas/plus viable.

Goze était pote avec Camou et faisait de l'immobilisme une fuite en avant. Il ne s'est rien passé de folichon, sauf lorsque les petits fours côtoyaient les grandes pontes. Là, y'avait du petit bois.

Laporte annonce une réforme du rugby, et même si je n’apprécie guère le bonhomme (c'est peu de le dire), il doit avoir la liberté d'amorcer le virage que tout le monde attend. Viendra ensuite le tend du bilan.

FNR ?

@Marc Lièvre Entremont

entre la LNR et la FFR....des relations detendues, puis tendues et enfin distendues?....comme disait l autre " le tend le tend, le tend et rien d autre..."😉

  • darki
    11237 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Dans la plupart des pays et la plupart des sports pros, il y a deux entités et ça se passe bien(ou ça se passe pas bien mais ça n'entache pas le sport en question.) cf FFF-LFP, FFH et ligue de hand pro...

On ne peut plus se contenter de demi-mesures. De compromis en compromissions, "ils" ont enterré notre sport favoris

45 au lieu de 50, 8 , au lieu de 10...Bande d'épiciers!

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans

Le médecin... SERGE SIMON

  • m73
    10463 points
  • il y a 3 ans

Je ne sait pas trop quoi en penser car c'est le KO à tout les niveaux en ce moment dans le rugby mais en revanche j'estime que quand quelqu'un fait un pas vers le dialogue il faut faire suivre et trouver des solutions.

C'est important pour tous les joueurs pro ou en passe de devenir pro pour le sprochaines années et pour que la qualité de rugby Français reste bonne.

On critiques souvent le football mais il faudrait commencer à regarder son nouveau modèle économique qui en Ligue 1 commence à porter ses fruit avec des centres de formations reconnus dans le monde entier, une edf qui a connu la misère et qui aujourd'hui est aimée et vice championne d'europe, des clubs qui recommence à performer sur la scène internationnale (Lyon, psg, monaco) , des investisseurs qui sont attirés par la france (Mc court OM, Lopez au Losc) .

@m73

une gestion cahin-caha qui nous menera au chaos et nous laissera K.O 😉

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News