WTF - Quelles notes pour les Avengers après le match acharné contre Thanos ?
Philippe ''Thanos'' Etchebest a donné du fil à retordre aux Avengers.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Les Avengers ont joué le match de leur vie face à Thanos et en sont sortis vainqueurs. Qui a brillé ? Qui a avait laissé son courage au vestiaire ?

Fox Sports s’était amusé à noter la bataille de Winterfell, dans une série que je ne regarde pas. Selon moi, le vrai match se trouvait du côté de New York.

WTF - Game of Thrones : quelles notes pour le XV de la bataille de Winterfell ?WTF - Game of Thrones : quelles notes pour le XV de la bataille de Winterfell ?

Attention, cet article est susceptible de contenir quelques spoilers. Il sera peut-être nécessaire de visionner le film en amont. Ou tous les films du Marvel Cinematic Universe aussi. Ça va être long, mais ça en vaut la peine.

LE CONTEXTE

Pour présenter le contexte. L’équipe des Avengers, une sorte de Barbarians mais avec que des super héros, affronte celle de Thanos. Un méchant chauve, et violet, qui estime que le rugby ne doit pas se jouer à 15 mais à 7. On ne peut pas lui jeter la pierre, nous aussi en fin de saison après des matchs gigots haricots à XV on fait du 7 quand il fait beau.

Du coup, lors du match aller il décide de supprimer la moitié de la team en claquant des doigts. Facile. Le capitaine des Avengers, qu’on surnomme America par pur chauvinisme, ne veut pas se laisser abattre. Il demande un match retour à Philippe Etchebest d’une autre galaxie, nous proposant un match épique. Par je ne sais quel stratagème britannique, ils arrivent à faire revenir toute la team pour en découdre face au Jonah Lomu violet, qui lui est armé d’une équipe de voyous qu’on appellera le XV Rémy Martin.

RESUME DU MATCH

Le début de match est tonitruant pour le XV Rémy Martin, ils décident de frapper fort sur le club house pour montrer qu’ils sont venus pour tout casser. Sur le pré, c’est la même chose. Le début de match est d’une grande intensité, Ant Man aligne même un seconde ligne adverse, sous les yeux ébahis des spectateurs. Pourtant ce sont bien les hommes de Thanos (son vrai nom), qui mènent. La capitaine des Avengers remotivent ses troupes, et après un bel enchainement entre Hawkeye, Spiderman et Black Panther, c’est Iron Man qui sonnera le glas des méchants par un claquement de doigts. Thanos était pourtant venu sur le côté pour arracher la balle, le déblayage de Captain Marvel ne faisant rien, mais Craig Joubert avait décidé de fermer les yeux aujourd’hui. C’est une victoire pour l’équipe d’un mec qu’on n’avait pas vu autant patriote depuis Scott Spedding.

LES NOTES

  1. James Rhodes a.k.a War machine : 5

Pilier Gauche d'expérience, plutôt taiseux mais qui se bat pour les copains, sans toutefois briller.

  1. Jeffrey Le Duc Lebowski a.k.a Thor  : 6

Ancien 3e ligne mobile et explosif, reconverti à la cage après une hygiène de vie hasardeuse. Heureusement pour lui, son bon lancer joue en sa faveur. Peu confiant en 1e MT, il a retrouvé les forces nécessaires pour mieux s'exprimer en fin de match et balancer quelques culs avec son centre de gravité bas.

  1. Bruce Banner a.k.a Hulk : 3

Tu te souviens de ton pote qui te disait « Avec un physique comme ça je finirais en prison » pour légitimer le fait qu’il n’y mette pas la tête à cause d’un physique ingrat ? C’est le sentiment que nous avons avec le droitier. Un gabarit de déménageur, mais pas foutu de foutre un seul mec sur le cul. Soit disant qu’il réfléchit maintenant. Tu es pilier bordel !

  1. Clint Barton a.k.a Hawkeye : 5

Petit gabarit mais de la trempe des secondes pompes de l'ombre. Surnommé Ronan le gros boucher, il peut se montrer coupable de mauvais gestes. Une sorte de Gregory Le Corvec. Il revenait de suspension, mais il a su démontrer tout son courage, précieux dans les rucks.

  1. Scott Lang a.k.a Ant Man : 6

Joueur très polyvalent, mesurant tantôt 70 cm pour jouer à la mêlée, ou 5m12 pour assommer du seconde ligne Springboks sous testostérone, c’est à ce poste qu’il a pu briller lors de cette rencontre. Un véritable atout en mêlée fermée, si Hulk voulait bien se bouger la couenne. 

  1. Tony Stark a.k.a Iron man : 10

Joueur arrogant à ses débuts, l’expérience lui a fait gagner en sagesse. Après quelques divergences avec son capitaine et une retraite prématurée, il est revenu très fort dans ce match alors qu’il s’était éteint sur l’équivalent de 10 000 Uini Atonio lors du match aller. Son courage et son sens du sacrifice ont permis aux siens de l’emporter. Cependant, ça sera la retraite pour de bon après une vilaine blessure.

  1. Le cyborg bleu a.k.a Nebula: 5

Si dans les vestiaires peu de personnes connaissent le son de sa voix, Nebula endosse son rôle de joueuse de devoir à la perfection. Tranchante, taiseuse et hargneuse. Elle s'est toutefois fait prendre à son propre jeu, ce qui aurait pu causer la brrraaanlee à ses coéquipiers. Elle s'est bien rattrapé dans les dernières minutes en destronchant tout ce qui était en mouvement. C’est-à-dire à peu près tout.

  1. Steve Rogers a.k.a Captain America rien que ça : 8

Bien joli minois pour un avant. Les jaloux diront qu’il n’y met pas la tête. Pourtant dans ce match il a été vaillant mais il s’est fait un peu défoncer. Il reste un vrai leader et un bon orateur. Une qualité qui lui a permis de resserrer les rangs. Une clé de la rencontre. A la fin du match il déclairait : « On s’est fait prendre sur les fondamentaux en 1e mi-temps, on s’est dit les choses, et on a pu remettre la main sur le ballon. Une pensée pour Tony ce soir. »

Par contre, gueuler "AVENGEEEEERS" en plein milieu du terrain c'était un peu surfait mais ça fout les poils. Belle perf' du cul de l'Amérique.

  1. Pierre Mignoni a.k.a Rocket : 7

Numéro 9 gueulard, mais adroit avec ses mains, il sait utiliser sa tête et n'hésite pas à l'ouvrir très fort pour replacer les gros. Notamment quand Thor se la jouait babtou fragile dans les vestiaires. Quand ça ferraille, il répond aussi présent.

  1. Stephen Strange a.k.a Docteur Strange : 3

Talentueux mais énigmatique. Ses annonces de lancements de jeu ressemblent à des charades. Dans la dernière action du match, heureusement que Tony n'est pas complètement teubé pour comprendre l'annonce quand il lui montre un seul doigt. Match sans pour le Stephen pas Larkham. Soit disant au courant de ce qui allait se passer, il a quand même laissé les adversaires nous marcher sur la gueule hein.

  1. Peter Parker a.k.a Spiderman : 6

Joueur issu de la génération dorée des U20 et JIFF de surcroît, Peter confirme matchs après matchs les espoirs placés en lui. Mort de faim, il se jette sur tous les ballons qui trainent. Son seul défaut serait de se la jouer lèche cul auprès des vieux du groupe. Leader en devenir.

  1. Carol Danvers a.k.a Captain Marvel : 2

Grosse déception pour l’atout majeur de l’équipe. Recrue phare dans un effectif pléthorique, elle se l’ait jouée petits bras, se minimisant à un jeu de bourrique. Très forte cependant dans le face à face, cela n’a pas suffi pour passer le dernier défenseur Thanos en fin de match. Ce qui aurait pu coûter la rencontre sans Tony Stark. Un match à effacer malgré des stats solides : 8000 années lumières parcourues, 14 569 défenseurs battus mais 0 offloads. Pas à son rang.

Avant le match elle déclarait : "Je ne peux pas venir à tous les matchs, j'ai d'autres clubs à sauver." Ok, mercenaire.

  1. Wanda Maximoff a.k.a Scarlet Witch : 9

Joueuse super badass, elle est aux antipodes de sa consœur du centre. Humble mais redoutable, capable de retourner un seconde ligne de 200 kg (minimum), son face à face avec Thanos aurait pu être le tournant du match si ce dernier n'avait pas fait rentrer ses potes sur le côté du ruck devant un Craig Joubert relativement aveugle.

  1. T’Challa a.k.a Black panther : 7

Quel joueur. Une pointe de vitesse hors norme, des appuis, un bon raffut. C'est un joueur très complet, avec un côté sans foi ni loi. Une sorte de Teddy Thomas qui saurait défendre un peu plus. WAKANDA FOREVER !

  1. Black Widow : Non notée

Quelle déception. Véritable pièce maîtresse de l'effectif et une des leadeuse de l'équipe, sa sortie sur blessure a affecté le groupe. Une carrière terminée si jeune.

Le banc des remplaçants s'est avéré être décisif avec notamment une belle entrée de Pepper Potts qui pourrait truster une place de titulaire avec la blessure de Tony Stark.

Remplaçants: 16. Quinn, 17. Drax, 18. Pepper Potts, 19. Valkyrie, 20. Groot, 21.Faucon, 22.Barnes, 23. Gamora.

BILAN

Une rencontre à couper le souffle. Les locaux, d'abord en sous-effectif, ont fait revenir des joueurs sur le terrain pour ce qui fut le match du siècle. Beaucoup de vilains gestes par ailleurs non sanctionnés. Il faut dire que c'était le bordel, le délégué ne faisait plus faire les changements, ça plaquait à la gorge… Du grand n'importe quoi. La commission de discipline va avoir du boulot.

La décla : "Je suis Iron Man".

Devant un Thanos confiant et qui a pris de haut son adversaire du jour avant de moins la ramener au coup de sifflet final.

Le geste :

L'utilisation de Mjolnir par Captain America. Un marteau sur un terrain de rugby, l'arbitre n'a vraiment pas tenu son match.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est Quill et pas Quinn en 16!

  • ced
    100132 points
  • il y a 1 an

pour moi aucune discussion possible, la meilleure note à Scarlet

J'adore pour Thor un 3eme replacé talon a cause d'un amour prononcé pour la bière
C'est le cas de quelques talons

Il est athée Thanos ?

  • 6991
    68037 points
  • il y a 1 an

Hou la la on est revenu en 68 il a pris du lsd le gars

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News