World Rugby approuve l'essai d'un ''casque anti-commotion''
Un nouveau casque pour réduire les commotions ?
Toutes les solutions pour réduire les commotions sont prises en compte et un casque visant à réduire les impacts a été approuvé par World Rugby pour de futurs tests.

5 ans. C'est la durée de test d'un casque conçu pour réduire les impacts et, logiquement, les commotions. World Rugby met en place depuis des années des politiques de réduction des blessures à tous les niveaux et dans le monde entier. L'une des batailles était bien évidemment les commotions à répétitions et pour cela, la première protection du joueur est matérielle : un casque conçu spécialement pour réduire les chocs, fabriqué par des Irlandais.

Un essai concluant

World Rugby a adoubé les fabricants agrées qui ont proposé un produit final qui rentre dans toutes les conditions demandées. Il faudra 5 ans aux concepteurs pour rassembler les preuves scientifiques de la réussite de ce produit : "notre produit est soumis à des tests approfondis et que nos résultats ont été examinés de manière indépendante par des experts compétents, afin de s'assurer de son innocuité, de son efficacité et de sa conformité aux exigences reconnues à l'échelle internationale", comme indiqué sur le site officielle N-Pro. Mais quelle technologie a été utilisée sur ce casque ? 

Quelle technologie ?

Son nom : le N-Pro. Il utilise une technologie de pointe de gestion des impacts : defentex. Cette technologie est conçue pour réduire considérablement l'énergie de l'impact qui est transféré habituellement à la tête du joueur. En gros, ce casque absorbe la force d'impact et évite de la retransmettre sur le crâne. Mais n'allez pas croire que les casques utilisés aujourd'hui ne sont pas sûrs. Tout simplement, N-Pro réduit la force de frappe jusqu'à 75% par rapport aux autres casques : il absorbe mieux l'impact. 

Tout simplement avec plusieurs couches de différentes matières. La première constitue la première ligne de protection contre l'impact, c'est une mousse thermo-moulée de qualité militaire qui agit également contre une protection face aux intempéries. La deuxième est une couche viscoélastique, elle présente une propriété à la fois visqueuse et élastique lorsqu'elle subit une déformation et c'est celle qui permet de gérer l'impact et de récupérer rapidement sa forme après le choc. C'est la première couche "defentex". La troisième est une autre couche defentex qui a deux fonctions : protéger des impacts et gérer l'humidité et la température, qui ne permet pas une bonne régénération du matériel, par des petits canaux. Et la dernière est une couche permettant d'absorber jusqu'à 40 fois son propre poids en humidité.

"Les premiers résultats ont montré que le casque N-Pro offrirait un niveau de protection clair et quantifiable contre les chocs à la tête s'il était porté en pratiquant un sport de contact tel que le rugby"

Quels tests ?

Il semblerait donc que le constat qui a été fait par les concepteurs du N-Pro est que l'humidité est un frein aux matériaux protecteurs composant un casque de rugby. Et c'est sur ce constat que le casque a été conçu. Mais quels tests a-t-il subi ? Selon RugbyPass, le produit a passé des études approfondies incluant des tests en conditions d'utilisation simulées réalisés par des experts et des laboratoires indépendants. Le professeur Michael Gilchrist de l'Université de Dublin a déclaré que "la modélisation informatique a permis de faire progresser les tests" notamment sur le tissu cérébral d'un joueur lors d'un impact.

Il semblerait donc que le casque n'a été testé qu'en clinique, dans un laboratoire, mais pas encore en conditions réelles. Si vous souhaitez vous procurer le casque N-Pro, il faudra tout de même débourser 120 euros pour un casque conçu par le pays de Sexton. De quoi leur faire confiance. On se souvient également d'un produit similaire visant à réduire les commotions : 

Et si un dispositif existait déjà pour limiter les dommages des commotions ? [VIDÉO]Et si un dispositif existait déjà pour limiter les dommages des commotions ? [VIDÉO]

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    46218 points
  • il y a 3 semaines

c' est incompréhensible! Çà fait des lustres qu' en NFL ils portent des casques et çà n' a jamais rien résolu au contraire 😠, les chocs sont encore plus violents!!! Je ne vais pas faire un cours de neurologie mais une commotion c' est quand le cerveau vient frapper la boite crânienne!!!

Sinon, les Prussiens avaient inventé le casque à pointe au XIXéme siècle...Je sais pas si ça absorbait grand-chose mais ne donnait pas trop envie de s'y frotter, ça c'est sûr.

La meilleure protection selon Spanghero « heureusement que je l ai pris dans le pif sinon je le prenais en pleine poire ».

  • Silkerin
    21341 points
  • il y a 3 semaines

"Il aura donc fallu 5 ans de lobbying au N-Pro pour etre approuve par World Rugby." Voilà j'ai change votre introduction, c'est plus realiste comme ca.
Comme ca a ete dit 1000 fois, aucun test independant, aucun test en conditions reelles et une utilite du casque contre les commotions cerebrales de toute facon remise ne cause par d'autres. Et le sentiment d'invincibilite risque aussi de pousser des joueurs à adopter un comportement moins sur.
En revanche on pourrait s'inspirer du foot US:
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/799611/commotions-cerebrales-sport-football-casque-protection
Là par exemple ils nous expliquent que le casque ne protège pas des commotions, mais que du coup ils font s'entrainer les joueurs sans, pour leur apprendre les bons gestes. Resultat -28% de coups à la tete en 1/2 saison.

@Silkerin

Oui, c'est vrai. C'est un peu comme la protection routière. Le nombre de victimes de la route a baissé de façon drastique en l'espace de 50 ans. C'est la conséquence de un peu de prévention (et/ou éducation), beaucoup de répression et à peine un tout petit peu d'innovations techniques et/ou éléments protecteurs...Pourtant les constructeurs font leur business sur ça !

Ça doit être drôle un match entre 30 Mac Lesggy en laboratoire pour simuler les commotions

  • WebDiv
    16574 points
  • il y a 3 semaines

Ça a déjà été dit dans de Multiples commentaires dans cet article et des précédents : au foot us ils sont bardés de protections, dont le casque, et ils sont autant si pas plus confrontés aux problèmes de commotions...

  • METI69
    5198 points
  • il y a 3 semaines

Mouais, si tu ameliores le pare-chocs mais que tu ne modifies pas ta façon de conduire, le matériau visco-élastique ne change pas grand chose.
Quels sont les premiers résultats sur le changement de la règle du plaquage en fédérale ?

Beau texte publicitaire les gars. Vous n’avez pas indiquer où on pouvait acheter cette merveille

  • duodumat
    11932 points
  • il y a 3 semaines

Ce casque semble pouvoir absorber une partie du choc direct. Pourra-t-il absorber l'énergie cinétique transmise au cerveau qui, rappelons-le, flotte dans le liquide céphalo-rachidien ? La contusion cérébrale est due à cette énergie cinétique responsable du choc contre la boîte crânienne. Il faudrait que ce casque absorbe aussi cette énergie cinétique, qui peut être très importante, d'un organe qui pèse en moyenne 1,5 kg. Il faut aussi donner comme exemple les lésions neurologiques irréversible des "enfants secoués", dans lesquelles il n'y a pas de choc et qui sont uniquement dues à l'énergie cinétique. Mais ce casque est sans doute révolutionnaire.

@duodumat

Tout ce qui n’est pas absorbé sera transmis, rien ne disparaît tout se transforme

@duodumat

Je reste aussi un peu sceptique, même si ce casque amortit le choc, je ne vois pas bien comment il peut éviter une commotion due à une décélération brutale qui va amener le cerveau à heurter la paroi crânienne.

@lelinzhou

Bah oui, c'est ce qu'il vient de dire !

  • Ahma
    84574 points
  • il y a 3 semaines
@RUGBYDEOUF

Il n'était pas inutile de traduire en français.

@Ahma

Toi y’en a besoin d’apprendre à lire alors

"La deuxième est une couche viscoélastique, elle présente une propriété à la fois visqueuse et élastique"

Techniquement c'est imparable...

@Le Bourbonnais

C’est pas incompatible

@Le Bourbonnais

Je me suis fais un peu le même genre de réflexion en lisant ces lignes.

  • vevere
    48470 points
  • il y a 3 semaines

Du coup...avec toutes ces qualités...je vais pouvoir remplacer mes casques de moto...

  • Yonolan
    57241 points
  • il y a 3 semaines

Bon quand j'ai lu le titre j'ai eu peur ; parce qu'un casque anti commotions ça ne peut pas exister puisque la commotion est provoquée par le choc d'un organe mou sur une paroi osseuse rigide dont le casque est solidaire
Mais là a priori il s'agirait d'un casque qui absorberait une grande partie de l’énergie
A suivre mais ne nous emballons pas même si ça reste prometteur et que toute recherche dans ce domaine est importante

@Yonolan

C’est juste bien, un bon texte de marketer

Et le test pratique se fera comment? On va donner le casque à un joueur sur deux, les exposer à des chocs dangereux et on regarde ensuite si les joueurs casqués sont moins commotionnés?

Si ce casque miracle protège en partie c'est bien, mais c'est à double tranchant : à croire qu'on est protégé on fait moins attention.
Cette solution ne peut avoir de sens que si elle accompagne un changement de mentalité et d'objectifs dans le rugby. Continuer de se dégommer la tronche parce que maintenant on a un casque magique serait catastrophique.

@Team Viscères

Port du casque : sensation invulnérabilité ; donc "engagement" plus féroce ! Il n'y a qu'a voir les comportements de gens qui portent des vêtements dits de sécurité ( casque gants gilets RHI )...

@Team Viscères

Suivant l’intensite du choc, un casque ne protégera jamais que contre une partie du dit choc

Et si on réduisait les commotions par le respect de la règle davantage que par l'armement qui justifie qu'on l'enfreigne ?

@franpisunship

Alors la, tu abuses! Respecter les règles?!? Et pourquoi pas respecter les hommes aussi?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
Vidéos
News