Wilkinson aurait dit non aux Lions
L'Anglais a participé à deux tournées des Lions en 2001 et 2005.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Selon la presse britanniques, l'ouvreur anglais du RC Toulon Jonny Wilkinson, ne s'estimant pas en pleine possession de ses moyens physiques, a refusé de participer à la tournée en Australie.
Depuis l’annonce ce mardi matin par le staff des Lions britanniques des noms des joueurs sélectionnés pour la tournée en Australie, une chose ne fait plus aucun doute : Warren Gatland a bel et bien appelé l’anglais Jonny Wilkinson pour lui demander s’il souhaitait être du voyage. L’ange blond aux pieds d’or n’avait cependant eu de cesse de répéter qu’il fallait laisser la place aux jeunes, et qu’à 33 ans il ne s’attendait pas à ce qu’on fasse appel à lui. Mais il semblerait bien que ses performances avec Toulon, et notamment lors des phases finales de H-Cup, n’aient pas laissé d’autres choix au sélectionneur gallois. « Jonny n’était pas disponible», confirme ce dernier en vantant les mérites du champion du monde 2003 face aux Saracens.

The Telegraph révèle même que Gatland devait initialement annoncer une liste de 38 joueurs et non 37. Sans doute pensait-il avoir l’accord de Wilko : « Je ne l’aurais pas appelé si je n’avais pas eu cette intention. Je lui ai dit que je voulais que les joueurs amenés à faire la tournée soient présents à Hong Kong (match contre les Barbarians le 1er juin) et il m’a répondu qu’il ne pouvait pas à cause de son engagement avec Toulon. » Il faut dire que le RCT réalise une saison pleine avec des phases finales à jouer en Top 14 et surtout une finale de Coupe d’Europe face à Clermont le 18 mai prochain. De quoi sérieusement occuper l’Anglais.

« Il m’a dit avoir apprécié le coup de fil mais qu’il n’était pas au top physiquement, indique l’ancien sélectionneur du XV du Poireau. Je pense qu’il aurait eu du mal à tenir durant toute la tournée. » Si on ne doute pas de la parole de Wilkinson, on connaît bien évidemment sa modestie et son humilité. Toujours à la recherche de la perfection, il estime devoir toujours en faire plus. Sans doute aura-t-il pensé que Sexton et Farrell pouvaient faire un bien meilleur job que lui en Australie. Ce qui paraît difficile au vu de sa demie face aux Sarries. La porte n’est cependant pas tout à fait fermée pour Wilko puisse qu’avec seulement deux ouvreurs à disposition (Hogg peut aussi dépanner), Gatland pourrait éventuellement repasser un coup de fil du côté de Mayol en cas de blessure.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
News