Pro D2. Vers un changement des règlements généraux de la FFR pour permettre l'union basque ?
Pro D2. Un changement des règlements pour permettre l'union basque ?
Les opposants à la fusion craignent que l’influence de Serge Blanco auprès de la Fédération française de rugby provoque un changement des règlements généraux.
L’idée de l'union des clubs basques progresse à grands pas. Manuel Mérin et Serge Blanco avancent main dans la main pour éviter la Fédérale 1. Tous les voyants sont au vert côté Biarritz Olympique où la structure professionnelle et son pendant amateur ont voté en faveur de l’union. Côté Bayonnais, le conseil de surveillance de l'Aviron s'est déclaré favorable lors d'un vote ce vendredi. Il ne reste donc à convaincre que les 197 membres de l’association de l’Aviron Bayonnais, qui est le support du club professionnel (SASP).

Pourquoi y a-t-il besoin de l’accord de l’association ?

Mérin et Blanco ont précisé que l’union ne concernait que les entités professionnelles. Les sections amateurs restant indépendantes… Alors pourquoi la fusion basque aurait besoin de l’accord des associations ? A cause de l’article 214 des Règlements Généraux de la Fédération.

Pro D2. Vers un changement des règlements généraux de la FFR pour permettre l'union basque ?

Les opposants à la fusion craignent que l’influence de Blanco auprès de la Fédération provoque un changement des règlements généraux. Si l’aval des associations n’est plus nécessaire pour s’unir, plus rien n’empêchera une union qui a été rejetée hier (symboliquement) par l'Aviron Bayonnais Omnisports (club amateur qui gère 18 sections : rugby, pelote, ...).

Un communiqué de la Fédération jette le trouble

Pro D2. Vers un changement des règlements généraux de la FFR pour permettre l'union basque ?

Mettre en place un cadre réglementaire… oui mais lequel ? L’aval des associations ne serait plus nécessaire pour créer une entité commune entre clubs professionnels ? Le comité directeur a donc effectivement traité de ce sujet ce vendredi 12 juillet et pourrait faciliter le projet Blanco - Mérin. Une réactivité fédérale qui laisse rêveur.

Et l’argent dans tout ça ?

Le nerf de la guerre du rugby professionnel. On a compris que le Biarritz Olympique serrait les fesses et souhaitait fusionner rapidement car la menace d'une relégation en Fédérale 1 pourrait devenir une réalité en cas d’échec. Le président de l’Aviron Bayonnais s’est également montré très méfiant quant à l’échec de l’entité basque (mais il a tout intérêt d’être alarmiste…). Cap Gemini serait prêt à sponsoriser en cas d’union alors qu’AXA se serait retiré récemment du projet. Les FEUX de l’ADOUR continuent et on attend impatiemment le 26 juin, date de l’Assemblée Générale de l’association de l’AB.

La question des subventions municipales va également se poser. Et ce n'est pas gagné comme le montrent les tweets de cet adjoint au maire de Biarritz.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

que c'est motivant
savoir que Blanco danse main dans la main avec Menin !!!
je comprends la colère des supporters qui se sentent trahis...
tous ça pour faire danser blanco

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News
News